La ferme « Lomet » domaine Si Naaman, s’effondre petit à petit sur ses locataires

 

GEDSC DIGITAL CAMERAL’inimaginable, existe réellement et au fur et à mesure qu’on le  découvre, l’on est assuré, que dans notre ville des algériens, ne vivent pas  dans des conditions acceptables, comme  ceux qui se le permettent et qui  en ont les moyens. Des familles, sont là, mais n’existent pas aux yeux des autorités. Des familles, se constituent et procréent, dans  des espaces lamentables, qui font d’eux  des exclus de la société. Des familles vivant dans l’inexistence de l’aisance, du respect et de la dignité qu’un quotidien macère et détruit. Des parents dont  l’état  psychologique mène  au drame,  GEDSC DIGITAL CAMERAexpliqué  très souvent  par des comportements  que l’on juge à tort et que l’on blâme. Des enfants  qui grandissent,  avec un orteil à l’intérieur et tout le pied dehors, le plus malheureusement du monde. Insoutenable à la vue, déplorable et inexcusable, pour ceux qui les ont totalement méprisés, au lieu de leur  apporter  secours.

GEDSC DIGITAL CAMERALa famille B.K,  composée de 09 personnes, vient d’être épargnée par un « drame ». Leur bébé qui dormait à bas terre, allait périr suite à l’effondrement d’un mur, si la mère ne s’était pas précipité pour secourir de son corps le bébé. Cette famille nombreuse occupe  une pièce et un semblant de cuisine,  aux murs  fissurés, qui  s’effondre au fur et à mesure et un plafond  de roseau qui s’effrite en totalité, laissant apparaitre en certains endroits, le ciel. Cette famille que l’on croit, épargnée de tout risque,  est en  permanence menacée  et agressée dans son intimité,  par l’insécurité des ruines de la bâtisse, et  par un voisinage interne, qui en s’étant imposé  par la force de la terreur, a introduit tous les fléaux aux occupants du site, qui se taise à cause d’une menace qu’il sentent planer, autour d’eux, et que la sureté n’a pas solutionnée..

Cette ferme  proche des  400 logements à Sidi Djilali, d’une superficie de plus de 2000m2, a été occupé  le GEDSC DIGITAL CAMERA06/07/1962 par le moudjahid  B.B. qui devenait président du domaine Si Naaman . La famille  grandissait  en ce lieu et se formait en deux, pour parvenir au 19 personnes  qui y  vivent tant bien que mal actuellement, en raison  de l’indifférence des autorités à ne pas vouloir  reloger  ces occupants et en contre partie  bénéficier d’une grande superficie, qui servirait probablement à un projet d’utilité public ou autre. Plusieurs dossiers ont été  constitués, pour un probable recasement en des lieux plus  tolérable, mais aucune suite n’a été réservée. Il semblerait, selon  le citoyen que  chef de daïra actuel  n’a pas appliqué les consignes de son prédécesseur, rendant la situation compliquée.

GEDSC DIGITAL CAMERACette  bâtisse  en ruine, qui fut jadis la  superbe  ferme  « Lomet »  devenue  domaine Si Naaman, est occupée  en totalité  par 04 familles, dont  les uns  sont simplement  réfugiés des intempéries de l’hiver ou des grandes chaleurs de l’été  et d’autre y trouvent leur compte. L’un d’entre eux, qui possède une villa de 2 étages  dans le GEDSC DIGITAL CAMERAquartier, s’est imposé de force en envahissant  le lieu, sous la menace, pour le rendre  un lieu de clochardisation, de débauche et  de boisson….Et pourtant, faire reloger ces citoyens et récupérer cette vieille ferme de plus de 2000m2, aurait été une question, simple et de grand intérêt. Mais une fois de plus, nous dénonçons ces situations  ou le citoyen demeure en permanence une victime, qui laisse douter  que ce manque d’anticipation,  fait partie de la mauvaise gouvernance.

 

 


le 21 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
21 mars 2013

1 Commentaire pour “La ferme « Lomet » domaine Si Naaman, s’effondre petit à petit sur ses locataires”

  1. Memoria

    Bonjour,

    Les lecteurs que nous sommes seraient très intéressés de savoir à qui appartient cette ferme “Lomet” domaine Si Naâmane du point de vue domanial !

    Fraternellement !

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00