Une insécurité dites-vous ?

Il y a des journées printanières où il fait tellement beau que l’on ne peut résister au plaisir, d’aller pique-niquer, dans l’un de nos merveilleux site de la Wilaya. Les choix sont alors, nombreux, cela serait soit, El Attouche (Tessala), ou Sidi Mohamed Ben Ali (Le lac), ou encore Sidi Zouaoui (Marabout). Se qui est sur, c’est que l’on va sortir, pour que chacun d’entre nous, puisse prendre des réserves d’oxygène et admirer des paysages inhabituels.

Le branle-combat causé par l’innocente joie de chaque membre de ma famille,  expliquera, combien, que ce type de sortie leur manque. Ma femme  prépare nos sandwichs, thé et autres friandises, quand à mes enfants, ils récupèrent tous les moyens et ustensiles nécessaires à notre commodité. Moi et l’un de mes héritiers, je m’attache à faire une petite révision et donner un « coup de propre » à ma vieille R4 quand une voix, ne m’étant pas inconnue, m’interpelait alors que j’étais concentré, sous le capot de ma voiture  à vérifier sa batterie.

-Salam Aleikoum, Si Khadir, l’on dirait que vous vous apprêtiez à voyager ?

Je me retournais, pour voir, celui qui m’interpellait et reconnu l’un de mes voisins que tout le monde surnommait le « radar ».

-Non pas un voyage, mais une petite sortie avec les enfants, Si….

-Et sans être curieux, où  allez-vous pique-niquer ? me demandait-il

-Peut-être à Sidi-Med Ben Ali ! Lui répondis-je

-Ooooh, c’est risqué Mr Khadir, il y a deux jours, un couple a été agressé par trois individus ! Insistait-il avec certitude

-Bon alors, j’irais au Marabout Sidi Zouaoui ! Lui dis-je

-El Laaa ! ElLaaa !, tenait-il à me répéter, Hier, un taxieur qui emmenait vers cet endroit une famille fut bloqué en cours de parcours par un groupe, ils les ont fait descendre de leur voiture, les ont délesté de leurs argent et bijoux et les ont frappé  avant de s’enfuir ! Laaa ! Ya Si Khadir Laaa ! Surtout pas ce chemin !

-Alors là ! tu m’inquiète Si…, donc je vais au Tessala à El Attouche ! Lui avançais-je avec beaucoup de crainte qui m’envahissait.

Bababababa ! Qu’es-ce-que tu vas faire là, ya Si Khadir ? Tu n’es pas au courant de se qui s’est passé la semaine dernière ? Il parait qu’un jeune en compagnie de sa petite amie, s’est fait agressé par un groupe  qui lui a volé son fourgon master qu’il avait récemment obtenu de l’ANSEJ ! Il semblerait que sa petite amie était complice avec les bandits !Ouallah  yaalam !

-Donc, à t’entendre parler, ya Si…, je ne dois me rendre nulle part ? Tous les endroits sont insécurisés ? Et alors que font ces gendarmes qui pullulent uniquement dans les intersections des routes nationales et communales ? N’ont-ils pas d’autres missions que pénaliser pour de petites erreurs de code de la route ?

-Et puis, tu es fou de partir et de laisser ta maison vide ! Ces bandits sont partout, ils sont organisés et possèdent des yeux et des oreilles là où tu ne doutes pas ! Non Si Khadir surtout pas, ces brigands volent en plein jour ! m’ajoutait-il.

– Les gendarmes s’en foutent en campagne et les policiers qui sont en ville, que font-ils, pour assurer la sécurité de nos maisons ? Répliquais-je extrêmement contrarié.

-Tcharek ! Tcharek aala  el boulicia ! Regardez-les, dans le marché, bien que le citoyen crie « au voleur ! » eux, se plongent, dans une discussion passionnée, plus importante, que le drame qui se déroulait à leurs proximité, à la grande joie des pickpockets ! Regardez-les dans les centres payeurs des PTT ; les citoyens s’entretuent, pour créer une chaine sous les yeux  nullement inquiétés de policiers ! Regardez-les fonctionner dans les principales artères de la ville, indifférents devant, les circulations et les embouteillages (Croisant les bras, les pieds écartés, comme des cowboys)-Regardez- dans chaque coin, l’agent et « l’agent (e) », occupés par des discussions au portable et changer de position à l’approche des véhicules de patrouille. D’ailleurs mes propre yeux, ont vu, une policière dépouillée de son bâton par une malade mentale, portant le nikab et courir comme une enfant poursuivi par un démon ! Le jour de l’arrivé de Birkhadem, devant le centre culturel de Benghazi, en plein ville ! J’ai vu aussi des policières  et des motards, s’en prendre à des citoyens en voiture !(Sous prétexte, que ces derniers font le clan, alors que pour grand nombre de ces taxieurs clandestins, il s’agit d’une occupation lucrative temporaire, en attendant des jours meilleurs..Ce qui est sur, ils rendent très souvent service aux autres citoyens en besoin de transport !) me confirmait-il

-C’est vrais, ya Si…, dans ces conditions, je préfère rester chez moi, cette « insécurité » crée par la « sécurité », me fait d’avantage inquiéter- Cette « sécurité » devrais nous rassurer en s’occupant des voleurs et des truands (Une catégorie sociale, qui pour voler serait prête à tuer), au lieu de s’acharner, chaque fin d’année, sur les citoyens, pour clôturer les Carnets de PV, imposés afin de renflouer leurs caisses ! Continuais-je complètement à plat.

Ce qui laisse supposer, que ce personnel de « sécurité » ne justifie son activité annuelle, que pendant, les « deux derniers mois de l’année », les autres, sont de long congés payés. Alors que le citoyen  est obligé de se « cloitrer » chez lui, pour qu’il «  ne vive pas »

Cependant, il  serait équitable d’avouer, que tous ne se ressemble pas, et que nous ne pouvons mettre tout le monde dans la même « marmite »  il existe, heureusement un personnel conscient, répondant au service du citoyen, au risque de sa vie. Un personnel évitant dans leurs fonction l’arbitraire (« Hogra »), pratiquée par beaucoup d’autres et qui révolte le citoyen et la corruption- Heureusement qu’ils existent, ils sont réduit, mais ils existent, ceux qui nous donne de l’espoir !

C’est alors, que sans me rendre compte, je deviens agité et très fatigué à cause de mes manques de sommeil. Les gens, en me surprenant très irrité, me classifient parmi ceux, qui en s’inquiétant trop  exprime leur peur. Et oui j’ai peur, que le futur soit négatif, en imaginant, les négatifs des événements. Oui, j’ai peur de perdre le contrôle, en me défendant (Parce que la justice, ne me pardonnera jamais, mon acte de défense malgré mes circonstances atténuantes et le voleur le sait).Oui, je suis de ces gens-là, ceux dont la peur est avec eux.

 Cela me ramène, vers l’inquiétude qui me tenaille. Cette inquiétude  que seul mon être  ressent. Cette inquiétude que l’on a cloné en moi, avec le temps ! Et puis, aviez-vous, remarqué que lorsque l’on s’inquiète trop, l’on n’arrive plus à accomplir quoi que ce soit ? Lorsque l’on s’inquiète trop, cela retarde tout ce que l’on veut faire. Et bien entendu, cette masse d’inquiétude, que « l’insécurité » m’offre, elle génère, en moi une anxiété quasi permanente, du stress que je pourrais, vendre au kilo, sans oublier le tas de  problèmes différents, qui vont avec..

Point de départ,  aujourd’hui, et surement pas  la semaine prochaine, il me fallait alors, à cause de cette insécurité, trouver une justification à présenter à ma famille/ Quand au merguez et la viande hachée que j’ai acheté, serviront au barbecue que je vais proposer aux miens et que nous pourrons faire sur « Notre Terrasse » , quitte à faire, jaser le « radar »


le 02 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 décembre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00