sureté de wilaya de sidi bel abbes, des bilans dans l’attente d’une decision politique

Un refrain interminable, à la limite de l’ébahissement. Les bilans successifs en ‘’chiffres’’  de différents délits des services de la police de chaque mois étonnent vraiment. L’on pense qu’il y’a un centre de formation de délinquants. Chaque mois des centaines de personnes impliquées de délits sont arrêtées par les éléments de la police. Qu’est-ce qui cloche en fin ?

L’on dit que toute chose a une fin. A quand une fin de cette source ? Les délinquants sont-ils d’un nombre bien précis pour conclure à un moment donné que la société sera guéri un jour de ce’’ malaise’’ qui déstabilise les repères de la société et menace d’une manière ou d’une autre l’économie, la politique et la culture par l’instauration du doute, l’insécurité et la peur.  Comment guérir de cette pathologie chronique qui ronge sans cesse la structure toute entière de la pyramide du pays, sachant que rien désormais ne fonctionnera sans une sécurité réelle, moteur de ressources pour le développement du pays dans tous les secteurs.

Les bilans sont bénéfiques, jusqu’à preuve dune exploitation à bon escient. Ils sont une cartographie qui permet de se positionner vis-à-vis des chiffres pour apporter d’éventuelles mesures de redressement ou rectification, ou encore des améliorations afin de sortir du cercle des défaillances et erreurs répétées.

Les bilans sont limités à de simples chiffres sans aucunes importances qui font plus sujet d’efforts immensurable des services de la police que d’inquiétude politique. Aucun organe étatique ne s’y intéresse pour en faire un outil d’étude pour trouver des remèdes avenir, et alléger les maux qui enflamment chaque fois d’avantage notre société, infectant de la sorte les autres composantes notamment culturelles, politiques et économiques.

Ce mois de septembre 2015, un autre bilan des services de la sûreté de sidi bel abbés vient de faire ressortir d’autres……, l’on ne sait pas si l’on devrait les considérés victimes ou les inclure avec le flux de maux de société.  Leur nombre s’accroit sans limite et verse tout droit dans les prisons comme ultime solution incontournable.  Un itinéraire incertain qui penche plus vers la ‘’bombe à retardement’’.

Après la 1ére école de la délinquance pour différentes causes dont le chômage en tête, l’erreur pour certains, viendrait la spécialisation durant les séjours en prison.  Plus âgé, non confiant, incertain, moins chanceux dans l’insertion dans la société et sans travail, l’homme libéré est plus, un outil d’amorcement de la bombe, qu’un remède aux déférentes plaies causées à l’unité et à l’intégralité sociale.

350 individus ont été impliqués ce mois de septembre dans 313 affaires de droit commun dont 163 mis en détection préventive, pendant que le reste patauge dans les procédures de la citation directe.  Un vrai dilemme. Le pays a besoin de chacun de ses enfants.  Il a plus l’obligation de les protéger que de les guetter, sachant que la majorité des causes de cette délinquance revient des obligations de l’état et pouvoirs politiques.

Ce nombre est comme à chaque bilan reparti sur les affaires de délits contre les individus, contre les fonds et les biens, contre les biens publics ainsi que pour des délits de drogues, et dont les nombres sont respectivement de 110, 132, 57 et 14. Les individus impliqués sont de l’ordre de 138 personnes dont 40 MD, 118p dont 61 MD, 70p dont 42 MD enfin 24 personnes dont 20 MD. Le reste a bénéficié des procédures de la citation directe.

Par ailleurs, la police a réussi a réalisé 154 opérations d’intervention entre inopinées et programmées.  624 vehicules ont été contrôlés et 1.913 individus ont été étudiés dans leur état,  64 avérés impliqués dans des affaires de crimes et 38 mis en détention préventive.

Djillali T  


le 09 octobre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
09 octobre 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 4 661
  • 7 512