L’Enie ouvrira ses portes le week-end

Après un bras de fer entre des dizaines de travailleurs de l’entreprise publique Enie de Sidi Bel- Abbès et la direction de cette dernière qui a duré plus d’une semaine pour demander la dissolution du syndicat d’entreprise UGTA dont le SG était
vivement contesté et à un débrayage qui a entraîné, selon certaines sources, près de 16 milliards de centimes de pertes suite à la paralysie de chaînes de production, les deux parties se sont réunies mardi dernier à la table de négociations et l’issue a été fructueuse. Selon nos sources, à la suite de cette grève qui a pris effet le mardi 29 mai dernier, une contestation de plusieurs dizaines de travailleurs réclamant le départ du SG, une décision qui est du ressort de la fédération et non de l’administration comme cette dernière a tenté de l’expliquer à ces derniers mais sans résultat. Devant l’entêtement des grévistes auxquels se
sont joints des jeunes recrutés dans le dispositif de l’Anem et le pré-emploi, la direction a durci le ton avec ces derniers et c’est une cascade de sanctions et un dépôt de plainte pour entrave à la liberté de travail qui ont surpris les protestataires. Ces
derniers ont tenté d’occuper la rue avec une marche, une demande qui a été rejetée par la Wilaya et les services de sécurité.
Devant l’impasse dans laquelle ils se sont retrouvés, le mouvement a vite fait de s’essouffler et selon notre interlocuteur, c’étaient des scènes de pleurs et de regrets d’avoir suivi le mouvement de contestation qui ont prévalu au niveau de
l’ENIE. Certains grévistes, pris de malaise, ont été évacués vers les UMC du CHU, nous indique-t-on. Finalement, le wali est intervenu, demandant la levée de toutes les sanctions pour apaiser le climat social de l’entreprise. Quant au syndicat, promesse de son gel a été faite pour les prochains jours. Quant aux travailleurs et ex-grévistes qui ont décidé de se retrousser les manches pour rattraper les pertes enregistrées, ils se sont portés volontaires pour rejoindre les chaînes de production durant le weekend. Ainsi le samedi 9 juin sera un jour exceptionnel de travail pour l’entreprise.

A. M.


le 10 juin 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 juin 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00