Les brèves:

Sidi Bel-Abbès : Le processus d’innovation en ligne de mire
«L’innovation, comment lancer des projets innovants ?», tel est le thème générique d’une journée d’étude qui s’est déroulée ce jeudi, à la faculté des sciences économiques et de gestion de l’université Djilali-Liabès de Sidi Bel-Abbès. Etaient présents à cette rencontre un représentant de l’Agence nationale du développement de la recherche universitaire, des professeurs de la faculté des sciences économiques et de gestion, leur doyen, le directeur du Laboratoire de recherche de l’université, des directeurs de la PMI/PME et de la Chambre du commerce ainsi qu’un nombre très réduit d’entrepreneurs.
Organisée dans une optique de vulgarisation et de promotion du processus d’innovation dans son ensemble, la rencontre a été une occasion pour les participants d’approfondir leur réflexion sur les moyens à mettre en pratique pour favoriser un rapprochement constructif entre les laboratoires de recherche universitaires et les différentes entreprises socioéconomiques.
L’idée principale qui s’est dégagée lors des débats qui se sont révélés fructueux, est comment mettre en adéquation le savoir-faire potentiel des chercheurs et les objectifs d’innovation exprimés par les entreprises. A cet effet, les différents intervenants se sont attachés à mettre en relief les conditions requises pour parvenir à une véritable innovation des entreprises, sous ses diverses formes.
Les intervenants ont recommandé dans ce contexte, la nécessité d’asseoir un état d’esprit dans le but précis de stimuler davantage les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’entreprise en vue de lui permettre d’atteindre progressivement les performances qui lui sont assignées, outre le nécessaire engagement dont doit faire preuve le responsable de l’entreprise, particulièrement en matière de suivi et d’évaluation, et d’utilisation des moyens et capacités disponibles.
Les orateurs ont tenu à souligner l’exigence de définir les domaines devant être soumis au processus d’innovation.
Comme ils ont souligné l’impérieuse nécessité de développer le partenariat université/entreprise. Les conférenciers ont fait remarquer que les deux parties sont tenues de mettre en symbiose le savoir-faire d’une part et la pratique sur le terrain d’autre part. Pour parvenir à de tels objectifs, les orateurs ont recommandé, en premier lieu, d’entreprendre des actions d’information et de sensibilisation en direction des entreprises en vue de les convaincre de coopérer avec le laboratoire de recherche.
Cela suppose, selon eux, une mobilisation des compétences dont disposent les laboratoires de recherche auxquels sont confiés les procédés d’innovation.
En énumérant ces recommandations, les intervenants ont fait référence à la compétitivité comme base fondamentale. Lors des débats de clôture de la rencontre, les participants ont évoqué diverses questions complémentaires se rapportant notamment à la médiatisation des projets, à savoir l’outil de communication, et à la manière de combler le vide existant entre les laboratoires de recherche et les entreprises en quête d’innovation. Parmi les principaux sujets énumérés dans ce même cadre, figurent également le renforcement de l’encadrement et de la formation des gestionnaires, et la nécessaire mise à niveau des entreprises en question.
Il convient de signaler que l’université Djilali-Liabès de Sidi Bel-Abbès est dotée de 29 laboratoires de recherche qui sont actuellement opérationnels tandis que 20 autres sont en voie de réalisation, alors que 10 structures similaires sont en phase d’étude technique de faisabilité.

Fatima A.

********************************************************************

Sidi Bel Abbés: Rush sur la bibliothèque ambulante 

5.500 livres disponibles
et 373 lecteurs enregistrés

Installée à côté de la Place Carnot du centre-ville de la capitale de la Mekerra, la bibliothèque ambulante a réussi son pari d’attirer le maximum de lecteurs auprès de la population locale. A ce titre, l’un des responsables de la bibliothèque M. Bachir Bouidjra, nous a affirmés que le camion réservé à cette entreprise est doté du chiffre considérable de 5.500 livres dans différentes spécialités. On pouvait donc distinguer des œuvres dans les disciplines juridiques, les sciences humaines, la médecine et ainsi de suite. Quant au niveau pointé, il concerne tous les niveaux allant des élèves du primaire jusqu’aux universitaires. Cette bibliothèque ambulante fut au service de la population avide de lecture depuis le onze octobre dernier et fermera ses portes le mercredi 2 novembre prochain. Par contre, elle se déplacera tout au long de l’année à travers premièrement, les six facultés que compte l’université Djillali Liabés de Sidi Bel Abbés pour ensuite partir dans un long parcours et à travers les différentes localités de la wilaya (chefs-lieux de daïras et communes). Pour sa part, l’agent Arbouz nous informa que le stand est ouvert tout au long de la semaine sauf le vendredi et pour l’horaire allant de neuf heures du matin jusqu’à dix sept heures.
Quant aux modalités de prêts, les lecteurs présentent seulement une identité telle la carte nationale d’identité ou le permis de conduire. Il pourra lire à domicile son livre pour le rendre juste avant le départ du camion vers une autre destination.
A ce titre, et pour le mercredi passé, la bibliothèque ambulante parrainée par la direction locale de la Culture a enregistré 373 livres empreints à raison de 50 par jour. Un chiffre encourageant pour les responsables de cette louable initiative. Hormis les journées fatidiques de classes, l’affluence avait connu son record durant la grève des enseignants de l’Education et les samedis. Seules périodes où les élèves s’offrent un moment de répit. C’est dire que celui qui dit que nos enfants ne lisent pas, a pourtant tort! 

M.Bekkar

*******************************************************************

200.000 plants à mars 2012 à Sidi Bel-Abbès

A l’occasion de la Journée nationale de l’arbre, une vaste campagne de reboisement qui durera jusqu’au 21 mars de l’année 2012, a été lancée par la Conservation des Forêts de la ville de Sidi Bel-Abbès portant sur la mise en terre d’arbres d’alignement d’ornement. A cet effet, un objectif de 200.000 plants forestiers et d’ornementation a été lancé par les responsables des forêts l’opération a été inaugurée au niveau de la station de traitement des eaux
usées, située au quartier «le rocher» où 300 arbustes ont été plantés aux alentours de cette infrastructure. D’autres plants dans le cadre du même objectif ont été distribués aux établissements scolaires à travers les différentes communes de la wilaya.

M.N

*********************************************************************

 

 


le 29 octobre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 octobre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00