ESPACE LACARNE: Epopée Benbarek – 4° Partie: transfert à L’Atlético de Madrid.

Ben Barek ne tombe pas dans la rancœur, il prépare sa revanche et l’obtient haut la main à l’occasion du match Paris Nord du 1er Novembre 1947,il est rappelé une autre fois pour affronter le Portugal le 23 Novembre à Lisbonne. Larbi joue crispé et timoré en première mi temps ,après la pause. Il reprend sa manière habituelle, il conserve la balle, dribble, feinte, démarque ses partenaires de l’attaque. Il permet à Vaast de marquer un but avant d’obtenir le quatrième et dernier point de la partie, d’un shoot superbe. Il est la vedette du match.Il effectua ensuite quatre matchs avec l’équipe de France, contre l’Italie, la Belgique, la Tchécoslovaquie et l’Écosse avant d’être transféré par le stade Français à l’Athlético de Madrid pour la coquette somme de 8 millions de FF. Larbi débarque à Madrid avec sa nouvelle épouse Parisienne, Louisette. Il est assez amer de quitter une ville qui l’a tant applaudi.
Exilé, le Marocain a vite fait de conquérir les foules du stade Métropolitano, son art est un régal pour les supporters du Club «rouge et blanc».
A l’issue de la première saison, l’Atlético est quatrième derrière Barcelone et le Réal. Il boucle en vainqueur la saison 1949/1950. C’est le premier titre remporté grace à l’apport de BEN BAREK, mais aussi du Suédois Carisson, il totalise à eux deux, la bagatelle de 158 buts. L’Atlético de Madrid effectue une tournée en France, un nouveau plébiscite populaire à Si Larbi à Paris et à Reims. Larbi aimerait retrouver ses premiers amours, mais son contrat avec les rouge et blanc court encore. l’Atlético cède son spectre à Barcelone et rentre quelque peu dans les rangs.
Décembre 1953, Ben Barek suit un stage d’entraîneur à Paris, il rencontre Jean Robin ,le fils du Président de l’OM. Celui ci le convainc de revenir à Marseille ,Pierre le père Robin franchit les Pyrénées et s’en va racheter le contrat du Marocain. Larbi alors, retrouve la Canebière et le Vélodrome. Il n’a rien perdu de son talent pour le grand bien de l’OM et pour le bonheur du Suédois Anderson, qui retrouve d’un coup le punch. En coupe de France, Marseille bat successivement Rouen (3-2)Sedan 2-1 et atteint la finale à quelques jours de ses 37 ans ,lorsqu’il pénètre au Stade Colombes pour la première et dernière finale de sa carrière .
En face de l’OM, L’OGCNice et sa vedette marocaine Mahjoub Abderrahmane. Les Niçois en définitive ont battu l’OM par 2-1, Marseille battue, Larbi ayant tout donné sur le terrain.


le 01 juillet 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 juillet 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00