Élections législatives 2017 : Quel Candidat pour quel programme ?

Peut-on parler d’ailleurs de programme quand on sait que presque tous les partis et surtout les grosses cylindrées adhèrent au programme présidentiel tel que tracé il y a deux quinquennats.

Peut-on parler de candidat ou de son programme quand on sait que notre parlement n’a jamais pondu une et une seule loi depuis son existence ?

Peut-on parler de candidat ou de son programme quand on sait que presque la majorité des députés excepté “Monsieur Spécifique” avec d’autres est taxée de se servir au lieu de servir ce qu’ils l’ont élu?

Peut-on parler de candidat ou de son programme quand le commun des électeurs sait que la plupart des candidats “tête de liste” y ont été grâce à la “chkara”?

Enfin et surtout peut-on parler de député ou de son programme quand on sait et la télévision les montre à chaque fois, tous excepté quelques uns, lever leur doigt bien en haut à l’assemblée pour approuver tel programme ou loi ? c’est allant à contre sens des principes de base de tout parlement et pour cause , une déclaration faite hier (18/042017) par l’actuelle premier ministre Britannique Theresa May l’a si bien illustré. Elle venait tout simplement de convoquer “les britanniques unis” disait-elle, pour s’exprimer sur un “parlement désuni”!

Hier , à la radio chaîne 3 , l’appel fut lancé aux journalistes presque absents ces derniers temps de la scène électorale pour exprimer leur point de vue mais c’est surtout la classe intellectuelle qui est visée par cette invitation pour apporter sa contribution à la démarche. Au rythme actuel ,la situation ne semble évoluer et se tait dans un “silence radio” à moins qu’un sursaut salvateur de la corporation ne s’enclenche pour dégripper la machine électorale dont le démarrage semble toujours “timide” en raison du manque d’engouement populaire tant recherché. Un début de campagne qui est mené par quelques partis, axant leurs efforts sur un programme déjà en cours ou tirant à sa fin alors que les autres partis s’acharnent à s’attirer le citoyen par des programmes plus ou moins populistes qui nous rappellent étrangement les décennies du parti unique.

Bien sur, quelques journalistes de la corporation (Ah , le soi-disant quatrième pouvoir) ont tenté d’apporter leur point de vue lors de cette émission mais l’on décelait à travers leur intervention , une “gêne” qui les freinait ou les empêchait de s’exprimer librement. Bref la question demeure posée à nos intellectuels d’ici et d’ailleurs pour qu’ils nous disent ce qu’ils pensent de ce vote et/ou de ces législatives ?

Presse et journalistes, ne dit-on pas que c’est le quatrième pouvoir alors que représente cette corporation dans un régime présidentiel comme le notre ? Et où sont le troisième et le deuxième ? existent-t-ils d’ailleurs ? sont-ils vraiment le contre-pouvoir ?? Ah! Combien aimerions-nous lire ce que pensent les spécialistes ?

Bien sur que le citoyen “lambda” ira probablement voter le 4 mai comme il l’a d’ailleurs toujours fait dans le passé mais pour la plupart sans y réellement adhérer à l’engouement d’antan, et s’il s’y trouve là c’est uniquement pour faire composter sa carte d’électeur à laquelle il y tient toujours.

19 avril 2017

le 19 avril 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
19 avril 2017

1 Commentaire pour “Élections législatives 2017 : Quel Candidat pour quel programme ?”

  1. Le peuple est utilisé juste comme tremplin pour qu’ils se remplissent les poches !!! Comme toujours , il n’y a jamais eu de vote en Algérie , les élus sont désignés à l’avance ( arrachame Hmida oia allaabe Hmida) !!! À bon entendeur salut !!!!

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 960
  • 4 065