Le Wali en colère à propos du nettoyage de la ville !

Il a blâmé les présidents des APC sur la gestion des déchets à Sidi Bel Abbès
Le wali ordonne le lancement immédiat de l’opération de nettoyage

Lors d’une réunion avec les présidents des APC de la wilaya de Sidi Bel Abbès et les représentants de associations de quartiers, le wali, Yahia Fahim, avait donné l’ordre de commencer les opérations de nettoyage de l’environnement et du ramassage des déchets et ordures avec les moyens existants, en attendant l’acquisition d’un suffisant matériel et adéquat. Mécontent de la situation de la gestion des déchets à Sidi Bel Abbès, notamment durant le mois de Ramadhan, le wali avait organisé une réunion de travail avec l’ensemble des présidents d’APC pour mettre en application la circulaire du ministère de l’Intérieur  datée de samedi dernier portant sur le lancement d’une grande opération de nettoyage des wilayas.
Lors de la séance de travail, la parole a été donnée à certains maires qui ont posé le problème des moyens humains et matériels surtout ; le wali avait insisté sur le lancement immédiat de cette opération avec les moyens disponibles en attendant l’acquisition de nouveaux camions de ramassage des ordures et des déchets.
Par la même occasion, le premier responsable de la wilaya s’est adressé aussi aux présidents de quartier et des associations pour travailler plus sur le plan de la communication avec les citoyens et les convaincre à préserver leur environnement, idem pour les hommes de culte qui ont aussi  leur rôle à jouer dans les mosquées.
En clair et lors de cette réunion, le wali avait traduit son  mécontentement envers la situation écologique et environnementale relevée dans toute la wilaya, et plus particulièrement dans la ville de Sidi Bel Abbès, et avait donné des instructions fermes aux responsables concernés de commencer l’opération le plus tôt possible, et d’améliorer l’état de l’environnement dans la wilaya. 
S. D.
Le temps D’algérie
****************************************
Sidi Bel Abbès :La circulaire ministérielle sur l’environnement serait-elle appliquée
Le wali sermonne les P/APC
Lors d’une réunion qu’il a tenu dans l’après-midi de dimanche au siège de la wilaya de Sidi Bel Abbés, avec les présidents des APC, des représentants des comités de quartiers, de certains directeurs de l’exécutif, le wali a tenu à les instaurer sur l’application stricte de la circulaire ministérielle 1590 datant du 8 septembre 2012, stipulant le volet hygiène et propreté de l’environnement. Après avoir évoqué la situation environnementale catastrophique qui prévaut à Sidi Bel Abbés, surtout au cours du mois de Ramadhan où la situation a empiré et nécessité de tirer la sonnette d’alarme, et sur ce sujet, il a blâmé les présidents des communes et les élus, tout en indexant le citoyen qui parfois est responsable de l’environnement. Il exige de ces derniers l’application stricte et immédiate de cette circulaire ministérielle, afin de nettoyer les rues et agglomérations des immondices et ordures qui défigurent la ville et ses communes.
Le premier responsable qui a exigé des résultats satisfaisants et de leurs côtés, les P/APC ont évoqué le problème du manque de moyens matériels et même humains, qui ne vont pas leur faciliter la tache, des prétextes que le premier responsable n’a pas pris en considération et les a sollicité de travailler avec les moyens existants, attendant l’acquisition d’autres engins.
Le wali a cependant donné instruction stricte de constituer une commission de wilaya qui se chargera d’activer le projet de nettoyage des communes, de débuter l’opération dans l’immédiat et faire en sorte d’impliquer la société civile. Toutefois, le responsable ne veut qu’appliquer la circulaire émane du ministre de l’intérieur, sinon la situation lamentable et la dégradation de l’environnement n’auront fait surgir aucun responsable. D’ailleurs le problème a été toujours posé par les citoyens à leurs responsables sans qu’ils ne lui trouvent de résolution.
Fatima A
L’écho d’Oran
************************************
Sidi Bel Abbès : fin de cavale pour 23 personnes recherchées
Vingt-trois personnes recherchées par la justice ont été arrêtées durant le mois d’août par la police de Sidi Bel Abbès, révèle un bilan mensuel établi par la sûreté de la wilaya.

Recherchées en raison de divers délits dont elles se sont rendues coupables, les personnes ont été appréhendées lors des différentes opérations de contrôle et de vérification effectuées par les services de police dans plusieurs zones urbaines. Par ailleurs, les enquêteurs judiciaires ont eu à traiter, durant la même période, 224 affaires pénales dans lesquelles ont été impliquées 217 personnes dont 97 ont été mises en détention. Les dossiers enregistrés dans ce contexte ont trait, notamment, aux actes d’agressions, coups et blessures volontaires, et aux vols qualifiés.
M. Habchi
El Watan
***************************


le 11 septembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
11 septembre 2012

8 Commentaires pour “Le Wali en colère à propos du nettoyage de la ville !”

  1. nass

    ENADHAFA MINA EL AYMANE…a quand une circulaire comdammant et enprisonnant les personnes qui jettent leurs poubelles des fenêtres…a quand une circulaire pour les déchets que laissent les personnes des marchés informel…a quand une circulaire interdisant les coupures d’eau afin que l’on puisse se laver..!!!
    Enfin si on commence par nettoyare les rues c’est déjà pas mal…on dit borgne mieux qu’aveugle…

  2. zalamite

    le problème des déchet et surtout lié aux bâtiments..l’architecture a sa part de responsabilité il ne faut pas trop blâmer ni le service de nettoyage ni l’apc encore moins la wilaya..ce problème de bâtiments est international il faut voir pars new york ou Berlin…

    mais nous ici on peut régler ce problème avec notre cervelle, nous n’avons pas besoin de quiconque pour réfléchir a notre place..il ya un problème il faut régler c’est tout..le donner a l’université pour suivis?? Faut voir si elle accepte??
    Mais au niveau de la wilaya les choses sont différentes..Chez eux c’est le législatif local pas besoin d’attendre Alger pour agir…
    il faut légiférer localement voici un exemple
    Transformer le service de nettoyage en ”BRIGADE DE SALUBRITE ET DE LA TRANQUILITE PUBLIQUES”
    Dans chaque quartier ou il existe des bâtiments il faut installer un cabinet ou il y’a un bureau et un garage ou seront enfermé les futs de collecte..le bureau est occupé par la brigade en uniforme..une brigade de propreté a le droit de dresser des procès verbaux contre tout contrevenant puisqu’il occupent le bureau toute la journée ils auront l’œil vigilante sur tout..le travail du service de nettoyage soit se faire de nuit a partir de 23 heures ou tôt le matin entre 5 et 7 heures..les nettoyeurs doivent rester invisibles..Puisqu’il travaille la nuit ils auront une très forte prime de frais de nuisance mais verser chaque septembre ou juin comme ils le veulent de l’année. Aucune prime ne sera versée mensuellement pour éviter l’inflation…
    Une fois le procès établie par cette brigade, son dossier sera transmis au tribunal qui lui convoquera jugera le contrevenant ; le montant de la pénalité sera évalué par le juge…il faut commencer par vendre les conteneur comme fer de ferraille et avec cette argent construire des cabinets pour les brigadiers…la wilaya doit aussi faire encore plus..ordonner aux payeurs de ne payer les primes que annuellement..la somme sera importante et là les services municipaux peuvent imposer la Taxe de propreté … Le wali ne peut pas toucher le salaire de ces citoyens mais peut agir sur le versement des primes annuelles…il peut enlever sans préjudice une somme de la propreté et de la tranquillité..car cette brigade peut agir contre tout type de nuisance..par exemple s’assoir et jouer des dominos sur la chaussé publique….Généralement c’est connu la population quelqu’elle soit algérienne ou européenne si l’état recule la population ose et avance et plus elle avance plus elle ose..Alors a chaque pas d’avant l’état doit coupé vite le pieds…c’est Omar qui l’avait fait dans une mosquée. un a3rabie a allongé son pied dans une mosquée et lui de tirer l’épée..’’Garde ton pieds sous ton corp, Si tu recommences je te le coupe’’

  3. 21Grammes

    J’espère que Monsieur le Wali,n’a pas besoin de circulaire,pour remarquer les poubelles défoncées et toutes sales juste en face de sa résidence,ainsi que les trottoirs peint une fois en rouge et blanc,une fois en vert et jaune,une première mondiale,un détail qui en dit long et large sur la gestion de la ville!!Je pense que Monsieur le Wali n’a pas besoin de mes conseils vu son âge,et sa vue perçante,quant à la necéssité de construire un incinérateur pour dértruire les déchets,car le vent est capable de tout,capable même de transformer un sac bleu en un oiseau migrateur!

  4. zalamite

    l’echec du seminaire de temouchent c’est que les organisateurs ont crue que les universitaires apportent la solution..alors que non..l’universitaire aportera une solution lorsque l’etudiant fera equipe avec le service de netoyage et aprcoure avec lui la ville pour constater sur palce les probléme et cooperer avec ce service afin de trouver une solution..un cercheur fermé dans son bureau et encore il n’a meme pas un bureau..on disait que si le chercheur prenait un bureau il va devenir gerant a la place de l’administrateur…c’est bete comme raisonnement il n’existe que chez certain de nos compatriotes completement hors sujet de la chose citadine…..et dans cet accopagnement l’etudiant en faisant sa these va relever des chose pas seulemnt etchnique mais aussi bissness …dans toute chose il existe deux facettes ..la facette technique et la facette financière..il se peut qu’un sertvice fasse du pourissement pour demander encore une rallonge de budget..ces choses sont monnaie courantes..la mairie doit donc faire face devant ce dylemne..en invitant le personnel pas la peine de pourire on va vous accorder de tres belle primes..et les choses vot redevenir normal..ni cris ni hurlement..le wali est tranquil l’apac est tranquil..les gens dorment comme des toutous et vive la wialya
    bonne journée et faites careme ça aide a la reflexion

    • zalamite

      désolé le texte est parti avant même de le corriger..il faut que le site BEL ABBES INFO nous donne la possibilité de rééditer le texte afin le corriger…mille excuses

      l’échec du séminaire de temouchent c’est que les organisateurs ont crue que les universitaires apportent la solution..alors que non..l’universitaire apportera une solution lorsque l’étudiant fera équipe avec le service de nettoyage et parcoure avec lui la ville pour constater sur place les problème et coopérer avec ce service afin de trouver une solution..un chercheur fermé dans son bureau et encore il n’a même pas un bureau..on disait que si le chercheur prenait un bureau il va devenir gérant a la place de l’administrateur…c’est bête comme raisonnement il n’existe que chez certain de nos compatriotes complètement hors sujet de la chose citadine…..et dans cet accompagnement l’étudiant en faisant sa thèse va relever des chose pas seulement technique mais aussi bisness …dans toute chose il existe deux facettes..la facette technique et la facette financière..il se peut qu’un service fasse du pourrissement pour demander encore une rallonge de budget..ces choses sont monnaie courantes..la mairie doit donc faire face devant ce dilemme..en invitant le personnel pas la peine de pourrir on va vous accorder de très belle primes..et les choses vont redevenir normal..ni cris ni hurlement..le wali est tranquille l’apc est tranquille..les gens dorment comme des toutous et vive la wilaya
      Bonne journée et faites carême ça aide a la réflexion

  5. zalamite

    la ville de sidi bel abbes il faut le reconnaitre avait fait un très bon progrès dans le domaine de la salubrité publique..tous les walis ont d’une manière ou une autre participer a ce progrès..Quant il ya du bon travail il le faut aussi le reconnaitre…
    la wilaya de ain temouchent avait organisé un séminaire nationale sur la gestion écologiques des déchets…
    concernant la problématique de la saleté de la ville elle est apparue lorsque la commune avait opter par étape de la constitution de zone de décharge..dans les ancienne ville et même dans les village actuellement les gens sont tenue a faire sortir leurs déchets devant la porte a 6 passer ce délais le gardien en passant s’il découvre un déchet devant la porte soit la mairie ne l’avait ramassé soit le client l’avait sortie tard..Donc il est verbalisation de l’un d’eux…
    la ville avec la construction des immeubles faire sortir son déchet a une heure fixe était difficile surtout pour ceux qui habite le dernier étage..les gens commençait a jeter du haut et le pavé d’entrée est devenu un véritable dépotoir impossible de connaitre celui ou celle qui a jeter par le haut ses déchets..d’ou l’idée d’éloigner et de créer une petite zone de dépôts..le problème était cerné par l’ancienne équipe qui était très dynamiques …elle déposes les futs de dépôts a 18 heures et elle les récupères a 7 heures du matin..du coup il n y avait pas de zone de dépôt car l’occupation des futs n’était que durant la nuit et puisque la journée il n y avait pas de futs les gens ne trouvaient pas jeter leurs déchets..et celui le jette et vite repéré….
    la catastrophe était lorsque la mairie après 90 ont optée pour les conteneurs stationnaires là c’était la plus grande erreurs car le conteneur en restant plusieurs jours il y avait bel et bien création de zone de dépôt…ces conteneurs continue a massacré l’environnement de la ville..Il faut faire un tour pour voir cette catastrophe, les chats les chiens les rats les moustiques les odeurs…
    voila donc ce qui n’a pas été dit pendant le séminaire de Temouchents..la solution était donc simple..il faut revenir vers l’ancienne équipe de bel abbes pour découvrir la bonne solution..Déposer les futs à 18 heures et les relever à 7 heures…
    mais ici il y a autre problème que l’équipe avait tenté de trouver une solution..les futs sont impossible à charger dans les camions…d’ou l’idée de créer une cabine comme une cabines kiosque dont laquelle on garde fermer les futs après leurs vidanges. Ces cabines ont le double avantages, éviter la création de zone de décharge et ensuite éviter le vandalisme et le vole des futs de décharges…la solution donc est toute trouver..le service ouvrira la cabine fait sortir les fut a 18 heures…a 7 heures il repasse pour les vidanger et l’introduire dans la cabine en fermant derrière lui les cabines…
    bonne chance

  6. hakim

    Je trouve que c’est lamentable d’en arriver la à mon humble avis ses responsables doivent faire profiles bas devant la wali j’ai comme l’impression qu’on est dans une colonie de vacances et qu’on nous ordonne de nettoyer le camps après avoir séjourner mais où va-t-on ? sommes nous réellement des adultes responsables?je ne le crois pas nous sommes un peuple rebelle ni foi ni loi.Quand on veut,on peut peu importe les moyens il suffit de la volonté de tout le monde en attendant les outils adéquates.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00