LE MARCHE DES OISEAUX SERA DÉLOCALISÉ!

C’est ce qu’on vient d’apprendre à travers une déclaration du Maire de la ville, au Quotidien El Watan.É

Peu importe que cette décision soit une réponse à la lettre de notre ami Djillali C. à M. Le Wali  et donc une injonction, ou une décision autonome de M. Le Maire, l’essentiel est que l’appel incessant de toute la société civile sur la préservation du patrimoine de la ville soit entendu.

Le jardin public de Sidi-Bel-Abbès est un bijou unique, sa faune est unique et son site est paradisiaque. Il faut penser à le restaurer à lui redonner son lustre d’antan, à faire appel à des botanistes et spécialistes de l’environnement afin d’y susciter le tourisme sans nuire à l’écosystème.

Toutefois, il est navrant d’entendre M. Le Maire déclarer que la délocalisation au marché ElHofra, “se fera graduellement”. Le temps d’aménager le site qui doit l’accueillir.

Espérons que ce ne soit pas le provisoire qui dure.

Quant à la protection des espèces rares, le Dr Reffas attendra encore.

3 thoughts on “LE MARCHE DES OISEAUX SERA DÉLOCALISÉ!

  1. MR REFFAS
    C’est evident comme parade du maire il faut bien utiliser la fuite en avant c’est de bonne guerre pour eviter les affrontements n’as t on pas dit que le premier magistrat ne veut pas faire de “el3aib” avec les citoyens (la politique de l’autruche)

  2. C’est une très bonne demie nouvelle….puisque non encore appliquée, mais je vois que les intentions des responsables sont bonnes……et la parole prononcée par le Maire de SBA fait foi…!!!!….Quand on veut on peut….!!!! Merci Messieurs, d’avoir écouté la voix de vos concitoyens pour mettre fin à cette grande vadrouille……!!!! Maintenant, il faudrait penser aux opérations de réhabilitation , de développement et de protection de ce patrimoine extraordinaire qui faisait jadis et espérant dans un futur proche la fierté de la ville de Sidi Bel Abbés………! Ne peut-on pas vivre dans un environnement sain et serein ……??? Est ce trop demander…??

    Quant à la protection des espèces protégées……Il est du devoir de la direction de l’environnement, de la police et de la gendarmerie de “l’environnement” de user de toutes leurs pouvoirs et prérogatives pour sanctionner les “hors la loi”….. en appliquant la loi….

    Sourire…….je crois que l’Agoravox locale commence à apporter ses fruits….grâce à BAI……!!!!!

  3. Bonjour.

    C’est extraordinaire de lire que le maire a décidé de délocaliser un marché INFORMEL où se pratique la vente des espèces protégées par des textes républicains. Les “vendeurs” ne sont pas en possession d’un registre de commerce, et de facto ils ne s’acquittent pas de leurs impôts. Le pays est entrain de vivre une pagaille sans mesure.

Comments are closed.