Les Archives de Bel-Abbes.info

La peinture de l’artiste-peintre Talbi Djamel s’est invité au festival du Rai

 

 

GEDSC DIGITAL CAMERAGEDSC DIGITAL CAMERAC’est un autre rendez-vous artistique, que nous allons découvrir, lors de cette 6e édition du Festival de la chanson Rai, l’exposition « Psycolor», de l’artiste peintre Talbi Djamel , qui venu de la petite Kabylie, nous surprendra en sortant de ses bagages, 35 tableaux d’un style semi figuratif, qui laisse à méditer. A travers ces œuvres, ou la dominance des  couleurs grises et  noires surplombent le marron ou le jaune des toiles, tout en nous ramenant l’essence et la beauté, acquise, des gènes transmis à partir de ce petit village de Sidi Idir, ou il, y est né un 18/04/1976. En effet, dans toute cette contrée fantastiques, ou il suffit de lever les yeux, pour percevoir à chaque coin d’espace, l’allure des uns, les visages des autres, les maisonnettes, les paysages, les joies et les douleurs de tout un monde avec  l’hospitalité dont  la vie Kabyle,  n’est jamais avare, pour en combler,  ceux qui la côtoie.

GEDSC DIGITAL CAMERAUne fois de plus l’Association El Basma en collaboration avec la direction de la GEDSC DIGITAL CAMERACulture, ont réussi à organiser  l’invitation pour une exposition de l’artiste-peintre Djamal Talbi, se qui lui a permis de déclarer en  marge de la galerie, qui l’abritait et dont le vernissage a eu lieu le 04/07/2013, que  «Cette action de contribuer pour que les artistes exposent, pour offrir la possibilité au public amateur de peinture, de voir de superbe expositions révèle, le lien existant entre les artistes, quelque soit leur localisation et « El Basma »,est un vecteur artistique qui répond pleinement  à ce besoin » 

GEDSC DIGITAL CAMERA La Maison de la Culture Kateb Yacine ou l’exposition de Talbi Djamel est en GEDSC DIGITAL CAMERAapothéose est  à son tour un pole, qui au sein de la capitale de la Mékérra, répond sans totalement à l’ensemble des activités d’art plastique en particulier et de l’art et la culture en général. Il nous a été permis de constater que ce lieu est devenu incontournable pour y organiser des événements artistiques. Une structure ou une imposante architecture subdivisée en plusieurs salles et halls immense, avec divers ateliers, dont un théâtre et une salle de conférence, est tout simplement un joyau culturel que Sidi bel abbès ne peut que s’en vanter. Ce lieu magnifique mériterait, d’être découvert par les visiteurs de tous les festivals qui seraient réalisés dans la cité de Sidi bel abbès El Bouzidi. Ainsi c’est dans ce lieu, que nous  avons découvert l’Artiste-peintre Talbi Djamel, au milieu de  ses œuvres, dans un thème  surnommé « Psycolor »

GEDSC DIGITAL CAMERA Cet artiste qui détient une formation en art plastique bien solide, nous fait GEDSC DIGITAL CAMERAcomprendre, dans son jargon d’artiste-peintre -psychanalyste, que « la couleur a toujours joué son rôle dans l’expression de l’intériorité et que tout peintre soit il doit reconnaitre que c’est par elle seule que s’identifient les anges et les monstres, qui peuvent habiter, nos profond cloaques. Se que l’évènement de la psychanalyse avait fait découvrir chez l’homme, et que bien qu’il terrifia l’humain, il ne lui a pas ôté le gout, qu’il a vis-à-vis du beau ».Des explications tellement profondes, que nous comprenions que dans le silence dominant de ses toiles que de multiples senteurs s’y cachent, que des pierres rappellent le souvenir, que les clapotis invisible de l’eau des  petits ruisseaux qui coulent donnent la vie, que les bruissements des feuilles d’oliviers, les chants et les pas de danses propre à un patrimoine berbère, y sont pour beaucoup….L’artiste-peintre possède à son actif 06 expositions individuelles et plus de 21  collectives, qui lui ont permis d’être plusieurs fois honoré….Tout en détaillant les objectifs de l’événement, Talbi Djamel dira également que «Cette exposition complète, les concerts du Rai qui enflamment chaque soirs les  gradins du stade  des 3 frères amarouche et les débats sur le phénomène du GEDSC DIGITAL CAMERARai réalisés et animé en cette occasion, par d’excellents professeurs GEDSC DIGITAL CAMERAuniversitaires.. Avec les organisateurs de cette exposition. Aussi nous aimerions lancer une dynamique à partir de cette tribune pour qu’il y ait d’autres grandes expositions à l’avenir dans cet espace. Sidi bel abbès, est une ville culturelle et ce lieu a l’envergure de gonfler les dimensions. Le rouge de mes tableaux c’est la vitalité, dans le mouvement, et son développement, quand au blanc qui par un phénomène d’osmose s’éclairci pour donner une autre dimension à la couleur, sont des vertus que j’aimerais transmettre à qui de droit, à travers mes exposition, qu’une telle tribune m’offre !».

 GEDSC DIGITAL CAMERALes murs affichaient la joie des couleurs et les messages que Talbi Djamel cherche à communiquer et son  semi figuratif, raconte  des « choses » en  s’exhibant  sur les murs de la maison de la culture, alors que sur la scène publique d’autre sujet attendent que l’artiste peintre les exploite, au travers de l’ambiance que les deux évènements culturels qui se sont succédé conjoncturellement passionnent…. Par ailleurs, comme à chaque occasion qui se déroule, en  ce lieu, les espaces qu’ « El Basma » et la galerie de la maison de la culture Kateb Yacine procurent, sont devenus un endroit de source d’inspiration pour les  pinceaux d’art qui y viennent.

Djamel Talbi dira que « la couleur, c’est aussi la profondeur ! La différenciation de plans qui GEDSC DIGITAL CAMERAs’expriment par l’agencement des chaudes et des froides, ou des couleurs de la même famille ou de la même gamme lorsqu’il s’agit de monochrome, qui expriment un sentiment ancré dans l’être qui passe à l’œuvre. Peindre c’est d’aller de l’avant, vers des horizons encore inexplorés, donc aller à l’inverse du regard, vers l’intérieur de soi ! »

GEDSC DIGITAL CAMERANous comprendrons alors, que l’âme de la fascination, que procure le charme et l’hospitalité du cadre, permet à Djamel Talbi ou toutes les  péliades d’artistes qui viennent chaque à chaque fois, pour laisser leurs traces ou encoure un tableau sur les murs de cette ville, n’est pas allié au normal, mais plutôt aux « voyages dans le monde  des couleurs et des signes », que chacun comme Djamel, nous ferait découvrir…Durant tout le long du festival, les murs de la  galerie ont baignés dans les couleurs, propres au style  de notre artiste de Tizi-Ouzou, et comme le disait, le peintre Benali« des évènements semblables à celui là,  sont un véritable hymne à l’art et à la création en art plastique d’un élément à un autre ». En termes de beauté et  de créativité inédites, ces 35 tableaux ne sont qu’une infirme partie des 500 tableaux que l’artiste-peintre Djamel Talbi, dit avoir réalisé depuis le début de sa carrière

A travers la psychanalyse des couleurs, Il se considère  actuellement comme une référence appréciable à un GEDSC DIGITAL CAMERAgrand nombre de chercheurs, d’artistes, d’écrivains, de plasticiens, d’intellectuels, parce qu’il  nous expliquera que de tout les peintres qui ont travaillés sur l’expression de la couleur tel que Kandinsky qui est allé jusqu’à peindre « le Cheval Bleu » ou G.Klimt qui par l’accentuation de la couleur renvoi le spectateur dans un monde féérique, appartenant qu’au domaine du rêve. Djamel ajoutera que Klimt a travaillé sur l’œuvre de S.Freud et qui s’est beaucoup inspiré du travail qu’effectuait ce médecin sur ses patient.

GEDSC DIGITAL CAMERALe vernissage, se déroulait avec la présence d’un nombreux public, que dirigeait le Directeur de la Culture Mr Taibi Mohamed, qui se révéla un grand connaisseur en « art plastique », en plus du poète et de l’écrivain que nous connaissions en lui. Puis une collation fut offerte en l’honneur du peintre, qui se révéla à son tour comme un musicien et chanteur par excellence, et sans gène, il acceptait de contribuer avec quelques chansons du répertoire « Chaabi ».

IMG_0136L’artiste-peintre Djamel Talbi , eu le bonheur de voire son exposition, s’étendre au 05 juillet pour assister à GEDSC DIGITAL CAMERASidi bel abbès  à la commémoration de cet important évènement. Un programme de visite du Wali, a permis à Mr Hattab Med Amin chef de l’exécutif, de visiter  l’exposition dont il ne cacha pas également les passions qu’il avait pour les  arts plastique et les jeunes peintre qu’il désirait qu’ils soient aidé.

 

Par K.Benkhelouf

 

12 juillet 2013

le 12 juillet 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 juillet 2013

Les commentaires sont fermés

Visites :

  • 4 741
  • 10 331

HORAIRE TRAIN ( site : sntf.dz)

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h30 - 08h35 (*)
08h40 - 09h44 (**)
12:50 - 13:55
15h20 - 16h25 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h00 - 18h22
19h40 - 20h43(***)
22h40 - 23h45(***)
23h30 - 00h35(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar Sam/lun/Mer

SBA - ORAN
03h30 - 05h00 (***)
05h40 - 07h00
06h12 - 07h25 (***)
07h06 - 08h09 (*)
07h42 - 09h00 (***)
08h30 - 09h30 (**)
11h20 - 12h22 (*)
16h29 - 17h26 (*)
18h51 - 19h57 (**)
(*) venant de Tlemcen
(**) Venant de Saida
(***) venant de Bechar

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
08h40 - 11h17 nouveau
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
17h20 - 19h57 nouveau
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)