La commune de Touaita est-elle concernée par le développement !

Six KM, peut-être moins, c’est la distance qui sépare la ville de sidi bel abbés de la commune de Touaita. Un trajet de quelques minutes de temps n’a pourtant pas eu d’effet sur le développement de cette bourgade. S’il vous arrive de tomber par hasard dans ce patelin dénudé de toute vie citadine, c’est l’ébahissement qui vous possède.

Le cadre de vie laisse trôner des images stressantes. Impossible de faire des pas sans prendre des précautions de cascadeurs. L’hiver ici n’est pas meilleur que la saison des chaleurs où les molécules de sables allégés par la chaleur n’ont pas à demander l’hospitalité pour se poser à leur guise à l’intérieur des maisons. « Une vie de chien » a résumé un citoyen. Les femmes n’en reviennent pas. Ils sont tout le temps en alerte pour nettoyer derrière leurs enfants et toute personne qui affranchisse la porte de la maison.

Les processions des voitures et des tracteurs rendent encore d’avantage infranchissable ces rues et ruelles. Les taches quotidiennes, l’école pour les enfants deviennent des épreuves pénibles à surmonter à chaque saison, l’hiver plus que l’été. « Les glissades imprévues dans ce sol argileux submergé par les eaux pluviales offrent de véritables cascades spectaculaires », avance-t-on avec ironie, pour conclure « gare aux fils à maman qui s’y aventurent en novices! »

L’hiver c’est l’enfer, fait-on savoir. Le sol étant argileux ne permet pas facilement son absorption par la terre. Favorisés par une absence totale de travaux de VRD, Les dernières averses interrompues par des chutes de neiges ont permis la stagnation de grandes quantités d’eaux. Certaines rues et ruelles ont été complètement inabordables, coupées à toute circulation. Certains locataires ont ouvert un passage depuis leurs maisons pour permettre le déversement de cette eau vers l’autre bord encore des terrains en construction.

L’absence d’un contrôle urbain rigoureux, a permis dans ce désordre l’émergence d’extensions illicite et de constructions incommode à une urbanisation qui permet un meilleur cadre de vie à cette frange de société. Certaines constructions sortent de l’alignement mettant le câble électrique de haute tension sur le toit et défigurant complètement le tissu urbain.

L’on se demande une fois sur place, devant une réalité pareille qui dépasse tout entendement, si cette bourgade figure dans les soucis de l’autorité, si elle a eu réellement sa part des fonds pour le développement, encore si elle existe réellement dans la cartographie de la wilaya de sidi bel abbés ! Seulement des constructions en place des oliviers et des vignes. Le reste du sol est resté dans son état initial depuis une belle lurette.

Djillali T


le 22 janvier 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 janvier 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00