Les Amériques, l’Iran et la Corée du Nord

D.Trump ne cesse de stigmatiser durement la forme et le fond de l’accord sur le nucléaire pas à propos des 5+1 mais de l’Iran .Les actions et propos permettant à D.Trump de vilipender cet accord sont vides de sens sinon trop contradictoires et même insensés suivit par des menaces musclées qui ressemblent à celle de la Corée du Nord. D Trump oublie que plusieurs autres grandes puissances à savoir la Russie la Chine ,la France et la GB ainsi que l’Allemagne restent à ce jour garantes de l’application de l’accord. L’Iran a fait savoir à D.Trump qu’elle est respectueuse de cet accord et toute annulation de l’accord venant des Amériques placerait le monde au seuil d’une confrontation qui risque de faire sortir l’arme nucléaire.

Il est clair que l’Iran doute de la capacité réelle de D.Trump à modifier ou changer l’accord avec l’Iran.

L’accord officiellement signé en 2015nommé Plan Global d’action associé sur le nucléaire iranien. Sur une longue échéance, Beaucoup d’efforts ont été fournis par les 5 membres du conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne baptisé le groupe des 5+1.

Cet accord permet à « l’AIEA « agence internationale de l’énergie atomique de visiter tous les sites nucléaire de l’Iran.

Cet accord a été ratifié par le Conseil de Sécurité de l’ONU que ni D. Trump encore moins le congrès américain ne peuvent modifier. Il s’agit d’un texte de l’ONU et non des Amériques que D.Trump fait de la confusion croyant que la puissance des Amériques dépasse celle de l’ONU croyant imaginer lors de sa compagne électorale. Ce nouveau président D.Trump croyant tout faire même annuler un accord qui est du ressors international.

Mettant de la confusion en mélangeant les dispositions de l’accord avec la violation des intérêts des Amériques à propos du programme balistique iranien qui fait plus peur à Israël que les USA ressentent les frissons.

La chef de la diplomatie européenne M .Fredirica avait bien avant indiqué que les USA n’ont pas cette capacité de quitter l’accord sur le programme nucléaire iranien de façon unilatérale. Alors que D.Trump avait plusieurs fois signifié d’annuler l’accord sur sa propre décision à tout moment sans que ce moment n’arrive, il avait depuis sa campagne décrit l’accord comme étant les pires accords unilatéraux que les USA avaient jamais signés. Ce contrat avait permis à l’Iran de développer certains éléments de son programme nucléaire.

La position politique de D.Trump est anti iranienne cette fermeté a été consolidée sous l’influence des néoconservateurs pro sionistes. Selon les media il ya d’une part Nikki.H qui favorise D.Trump de reconnaitre la violation de l’accord d’une part et Tillerson. R qui confirme le respect du traité par l’Iran. La division entre l’équipe de l’administration américaine est flagrante

Certain encouragerait les humeurs de D.Trump en ce qui concerne l’accord sur le nucléaire iranien, alors que d’autres conseillers et l’entourage du chef de la Maison blanche fassent tout leur possible pour que le président évite des actions impulsives, car D. Trump n’a aucun moyen juridique de revisiter l’accord.

Elle rappelle les positions des autres participants à l’accord, qui confirme le respect de toutes les conditions du texte par l’Iran. L’AIEA est du même avis. Cette attitude aussi ferme de D.Trump envers l’accord nucléaire s’explique par le fait qu’il a été signé par l’administration précédente.

«Les partisans de cet entente, notamment Hillary Clinton, sont des ennemis de Donald Trump en politique intérieure. Tout cela ressemble pour le moment à une bagarre intérieure genre « tayabattes al hammam ». A l’extérieur, il est impossible de revoir cet accord. Qui plus est, tous les autres participants insistent sur le fait qu’il est respecté», constate-t-elle.

Dans la mesure ou Trump s’obstine sur cette voie qui n’est pas le cas envisagé, les USA pourraient se retrouver isolés sur l’arène internationale, «Les accusations de non-respect de l’accord par l’Iran n’ont aucun fondement, ne reposent sur aucune preuve. Les autres membres du groupe P5+1 sont pour le maintien du deal iranien. L’Europe, la Chine et la Russie comprennent parfaitement quelles conséquences irréversibles pourraient résulter de telles provocations envers l’Iran», indique-t-il.

L’annulation de l’accord pourrait également envoyer un message négatif à la Corée du Nord en ce qui concerne la «non-fiabilité des moyens diplomatiques de règlement du dossier nucléaire». Dans tous les cas, le doute persiste à ce jour ,que les États-Unis quittent l’accord: «Les États-Unis se trouvent sur la ligne rouge, mais ils ne peuvent pas ignorer que cela pourrait se solder par une situation très grave dans la région, capable de placer le monde au bord d’une guerre».les mesures politiques et militaires prises par l’Iran montrent que le pays suit la ligne qui précède le modèle Nord Coréen en traitant avec les Yankees.

Le conflit entre l’ Iran et les USA vieux depuis la fin des années 70 s’est aggravé depuis que D.Trump s’est adressé à l’AG des Nations Unies en septembre dernier qualifiant l’Iran de « dictature corrompue » et l’accord nucléaire signé par Obama comme « embarras ». le timing des essais a été un énorme et fragrant échec car ils ont coïncidés avec les tests de fusées de la Corée du nord incitant à relier les deux provocations comme défit majeur à la communauté internationale .l’Indicateur le plus délicat à ce jour est cette rage qui est en train de ronger D.Trump de classer le corps des gardiens de la révolution en tant qu’organisation terroriste pour éviter tout risque d’escalade entre les iraniens et les Yankees.

De nombreux analystes doutent de la possibilité de rompre l’accord avec l’Iran , le congres risque de se charger d’ouvrir simultanée deux fronts et deux conflit à la fois

BENALLAL MOHAMED

20 octobre 2017

le 20 octobre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 octobre 2017

Les commentaires sont fermés

Les Archives de Bel-Abbes.info

Visites :

  • 2 045
  • 6 439

TRAIN

Départ - Arrivée
ORAN - SBA

07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h30 - 17h45 (*)
17h15 - 18h25
19h40 - 20h50(***)
22h30 - 23h40(****)
(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar (sam,lun,mer)

SBA - ORAN
06h15 - 07h31

06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 18h36
15h00 - 19h0(*)
(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57

ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 - 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)