« QUI CHERCHE LE MIEUX PEUT TROUVER LE PIRE”

J’ai été stupéfait en parcourant l’article écrit par M.C.L, intitulé « Une fille de Harki à Alger » publié, en page 24 par « La Voix de l’Oranie » du 9 Octobre 2011 et repris par BAI, ouvrant le champ à des commentaires diamétralement opposés, donc à un débat où les intervenants se sont exprimés, chacun selon son approche propre. Le contenu de l’article, clairement exprimé, dit bien ce que son auteur voulait dire, à l’exception toutefois de la conclusion, hâtivement avancée en trois lignes et qui, à mon sens, ne pouvait relever que de l’autorité algérienne impliquée par la visite de Madame Jeannette Bougrab, ce qui devait apparaître sous la forme d’une citation de source et qui ne le fut point pour autant. Le titre de l’article, la conclusion qui le termine et les commentaires parus sur BAI constituent la trame de ce que nous proposons à nos aimables lecteurs.
1. Le titre : Une fille de Harki à Alger.
Avant d’y revenir, il suffit de lire les publications à travers le Net ou la presse écrite pour affirmer que de très nombreux Harkis n’ont jamais quitté l’Algérie et il y en a même qui sont cités dans les douloureux événements qu’a connus notre pays. Pour ne rester que dans notre Wilaya, on parle de fils de Harkis qui se sont distingués particulièrement lors de la décennie noire, dans certaines bourgades retirées de notre région. Le fils du général de Gaulle soutient que son père lui aurait affirmé qu’il s’était arrangé pour laisser, à l’Indépendance de notre pays, 160 0000 Harkis dans la seule administration. Des Moujahidine ont reconnu, en diverses occasions, des Harkis qu’ils n’ont pas osé dénoncer. Pourquoi ?
Avant de parler de ceux qui ont fait irrémédiablement leur choix de partir, ne serait-il pas plus juste de parler de ceux qui sont restés ? Curieusement ceux-là semblent complètement absous, sans doute parce que servant les maîtres de l’heure depuis un demi-siècle et voilà que notre égo est titillé par la présence, décidée au sommet de l’Etat, d’une ministre française qui est la première à s’assumer en tant que telle. Il est particulièrement difficile de cerner les motivations qui ont poussé les uns et les autres au choix final et fatal. N’étant pas porté sur la chose politique et nullement intéressé par écrire sur notre Guerre de Libération tant elle a été manipulée et jalonnée de crasse odieuse et nauséeuse, je me hasarde à répéter ce que j’ai entendu à travers des décennies. Et je commencerai par les motivations :
Il y a eu ceux qui ont succombé au discours du général De Gaulle et se sont impliqués avec zèle aux côtés des assassins de notre peuple dont ils sont devenus les ennemis jurés. Le sort humiliant induit par la trahison de la parole française qui leur a été solennellement donnée a été pour eux un terrible châtiment. Une des personnalités les plus marquantes de la Gauche française ne les a-t-elle pas qualifiés de « sous-hommes » ?
Il y a eu ceux qui, harcelés par les visites très fréquentes des « Moujahidine » qui avaient senti le vent tourner, n’ont eu d’autre ressource que de s’armer pour défendre leur maigre pitance et leur misérable progéniture.
Il y a eu ceux qui, se sentant  menacés par leurs « frères », ont pris la poudre d’escampette et ont rejoint la France sans combattre avec elle. J’ai personnellement rencontré, en mars 1978, un cas-type en France qui avait en main des documents indiscutables sur sa mésaventure dans les environs montagneux de Bougie et l’ai incité à écrire au Ministre concerné.
Il y a eu ceux qui « travaillaient » pour le FLN et pour la France et, face à la vindicte populaire qui a suivi juillet 1962, se sont retrouvés, malgré eux, dans les camions militaires français qui les déversaient aux ports du pays.
Il y a eu ceux qui se sont faits Harkis pour rejoindre ensuite les rangs de l’ALN avec armes et bagages.
Il y a eu ceux qui ont été poussés à rejoindre l’armée française parce qu’ils ont vu des membres de leurs familles abattus « sans motif réellement apparent » par la Résistance.
D’autres cas doivent exister. Mais le sort en était jeté. La plaie est restée béante et ce n’est pas le temps qui semble prédire un effacement de cette terrible page de notre Guerre, surtout à une époque où l’on cite, le plus sereinement du monde, les tribus qui ont trahi l’Emir Abd-El-Kader presque deux siècles après sa glorieuse épopée et, bien avant l’Emir, celles qui ont toujours servi les maîtres de l’heure contre leurs propres frères ( voir nos articles ). Alors quand une ministre française est reçue officiellement par l’Etat algérien, que peut bien signifier le titre de l’article ? A-t-il changé quoi que ce soit au déroulement du déplacement de la ministre ? Rien. Un anodin coup d’épée dans l’eau. Madame Bougrab est fille ou petite-fille de Harki. Elle n’était peut-être même pas née lorsque sa famille a pris le chemin de l’exil. Le titre se voulait être un scoop et, ce que voulait son auteur, relève de l’opportunisme le plus primaire mais je reconnais qu’il aurait mérité d’être cité si le contenu de l’article avait été adressé aux hauts responsables qui ont planifié cette visite et qui demeurent introuvables dans l’article.  Mais alors pas un mot. Apparemment trop convaincu par ses limites, l’auteur a tiré, par précaution, la couverture à lui. Et qu’écrira-t-il si, par extraordinaire, on apprenait qu’un joueur de l’Equipe Nationale de football est de père Harki ce qui n’est pas prouvé mais demeure possible?

Pour rester dans l’esprit du sujet que fait-on quand les Pieds -noirs reviennent de temps en temps « visiter » notre pays, solidement encadrés par les services de sécurité alors que nos compatriotes subissent gratuitement l’humeur des autorités françaises aéroportuaires dès qu’ils mettent pied dans l’Hexagone ? Et par quelle magie pourrons-nous expliquer cet attrait démentiel de la France, observé par des jeunes qui ne l’ont jamais connue, et qui n’hésitent pas à affronter la mort en prenant la mer avec trois solutions possibles : finir au fond de l’eau, une prison européenne ou…une prison algérienne parce que justement ceux qui « veillent à leur dignité » n’ont rien fait pour eux malgré les moyens colossaux dont dispose leur pays? Quant aux Pieds-noirs, ils viennent chez nous pour se convaincre qu’ils ont mieux fait de partir que de rester. Or, il s’est trouvé des internautes, dans notre ville, à travers un débat engagé sur les nouvelles infrastructures hôtelières, pour présenter notre cité avec des atouts touristiques qu’ils sont seuls à voir et soulignant dans leurs échanges « qu’il y a toujours les Pieds-noirs pour remplir ces nouveaux hôtels ! ». Hallucinant ! Qui a dit un seul mot quand Chadli Benjedid a permis à Chouraky, maire de Jérusalem, de venir marcher sur les traces de ses aïeux ? Qui a crié à l’imposture quand ce même Chadli a accepté d’enlever le couplet de Kassaman interpellant la France et ce sur demande de Mitterrand ?
Quant à la conclusion : « la visite » … « prend une tournure symbolique à quelques mois de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance algérienne », je ne vois pas où se trouve le symbole et comment sera-t-il exprimé dans un pays où, depuis plusieurs décennies, le 1er Novembre ne concerne que les caciques fossilisés du système, dans une machiavélique obstination à en exclure aveuglément le peuple qui d’ailleurs s’en exclut lui-même exprimant un éloquent message aux responsables trops chloroformés par le vertige des cimes et ne pouvant prêter attention à l’engeance que nous sommes pour eux.
Pour en arriver au débat, j’ai bien lu l’ensemble des interventions et me limiterai à interpeller certains qui ont vilipendé la ministre française sur ses origines en leur rappelant ceci :
La Sourate « l’Etoile » النجم)) cite, entre autres, deux versets qui disent : « Nul ne portera le fardeau d’un autre (38). Et l’être humain n’aura que ce dont pour quoi il a œuvré(39) ».

ألا تزر وازرة وزر أخرئ ,أن ليس للإ نسان إلا ما سعئ
Les deux versets nous montrent clairement la parfaite acception de la Justice telle que prescrite par le Seul Rétributeur. Tout écart de l’humain de cette divine prescription constitue un blasphème, une impiété, un athéisme, une incroyance, bref une irréligion qui ne peut être absoute que par une pénitence ou un repentir sincère. Chacun est donc seul responsable de ses actes. Nul ne peut lui être associé. Telle est la volonté divine.Dans son infinie miséricorde, Dieu nous enseigne que les divergences qui peuvent exister entre les humains survivront jusqu’au jugement dernier et c’est Lui qui nous éclairera.

إلى الله مرجعكم جميعا فينبئكم بما كنتم فيه تختلفون

Entretemps, Jeannette est rentrée dans son pays.


le 12 octobre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 octobre 2011

44 Commentaires pour “« QUI CHERCHE LE MIEUX PEUT TROUVER LE PIRE””

  1. AUX ADMINISTRATEURS DE BAI
    Cet article est devenu lassant et a crée une polémique entre commentateurs pleine de haine qui vous l’avez semé ; ce que nous avons remarqué que certains rédacteurs de BAI publient des sujets provocateurs donc pour une dernière fois je vous invite a cesser et de retirer ce sujet qui risque d’autres incidents.

  2. akkou

    JE NE DEMANDE QUE DE LAISSER LES MARTYRS (CHOUHADA) REPOSER EN PAIX ILS SONT LE PILIER CENTRAL DE NOTRE GRANDE ET JEUNE NATION A L’EXCEPTION DE CECI TOUT AUTRE EST DISCUTABLE.

    • safa

      alors n’en faites pas un minable registre de commerce tout comme les enfants des harkis un ABCES DE HAINE .
      Allah yarham chouhadas depuis 1832 et surtout ceux anonymes qui n’ont pas eu la fiche communale du FLN post independance usurpateur pere de toutes les derives et de la fitna

      bon retour chere honorable grande mama epsilone
      l’incident est clos
      bonne journée à toutes et tous .

  3. akkou

    La révélation émanant de safa est indigne et n’explique pas l’apaisement de la haine je vois en vous un pseudo qui n’a aucune valeur .Je désavoue vos propos vous faite partie de ceux qui tuent et cherchent l’assassin.
    Quand nos maisons étaient à la disposition de ceux qui vous ont arraché la liberté d’une mère qui vous a allaité pendant 132 ans (et je comprends que c’est dure pur vous le sevrage)
    durant cette période indiquez-moi où se situait cette fameuse “dar el kheir oua charaf”?
    Finalement tous ce qu’ont dit Messieurs FOUAD ET ABBES sur vos comptes n’est que vérité.
    NB. tous ceux et celles qui ont participé à glorifier la dite Jeannette Bougrab font partie des 160.000 harkis laissés dans notre grande nation comme un cancer rampant
    (voir l’article ci haut de votre maitre).

    • safa

      7 ans du dernier combat ultime n’est qu’une parenthese dans la nuit coloniale de 132 ans et ses degats et pertes humaines qu’on revendiquent n’est qu’une goutte d’eau dans un ocean de de sacrifices supremes et d’exil et d’excommunication et de terres spoliées et de villages rasés et de tribus exterminées et d’enfumades sans aucune reconnaissance que celles de leurs enfants et petits enfants ; pas de fiche communale pas de privilege que la legende d’honneur et de bravoure racontée dans les chaumieres des chourafas musulmans

  4. safa

    “Dialogue imaginaire”
    salem qui est tu ?
    fils de chahid !
    allah yarham chahid , toi qui est tu ?
    algerien !
    kel age as tu ?
    50 ans !
    que veus tu les privileges ou l’honneur de la patrie ?
    l’honneur de la patrie !
    elle est libre et digne !
    non elle

    • safa

      non elle est squattée par des harkis !
      que faut il faire evoluer ou faire la revolution ?
      LA REVOLUTION COMME MON PERE !
      ton pere a fait son devoir le petit djihad .
      LE GRAND DJIHAD la construction et l’evolution M’ATENDENT !
      t’es vieux !
      mes enfants leS feront !
      EN attisant la haine ?
      Non en leur inculquant la tolerance et le savoir !
      merci mon frere tu est non un fils de chahid mais un digne fils d’algerie …..
      Et le fils du harki ?
      Il n’est pas comptable des actes de son pere !
      si !
      non c’est un algerien comme toi !
      alors ensemble on batira notre unique pays à tous .

      • safa

        kel est la devise de ton pays ?
        LIBERTE EGALITE FRATERNITE !
        non ! men chaab il chaab .
        ET LE SACRIFICE DE MON PERE !
        sa recompense est chez dieu !
        IL EST MORT POUR LA PATRIE
        oui mais il na fait que son devoir et defendu l’honneur de sa patrie .
        ET LA SANCTION DU HARKI
        s’il est vivant : la torture de sa conscience suffit !
        ET SES ENFANTS ?
        ILs sont pas comptables ni responsables de leur parents .
        ALORS QUE DOIT FAIRE ?
        fructifier l’honneur et la patrie pour laquelle ton pere est mort .
        tahia el djazaiir horra moustakilla
        gloire à nos chouhadas
        FIN DU DIALOGUE IMAGINAIRE

  5. J’ai été trés surpris de ne pas voir le commentaire de Mr Fouad que j’ai lu hier aux environs de 23 heures disparu ce matin voudriez vous nous remettre ce commentaire en page puisqu’il s’agit d’une dénonciation d’un groupe qui à leur tete un meneur ou plutot un plagiaire donc ayez l’amabilité de faire réapparaitre ce commentaire afin que l’on puisse s’exprimer dans le droit ,dans la transparence et la liberté quant à safa n’essayez pas par ce pseudo et de vos sages paroles influentes ,de sortir du sujet car Mr AKOU a été indulgent en vous éclairant que çafa est le pseudo de M.B.B quant aux jets de mots prenez garde! soyez franc et affronter nous par votre savoir de face sage citoyen croyant!
    la légende de la poésie Bédouine et ce qu’a vécu cheikh sans aucune intention de vous toucher bien au contraire il voulait insinuer l’endurance et le calvaire qu’ il a vécu avec les traitres que se soit en Algerie ou ailleurs là où l’Emir a été trahi…..sans avoir d’autres illusions
    je vous laisse le soin de bien vous conjuguez en tant que çafa bien respectueusement.

  6. omega

    Essalam Aleikoum,
    Cher Safa, bonjour,et mabrouk pour votre nouveau pseudo!
    Je m’associe à votre appel et à celui de Si Mohamed Senni pour prier gentiment Mme Epsilone de venir nous rejoindre sur B.A.I. qui reste à ce jour,et en fin de compte , notre seul moyen d’expression directe et dont il serait effectivement regrettable pour nous de nous priver. Elle nous a tant habitués à ses réactions et commentaires que nous attendons toujours avec impatience et grand intérêt.
    Bonne journée à tous.

    • epsilone

      Sabah el Kheir Messieurs OMEGA et SAFA, par mon éducation et pour les grandes valeurs que l’on m’a transmises je suis tenue de répondre à votre appel avec beaucoup beaucoup de respect.Je suis également touchée par les mots de Mr SENNI.Pour ce qui est de ma façon de rédiger mes commentaires c’est tout simplement voulu pour donner une petite note hors du commun et comme j’ai un STATUT de veille grand-mère et tout le monde autour de moi dit que je suis droite,direct , et mes mots simples sont relatifs à ma personne. Merci infiniment
      PS: Mr SAFA une rose vit un JOUR mais le CHÊNE vit 100 ans, je de mande à DIEU de me donner de la force et la santé pour apprécier ces beaux moments avec mes petits enfants à courir après eux dans mon beau jardin.

      ENHARKOUM ZINE A TOUS.

      • omega

        Sabah el Kheir ou N’harek Mabrouk chère Mme Epsilone,
        Je vous remercie d’avoir répondu à notre fraternel appel, et de nous avoir adressé des paroles empreintes de respect et de gentillesse.
        Je me permets de vous faire part à mon tour d’une citation de Louis Pasteur, inscrite , à Stockholm, sur le socle de la statue du fondateur des prix Nobel ( Alfred.B.NOBEL): “L’ignorance sépare les hommes, la science les rapproche”.
        Puisse ALLAH le Tout Puissant nous éclairer encore plus de Ses connaissances pour nous maintenir dans le droit chemin et nous unir davantage.
        Avec mes respectueuses salutations.

  7. akkou

    En réponse au sage “SAFA” tout en le saluant d’etre là où il le fallait.L’épigramme en nous n’est que sagesse ne ne reculons que devant une vérité, seules les paroles d’Allah vaincront.
    SAFA était aussi un poète satire ses poésies ses diwans ne sont que expérience du vécu de suites et de combat.
    1°)A L’ENFANT QUI NAITRA CHEZ VOUS QUEL NOM DONNEREZ-VOUS?appelez le Bouchnaq ou du nom de votre général.
    2°)UNE SIMPLE DJELLABA A BEL ABBES AVEC HONNEUR “QU’ELLE COMPORTE VAUT MIEUX QUE LA CAIDAT CHEZ D’AUTRES AVEC HUMILIATION QU’IL SUPPOSE ”
    beaucoup d’entre nous ignorent la valeur d’autrui.
    quant à M.B.B dit “SAFA ” est l’un des grands hommes qui s’est alligné aux cotés de L’Emir Abdelkader suite……. sans aucune supposition ! bien amicalement et sans rancune.

    • safa

      salem ala men taba3a el houda
      “safa” est né chez moi , dar el kheir wa charaf machi talfa
      au sein de laquelle il n’y a pas de caid traitre à la patrie
      ni de bouchnak ni de general mais un segment d’une longue lignée de martyrs et de talebs et 3oulamas bien avant le 1er novembre liberateur de tous les opportunistes wlad haram qui veulent se créer une caste sur le sang du peuple en faisant du simple devoir de liberer sa patrie te defendre tou un honneur renumérateur source de profits terrestes vils et bas .

      notre 1ere pensée dés la naissance de ce prince fut à notre prophete mustapha sala allah allih wa salem qui a refusé le pouvoir d’un roi et les richesses de ce monde .

      @SAFA

  8. omega

    Cher Mohamed Senni, rebonsoir,
    Je suis particulièrement sensible à votre témoignage de sympathie rédigé à la suite des commentaires que j’ai apporté en toute bonne foi sur ce forum, et vous remercie de votre considération à mon égard.
    Effectivement,dans ce genre de circonstances, comme je l’avais écrit récemment à Mr Djillali C., la colère, tout comme la peur, sont de mauvaises conseillères: elles tuent l’esprit.
    Aussi, au regard de votre fraternelle invitation à échanger nos idées, et après réflexion et au nom de la règle du voisinage que vous avez invoquée,je puis vous assurer de ma disponibilité à vous apporter mes modestes contributions, en vous demandant toutefois de me laisser un peu de temps pour récupérer la nécessaire lucidité à laquelle je tiens tant personnellement, pour aborder les sujets et dossiers lourds qui caractérisent l’époque bien particulière que nous vivons aujourd’hui.
    Cordiales salutations.

  9. akkou

    Pour tous ceux qui se prétendent Belabésiens ouled bled sachez que les moujahidate tombées aux champs d’honneur vous ont ouvert le couloir de la liberté la célébration du 08 mars ,du droit de la femme à la participation à la vie sociale au droit d’avoir un gouvernement et un siège donc c’est grace à cette fille ou femme martyrs telle que AFFANE Fatima, Soria BENDIMRED, ADIM Fatiha la liste est longue n’allez pas nier Ahmed ZABANA ,adda BOUDJELLAL, BOUMELIK Et tant d’autres par eux votre frère je les cite par la miséricorde .SBA est bien connue par ses CHOUHADA ses HARKI SES COLLABO ,LE CHAHID faut pas toucher et dites ce que bon vous semble que se soit avant ou aprés indépendance sur tout le reste c’est la liberté d’expression donc attention à ce que vous étes entrain de dire c’est une atteinte à nos symboles . je confirme Mr ABBES et Mr FOUAD

  10. fouad

    Ultime réponse à quelqu’un qui n’a rien compris à la gravité du sujet (Monsieur Omega).

    D’abord sachez que je n’ai jamais insulté personne meme pas les Harkis comment voulez-vous que j’insulte mes compatriotes auprès desquels normalement je devrait trouver aide et assistance pour faire comprendre à tout le monde que si la France coloniale n’a pas voulu reconnaitre ses crimes en Algérie pourquoi lui pardonner gratuitement.?.
    et si les harkis et leurs descendants se sont tu jusqu’à ce jour c’est que ils défendent et approuvent la thèse de leur chère patrie la France alors pourquoi vous me demandez d’etre clément envers eux, est-ce-qu’ils l’étaient envers tous les morts d’Algérie ?
    Regardez Monsieur comment l’Italie s’est sortie grandiose par la grande porte en reconnaissant leurs crimes en libye et pourtant…!…
    en ce qui concerne mon combat que vous trouvez déplacé et peut etre inégal je vous renvoi aux juifs du monde entier et comment ils ont pu faire plier tout le monde pour leur cause des crimes commis contre eux durant la deuxième guerre mondiale (meme la france a demandé pardon au peuple juif)
    est-ce-que vous avez un commentaire à faire à ce sujet ?
    certainement pas !
    et les exemples sont multiples à travers le monde et les époques.
    sachez que celui qui vous a agressé meme moralement et qu’il ne vous demande pas pardon vous ne devez avoir aucun respect pour lui ni lui donner la moindre importance.
    en ce qui concerne vos propos pour les organisations et ministères Algériens sachez que je partage totalement votre avis et pour preuve il faut lire tous mes écrits sur cette page pour constater que depuis le début jusqu’à maintenant ma façon de voir les chose n’a pas changé et je reste sur ma lancée avec la meme conviction , la meme détermination et la meme logique.
    pour ce qu’est de Monsieur Senni sachez que s’il avait écrit son article en tant que simple citoyen sans la casquette de historien j’aurai répondu autrement mais là malheureusement ce n’est pas le cas et puis je ne lui permet pas la bourde qu’il a faite en essayant de justifier l’injustifiable à savoir que cette fille de harkis n’était pas encore née lors de la guerre (c’est une faute grave de la part d’un historien pour laquelle il doit se justifier car il n’est pas l’avocat de cette dame a ma connaissance).
    dire la vérité est parfois sinon toujours amer ce n’est pour autant un honneur pour vous de faire croire aux gens que c’est des insultes de ma part.
    Maintenant tournez-vous vers le nord et faites comme les juifs poussez-les à reconnaitre leurs crimes en Algérie et demander pardon et le reste suivera aisément son votre intervention ni celle de monsieur senni et encore moins la miènne.

  11. omega

    Cher Monsieur Mohamed Senni,
    C’est bien parce que c’est vous, en raison de toutes ces attaques gratuites que vous venez d’essuyer de la part de certains commentateurs, que je vais encore déroger à ma décision de ne plus intervenir dans ce forum, eu égard à votre grande honnêteté intellectuelle et à votre grande stature d’homme de culture pour laquelle je tiens à vous témoignez mon profond respect.
    Je suis très indigné par ces propos à la limite de l’insulte que déversent certains fils de chahids pour lesquels nous avons pris toutes les précautions oratoires en leur manifestant notre respect et toute notre gratitude pour le sacrifice suprême consenti par leurs parents pour que vive libre et indépendante notre chère patrie l’Algérie, et sacrifice pour lequel la Nation entière leur est reconnaissante, et en allant parfois leur présenter nos excuses si nous avions sentis que nos propos pouvaient leur avoir été offensants !.
    Je ne voulais plus intervenir parce que ce genre de “dialogue”, qui finit toujours dans l’enlisement entre nos nous , compatriotes, se déroule invariablement sur le mode binaire suivant :
    – les déclarations outrées et scandalisées, suivies
    – des insultes lapidaires (du latin lapida – pierre – c’est à dire jeter des pierres) pour stigmatiser tout ce qui ne pense pas comme eux, tous ce qui peut être nuancé voir différent.
    Cela se poursuit ensuite par les chikayates et les inévitables jérémiades qui conduisent fatalement le débat à la Derdacha et à la Tchaklala, et ce malgré la gravité et le sérieux du sujet qui nous intéresse au plus au point pour le devenir de notre pays.

    Par exemple, sur ce sujet des enfants de harkis, j’avais clairement laissé entendre – fautifs ou pas fautifs des erreurs et crimes commis par leurs parents, seul Dieu les jugera de leurs actes – qu’ils venaient en Algérie en tant que FRANCAIS à part entière.
    En supposant, cas de figure très probable, que dans la stratégie politique, diplomatique et commerciale future de la France ( un peu comme aux jeux d’échecs), ce pays décide de nous présenter systématiquement des fils de harkis ( et ils seront de plus en plus nombreux à prendre l’ascenseur social de leur pays)comme interlocuteurs officiels et incontournables, quelle attitude adopter ? Faut-il rompre les relations diplomatiques? Faut-il exiger de n’avoir que “des amis” comme vis à vis ? etc etc… C’est cela aussi être patriote que de s’interroger sur l’avenir politique et économique de notre pays dans un monde .
    C’est à ce genre de débat auquel je m’attendais! Eh bien non, nous n’avons eu droit qu’à des récriminations , des insultes et des menaces, comme si Messieurs Fouad, Akkou, Abbès et les autres avaient l’exclusivité de la douleur et le monopole du nationalisme !
    Ces personnes me font penser à ce chat blessé qui lèche sa plaie pour la soigner; mais plus il la lèche et lus il creuse cette plaie sanglante ! Messieurs, ces plaies doivent se refermer, pour ne garder que les cicatrices, qui elles, ne doivent pas être oubliées parce qu’elles sont le témoin de ce passé si douloureux et qui doivent nous éclairer pour l’avenir.
    Maintenant, Messieurs Fouad , Akkou, Abbès et les autres, pendant que cette dame fille de harkis effectuait le plus normalement du monde en Algérie, n’avez vous pas remarqué que cette visite s’effectuait dans le silence assourdissant de ceux qui sont censé exprimer votre douleur?
    A moi de vous poser certaines questions auxquelles, moi, j’attends des réponses en tant que simple algérien et honnête citoyen de ce pays qui appartient à tous ses enfants :
    – Qu’en a pensé le Ministère des Moujahidines?
    – Q’en a dit l’Association des Enfants de Chouhadas,
    – Qu’a fait l’organisation Nationale des Moujahidines ?
    – Qu’en a pensé l’association des enfants de Moujahidines ?

    Un peu de dignité Messieurs, et surtout, ne vous trompez pas de combat.

    JE quitte définitivement ce forum, qui finit par être lassant et exaspérant.
    Sachez toutefois Monsieur MOhammed Senni, que je continuerai à vous lire,en silence, avec toute mon estime naissante et avec grand intérêt, du fin fond de ma glorieuse Graba et de mon légendaire Monplaisir.
    Cordiales amitiés.

    • epsilone

      Monsieur OMEGA, bonjour je suis choquée d’avoir lu que les CHOUADAS nous cracheraient sur la figure,Mai 45, KHERRATA,GUELMA,AIN ABID,LES AURES,BATNA, LES MONTS D’EL-MILIA, nous avons connu et cotoyés tous leurs enfants nous avons jamais entendu de tels propos.Moi, mon frère qui est mort la decennie noire avec sa tenue et ses grades je le pleure toujours ALLAH YARMAK YA KHOUYA FI DIK REGDA,ALLAH yarham BOUDIAF,ALLOULA,DJILLALI LYABBES et tous les autres.

      Mr Mohamed SENNI je suis honteuse croyez moi vous le grand homme sage, le Mathématicien ,je crois que tout a une limite.
      mon grand respect à SENTINELLE et OMEGA

      ADIEU .

      Epsilone

    • Mehiaoui

      Bonjour omega !
      Voilà le piège qu’il faut surtout se méfier et ne pas tomber car vous apportez la, une réponse bien attendue et qu’applaudiront tous ces médiocres et intolérants qui ne peuvent s’exprimer que par une haine cachée sous un visage entaché de sang d’autrui.Permettez moi de vous dire monsieur que je trouve le plus grand plaisir à vous lire et relire vous et les plumes de cet espace en l’occurrence Monsieur Senni et Djillali C. et les autres. BAI et nous lecteurs auront toujours besoin de personnes comme vous pour apprendre à respecter et se faire respecter des autres.
      Quant à Monsieur Abbes, Tout d’abord je ne veux sortir du sujet proposé par BAI mais sachez cher ami qu’en 1961,nous étions 8 millions d’ames avec 1 million et demi de chahid (meme s’il y avait des harkis parmi eux) qui sont tombés sous les balles Francaises, ça veut dire en termes classiques presque un chahid par famille,si je dis celà vous devinez la suite, je présume.Donc , nous avons besoin d’aucune lecon de quiconque et je ne pourrai à l’avenir répondre à vous et vos semblables si vous utilisez un seul mot vulgaire et violent à meme de nier cette démocratie que vous plébiscitez ( si elle existe pour vous ,puisque vous me niez le droit de dire ce que je veux ou je ressens).
      Le monde avance pour les uns et il est dommage qu’il recule pour d’autres.

  12. Permettez moi tout d’abord de vous rendre la meme formule de politesse je défie quiconque peut à la place publique et surtout vous , dire haut et fort qu’il n’y pas de martyr d’Algérie “CHOUHADA” je suis certain que vous n’osiez pas; par manque de courage vous n’étes pas capables!vous serez déchiqueté avant de terminer votre phrase tandis que moi le crie fort que les traitre n’ont pas leur place chez nous les harka ;je m’explique chaque pays respecte la mémoire de ses martyrs il est de meme pour le chahid de la révolution et de la décennie noire qui sont un symbole de notre indépendance ayez de respect à leur mémoire quant aux vivants vous étes libre et indépendant de vous exprimer au pays de la DEMOCRATIE YA SI MEHAOUI ET SI SENNI Tout ce que vous venez d’écrire et votre opinion prouvez votre détermination en usant la mémoire de notre martyr le CHAHID je suis sure que vous n’avez pas le courage et la résolution ce serait une indignation et humiliation pour votre personnalité et votre honneur je suis dans l’attente d’une de vos réactions et celle des sieurs.

  13. fouad

    Réponse à Monsieur “senni”.

    je crois que pour une fois n’est pas coutume vous vous etes trompé de sujet et d’époque,plus grave encore vos propos en tant que historien ne vous donnent pas le droit de prendre parti pour l’un ou l’autre camps, car quand vous plaidez pour l’apaisement sachez que vous faites de la diversion et donc le jeu des criminels et assassins qui sont les forces coloniales et ses collaborateurs harkis et leurs protecteurs ici en Algérie.
    si vous etes historien la première des choses que vous devriez mettre en avant c’est d’éclairer l’opinion public sur les preuves (oh combien nombreuses) qui devront aider à faire comprendre tous ce beau monde (non convaincu) de la nécessité sinon l’obligation de demander en rang serré la reconnaissance par la France de ses crimes en Algérie et surtout demander le “pardon à toute la nation Algérienne” c’est ça la vérité amère qu’il ne faudra pas maquillée par des écrits sucrés surtout de la part d’un garant de la vérité historique que vous devriez etre.
    je n’ai pas de leçons à vous donner mais sachez Monsieur que vous parlez en écrivant ce que vous avez appris durant toute votre carrière en tant que historien ,alors que moi j’écris en tant que fils de chahid ayant vecu la douleur dans ma chaire durant toute ma vie et c’est ça qui fait la différence entre vous et moi.
    pour cette fille de criminel meme si lors de la guerre elle n’était pas encore née (improbable) pourquoi à sa majorité (18 ans) n’avait pas dis son avis et décrié tous les crimes commis par son père et ses recruteurs ?
    si elle ne l’avait pas fait pourquoi vous “historien” vous essayez de lui trouver une excuse et un alibi ?
    elle a choisi son camps bien longtemps et vous ?
    enfin je pense pour cet écrit là vous n’avez pas été à la hauteur du sang écoulé des corps de tous ceux et celles qui ont été assassiné par la France coloniale et ses collaborateurs afin que vous puissiez avoir la chance d’étudier et de devenir ce que vous etes aujourd’hui .

  14. Mehiaoui

    Quelle insolence,inculture et surtout une méconnaissance primitive du minimum de la valeur humaine par manque d’une éducation consommée des le premier age donc impossible de récupérer au deuxième age.Ne peut-on pas respecter l’avis de l’autre meme diamétralement opposé soit-il ou sommes nous devant une autre forme de terrorisme culturel induit par ceux meme qui hier chantaient ou appuyaient “allayah namout”.Il suffit de voir quelques commentaires ici et sous d’autres articles pour s’en apercevoir qu’un ton assez méchant contre tout ce qui bouge ou s’exprime librement ici dans cet espace est aisemment déchiffré.Ne peut-on pas répondre ou s’exprimer librement et démocratiquement comme font les civilisés sans crainte d’une violente attaque.En fait,Sommes nous le seul pays au monde qui a perdu des chouhadas.Continuez car avec ce langage, vous allez nous rendre tous des harkis.”La violence appelle à la violence” cela se confirme de plus en plus.Faut-il en déduire que quelques intervenants s’extériorisent pour des anciens faits graves relevés dans dans leurs milieux.

  15. akkou

    sentinelle pouvez vous me dire pourquoi la France a crée des camps entourés de zimermane pour les harkis et leur famille pendant plus d’une génération es ce par gratitude ou bien par méfiance un traitre n’est qu’un traitre et vous faite partie de cette espèce .cette fille de harkis est venue en tant que française personne ne peut lui dire non elle est née dans un en 1973 en France elle a choisi son camps d’avance son but a mon avis est de se ressourcer de ses origines traitres un pays qui ne lui appartient pas chassée par l’humiliation (DIEU N’AIME PAS LES TRAITRES)dis nous ce que dieu nous a fait savoir dans ses versets en ce qui concerne les guerriers tombés au champs d’honneur en son nom . Quant à vous sentinelle gardez votre petite taille et n’essayez pas de vous couvrir d’autrui.la valeur des braves ne s’achète pas et ne se vend jamais elle est crée en lui !

  16. sentinelle vous n’étes pas un homme digne de vous défendre seul par vos principes d’honneur d’un simple Algerien comme vous le prétendez vous avez eu recours à Mr senni dont je lui reserve mon respect car d’aprés sa contribution littéraire et historique ses sujets sont vérité je suis fils d’un meskine mais riche de liberté d’honneur de courage et de dignité ni fils de chahid ni djoundi quant aux fils de harki je vois que vous le défendez trop qui etes vous au fond de ceux qui sont restés camouflés par des fiches communales ou titre de mohdjahed que nous ne faisons pas partie je confirme que je suis fils d’un simple algerien fidèle à ma patrie je crie fort vive notre nation ALGERIE hommage à tous ceux qui n’ont pas trahi leur patrie nous avons au moins un coeur chaud et des tripes.tu te caches derriere des verset de coran ya meskine personnalité. éclaires toi de ce que dit Allah sur ceux qui combattent en son nom. nous avons besoin de mettre de l’ordre dans notre Algerie qui n’est pas la tienne.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00