La directrice de l’éducation fraîchement installée à sidi bel abbés vient de mettre fin aux fonctions de deux chefs de service, apprend-t-on du bureau de la coordination de la FNTE ugta. Le verdict est tombé ce mardi suite aux nombreuses revendications au siège de la direction dénonçant des abus de pouvoirs et dépassements à l’encontre du personnel de l’éducation par le chef de service des moyens et celui du personnel.

Rappelons que c’est la goutte qui était de trop et qui a anticipé le départ de l’ancienne directrice après seulement quelques mois de son installation à la tête du secteur. Semble-t-il que la nouvelle gestionnaire n’a pas trop attendu pour montrer sa rigueur qui semble charmée le partenaire social.

Le bureau de la coordination des différents syndicats de l’éducation s’est montré satisfait de cette mesure qui, dit-il va aboutir à un apaisement des tensions et permettre une stabilité dont le secteur  en a tellement besoin pour bien prendre en main l’éducation des écoliers dans tous les paliers.

Djillali T