La presse et SBA cette semaine: “Les femmes journalistes honorées” , “Une mosquée cambriolée” , “Le japon finance l’association Kafil el Yatim” , ” Tension à l’UDL”

Célébration de la journée mondiale de la femme : L’UNFA honore les femmes journalistes

L’UNFA a célèbré la journée internationale de la femme comme chaque 8 Mars , la fête s’est déroulée au niveau de la maison de la culture Kateb Yacine en présence des autorités locales civiles et militaires. L’UNFA a honoré plusieurs femmes, dans une climat conviviale pleine d’ambiance , ainsi les directrices des exécutives ont pris part de cette festivité suite du travail et les efforts qu’elles réalisent , dont elles sont honorées par des autorités de la wilaya de sidi bel abbés en distribuant des cadeaux symboliques et des jolies fleures, dans le même contexte et dans une cérémonie conviviale les organisateurs de l’UNFA ont honoré la première femme parachutiste en Algérie qui est une belabbésienne, El Moussaoui Fatima, les femmes journalistes de Sidi Bel Abbès ont été honorées par l’UNFA dans une ambiance fraternelle, à savoir la journaliste de l’Echo d’Oran Fatima Athmani, la journaliste du Temps d’Algérie Salima Derraz, la journaliste d’Ouest Info, Ahmed Brahim Mounira, la journaliste du journa Sawt El gharb Ghania , pour leur courage et leur présence sur le terrain en accomplissant ce noble métier puisque la femme joue un grand rôle dans la société algérienne . En soulignant que le 8 mars est une journée exceptionnelle pour mettre en exergue les efforts consentispar elle. En souhaitant à la femme qu’elle soit à l’honneur pendant toute l’année, pas uniquement le 8 mars.
Ahmed Brahim Mounira (Ouest info du 09/03/2016)
*************************************
SIDI BEL ABBES : Une mosquée cambriolée à El Graba

L’on vient d’apprendre de sources concordantes que la mosquée sise au niveau du mythique quartier d’ El-Graba a fait récemment l’objet d’un vol survenu lors de la prière d’El Fedjr par un individu qui connait certainement les lieux. Le visiteur véreux, après avoir tenté vainement d’ouvrir la caisse fixée à l’intérieur des lieux, est allé s’ emparer du matériel informatique dont un micro-ordinateur et certains objets appartenant à l’Imam. Cette nouvelle, telle une trainée de poudre, n’a pas été sans alimenter les interprétations des fidèles qui restèrent abasourdis devant cet acte impardonnable de surcroit dans un lieu sacré. En effet, au rythme de la délinquance galopante, tous les coups sont permis, disaient certains, bien que les habitués exhortent pertinemment le voleur de restituer le matériel volé faute de quoi, ce sera la Fatha collective de la malédiction qui sera un palliatif dissuasif face à ce genre de comportement étrange au musulman et à l’Islam.

B. Abderrahmane (Réflexion du 08/03/2016)

****************************
SIDI BEL ABBES : Le siège de l’association ‘Kafil El Yatim’ financé par le Japon

En quête d’un siège pour servir l’intérêt commun, l’association caritative ‘’Kafil El Yatim’’ de Sidi Bel Abbès dont le bureau local est nouvellement constitué, a réussi à recevoir l’aval des élus de wilaya dont ceux de l’APC pour le réaménagement de l’ancienne école primaire sise à la cité Boumelik qui était en état dégradé. Dans l’attente de l’O.K définitif du wali, les responsables de l’associations’apprêteront à finaliser les formalités administratives et techniques en vue de concevoir un espace confortable pour satisfaire les attentes de leurs adhérents dont les orphelins et les veuves. Par ailleurs, selon nos informations, ce sera l’ambassade du Japon qui aura tout l’honneur d’injecter une somme consistante pour la concrétisation de ce projet ambitieux. En effet, la nouvelle bâtisse qui sera dotée de plusieurs locaux, d’une bibliothèque, d’un bloc administratif, d’un espace pédagogique et de détente avec à la clé une connexion à l’internet, une salle d’attente et éventuellement une cantine, sera d’une précieuse opportunité aux ayants droit nécessiteux.

B. Abderrahmane (Réflexion du 06/03/2016)

***************************

Sidi Bel Abbès : La protestation couve à l’université

Le Syndicat des enseignants du supérieur solidaires (SESS), réuni en assemblée générale mardi, a décidé d’une journée de protestation pour lundi prochain et du gel des délibérations des conseils scientifiques de l’université Djilali Liabès, suite à la condamnation, en février dernier, de 2 enseignants.

Le président du conseil scientifique et le vice-doyen chargé de la post-graduation de la faculté des sciences exactes ont, pour rappel, été condamnés à 6 mois de prison avec sursis et une amende de 300 000 dinars chacun pour avoir validé deux procès-verbaux du conseil scientifique. Lors de cette AG, les enseignants ont mis en évidence «le mutisme incompréhensible et l’absence totale de la tutelle concernant cette affaire, malgré que l’administration locale rejette les allégations de falsification de PV et confirme que c’est le mode de travail de cette institution scientifique, qu’est le conseil scientifique», indique un communiqué du SESS. Dans ce même communiqué, les enseignants rappellent que la conférence générale de l’Unesco de 1997 (art. 17 et 18) consacre les libertés académiques qui ne pourraient s’exercer qu’avec l’autonomie des établissements du supérieur.

Elle préconise aussi qu’il est du devoir des Etats membres de protéger l’autonomie des établissements d’enseignement supérieur contre toute menace d’où qu’elle vienne (art. 19). Pour le SESS, le verdict de la justice concernant ces 2 enseignants «fera jurisprudence et ouvrira la boîte de Pandore sur toutes les formes et sortes de remises en cause de l’autonomie des entités pédagogiques et scientifiques». Aussi, l’assemblée générale a exprimé son refus de voir que ces enseignants «soient des boucs émissaires» et considère que «leur condamnation revient à la condamnation de l’entité morale élue qu’est le conseil scientifique, dont les décisions sont collégiales et le fonctionnement est sous l’autorité de l’administration».
Selon le syndicat, d’autres actions seront menées après les vacances de printemps, comme le gel des activités au sein d’autres organes pédagogiques délibérants.

Abdelkrim Mammeri (El watan du 10/03/2016)
*********************************************
SIDI BEL ABBES : Les locataires du château ‘’ Guendouz’’ crient leur désarroi

Les 19 locataires du château Guendouz sis à Sakia El Hamri (ex-faubourg Thiers) de la ville de Sidi Bel Abbès, menaçant ruine, vivent dans des conditions précaires tout en continuant de prétendre à un espoir qui n’a que trop duré du fait que leurs demeures datent de l’époque coloniale. En effet, selon les plaignants, bien que les années passent, aucun logement social ne leur a été attribué. Voyant l’ état de leurs bâtisses se détériorer progressivement, les contestataires n’hésitèrent point pour solliciter l’intervention des services concernés dont le wali pour se pencher au plus urgent sur leur situation qui n’a pas été sans affecter le quotidien de leurs familles y compris de leurs enfants dont une grande partie souffre de diverses maladies.

B. Abderrahmane (Réflexion du 05/03/2016)
************************


le 10 mars 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 mars 2016

1 Commentaire pour “La presse et SBA cette semaine: “Les femmes journalistes honorées” , “Une mosquée cambriolée” , “Le japon finance l’association Kafil el Yatim” , ” Tension à l’UDL””

  1. alger-newyork

    du n’importe quoi a l’udl pourquoi citent ils l’unesco dans ce cas..et puis autonomie ça ne rime pas avec clientélisme et non publications du procès verbale sur le site de l’udl..ou es la transparence?? si le conseil scientifique justement cherche l’autonomie dans sa décision du point de vue scientifique et pédagogique pourquoi cache t’il les proces verbeaux?? car c’est dans ces conseils que le recrutement des enseignants se fait d’habitudes..
    ce syndicat devrait au contraire exiger que les pv de toutes les facultés et départements soient publiés sur le site de l’udl…. a titre de rappel les pv de conseil scientifique de l’école national d’agriculture d’alger sont publié
    et dans un pv on lisait qu’un enseignant avait fait sortir un équipements pour travail a l’exterieur et qu’il etait notifié de le restitué..on ne sait si cette enseignant avait restitué ou pas le dite matériels..je trouves que c’est bien
    c’est la transparence chez nous ont dit ”celui qui n’a pas le foin dans le ventre ne craint pas les flemmes du feu”…et entre nous pourquoi ce syndicat ne réclame pas a l’administration de l’udl du rectorat l’affiches des grades par proff..car beaucoup de disent de grade ceci cela et redevenir membre du conseil scientifique..qui peu vérifier si il est de grade prof ou non?? on fera courir la rumeur que t’es redevenue de grade de prof et tu siégeras avec nous… le conseil scientifique ne se prononce que dans les litiges concernant ”un point de litiges purement scientifique et technique” comme assisté comme membre observateur dans une soutenances ou dans une habilitations..
    au lieu de s’occuper de son rôle le conseils fait dans la distribution des devises sur les membre si les devise seront retirés personne ne sera intéressé par ce conseil..on vient a cause des devises point c’est tout..
    ”ou on es scientifique ou on ne l’es pas”

    ghoom fi ghom

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00