SIDI BEL-ABBES : 12 personnes victimes du monoxyde de carbone en 2013
Durant l’année 2013, douze personnes sont mortes asphyxiées par le monoxyde de carbone tandis que 17 autres ont été secourues, selon la Protection civile de Sidi Bel-Abbès. La dernière intervention remonte à la semaine dernière, quand trois personnes d’une même famille ont été asphyxiées par le gaz et trois ont été secourues. Selon la Protection civile, ces accidents sont dus, en général, au non-respect des normes d’installation des équipements et des conditions d’aération. Ce qui aggrave la situation est l’utilisation d’appareils de chauffage contrefaits, selon la Protection civile.

Amine (Reflexion)
***********************
UNE ÉCOLE TRANSFORMÉE EN UN LIEU DE DÉBAUCHE A SIDI BEL ABBES :Arrestation du gardien de nuit et ses deux acolytes
Les éléments de la police relevant de la 4ème Sûreté urbaine de Sidi Bel Abbès, ont réussi à mettre la main sur trois suspects, poursuivis pour une affaire de transformation d’un établissement scolaire en un lieu de débauche pendant la nuit, selon des sources concordantes. Cette affaire remonte à la fin de la semaine dernière, suite à de fiables informations mettant en cause le gardien de nuit dans l’un des établissements scolaires, qui s’enhardit à faire rentrer des personnes étrangères à l’intérieur de l’établissement à des fins de débauche, selon la même source. Sitôt, les services de sécurité ont mis en branle d’intenses investigations qui ont immédiatement abouti à l’arrestation du gardien de nuit répondant aux initiales de M.N, âgé de 35 ans, deux autres complices ont subi le même sort répondant aux initiales de L.Z, 18 ans, et F.S 19 ans qui ont été pris en flagrant délit dans la salle de surveillance, précise la même source. Les trois suspects après avoir été présentés devant le parquet, ils ont été placés en détention préventive précise la même source.

Touffik
********************
Sidi Bel Abbès: Cinq familles expulsées interpellent les autorités locales

Cinq familles habitant dans une maison collective, située au Boulevard de l’armée dans la ville de Sidi Bel Abbès, expulsées depuis mardi, ont interpellé les responsables locaux afin qu’ils revoient leur situation sociale.

Dans une pétition adressée au premier responsable de la wilaya, les familles sans abri sont dans l’embarras depuis leur expulsion, en cette période glaciale, alors qu’elles occupaient cette maison collective depuis une quarantaine d’années. Actuellement, elles n’ont aucun lieu stable où s’installer.

S. D. (Le Temps d’Algérie)
**********************

One thought on “La presse : Le Monoxyde de Carbone tue 12 personnes,Une école transformée en lieu de débauche, Des familles expulsées”
  1. concernant les lieux de culture d’enseignement et cultes il faut rester vigilant.
    le parti satanique algérien (PSA° soutenu par le parti satanique mondial (ISP).
    Is n’ont pas introduit des statuette a l’intérieur de la Mecque et la mosquée de jerusaleme ??
    c’est les mêmes méthodes depuis que Satan existe..Il faut serrer les portes
    pour l’étrngler. il ne peut rien faire car il n’a pas d’argent.

Comments are closed.