LES BREVES DE LA WILAYA

Sidi Bel Abbès : Les problèmes des agents de l’ONAEA sans dénouement
La présidente de la ligue d’alphabétisation menace de recourir à la justice
La présidente du bureau de coordination de la ligue nationale du livre et de l’alphabétisation « Plume » de Sidi Bel Abbès déplore le mauvais fonctionnement de l’Office national de l’alphabétisation et de l’éducation des adultes. La présidente de cette association dont les activités sont exclusivement dédiées à la promotion de l’alphabétisation des adultes, dénonce par ailleurs « les abus dont sont victimes ses agents de service et qui se répercutent de façon négative sur leur rendement ».Elle sollicite dans ce contexte le directeur général de l’Office national de l’alphabétisation et de l’éducation des adultes d’intervenir pour résoudre les problèmes, dans les « plus brefs délais », et de protéger les intérêts des employés de ses services.
Selon le contenu du communiqué signé par ladite présidente, dont une copie a été remise à L’Echo d’Oran, les agents de service à l’annexe de l’Office national de l’alphabétisation de Sidi Bel Abbés n’obtiennent que 10 mois de salaire au lieu de 12, depuis l’année 2009, s’appuyant à ce sujet sur la décision ministérielle datant du 6 mai 2008 qui stipule que le recrutement se fait sur année renouvelable.
Ces agents n’ont pas eu droit aux primes de rendement ni rappels pour l’année 2010, à l’instar des autres employés des établissements étatiques, sachant qu’ils n’encaissent que 16.000 DA. En plus du problème des salaires, la demande de leur titularisation au poste a été rejetée par le directeur de l’ONAEA, prétendant que l’analphabétisme sera résolu vers l’année 2016. Un prétexte non fondé, indique la présidente du bureau de coordination de la ligue nationale du livre et de l’alphabétisation « Plume », interpellant à ce propos le directeur général de l’Office national de l’alphabétisation et de l’éducation des adultes à prendre en charge les problèmes des agents de l’annexe de Sidi Bel Abbés, afin d’éviter le recours de ces derniers à la justice pour obtenir gain de cause.
Fatima A.

**********************************************************************

Sidi Bel Abbès : Remise de clés de logements LSP

Le logement, cet épineux problème, dont son excellence, le président de la République Abdelaziz Bouteflika a fait son bâton de pèlerin, continue à mettre en effervescence les citoyens chaque fois, qu’une distribution se fait. Concernant le logement social locatif, notamment à ce titre, et dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’habitat, le wali, dans son allocution à cette occasion, a souligné qu’un quota de 5.000 logements a été attribué à la wilaya dans le programme quinquennal, dans le cadre du logement participatif aidé «LPA», qui en remplaçant le LSP, apporte certaines facilités aux postulants à ce type de logement, ceux aux revenus modestes. Par ailleurs, dans le cadre de ces festivités marquant l’évènement des portes ouvertes sur le logement dans toutes ses formes, sont organisées au centre Benghazi Cheïkh, ce qui permettra à tous les citoyens d’avoir un aperçu sur la demeure du futur, avec des cités conçues dans un environnement sain, loin de toute pollution, et ce sont ces cités et ces quartiers, qui bâtiront des villes entières, pour une vie pure et saine pour tous.
Notons enfin, qu’à l’occasion de cette journée, une cérémonie s’est déroulée au quartier (le Rocher) où le wali a remis les clés à plus d’une centaine de souscripteurs d’une nouvelle cité, pour leurs logements LSP.

Basma.H

*********************************************************************

Rencontre entre la presse et le CNEAP à Sidi Bel-Abbès

La bonne gouvernance en débat

La bonne gouvernance locale, la présentation des medias, leurs participation et engagement et leurs «redevabilités» sont les thèmes des débats qui ont regroupé ce dimanche à la salle de délibération de l’APW, les représentants de la presse locale avec deux des experts consultants nationaux du centre national d’études et d’analyses pour la population et le développement (CNEAP). “L’amélioration de la relation entre l’administration et le citoyen” a en priorité fait l’objet de la rencontre initiée par le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales dans le cadre de la bonne gouvernance afin de mettre en place un focus groupé continuellement aux discussions animées par ses modérateurs et facilitateurs en quête d’opinion. A cet effet, un rapport de synthèse sur un ensemble de questions qui ont été évoquées, sera transmis au CNES pour faire l’objet d’une réflexion approfondie qui devra prendre en considération l’ensemble des aspects de toutes les questions ayant pour trait les préoccupations prioritaires des populations en priorité la disponibilité des sources d’information, l’importance de la communication et son importance dans la rationalisation des problèmes, les difficultés générées par la diffusion de l’information, l’accès du citoyen à l’information ainsi que la situation des relations entre le citoyen et l’administration.

Mohamed Nouar

*********************************************************************

Les enseignants de l’université de Sidi Bel-Abbès réclament une commission d’enquête
L’absence de concertation et de dialogue entre les enseignants et leurs responsables hiérarchiques ne fait que s’accroitre et ne met pas fin au désaccord. Dans ce contexte, les enseignants de l’université Djilali Liabes de Sidi-Bel-Abbès, qui croit-on savoir, sont confrontés à moult problèmes exigent une commission d’enquête ministérielle pour avoir une idée du pourrissement dont sont confrontés certaines facultés, notamment celle des sciences humaines. Aussi, c’est dernières sont soulignent-ils, de mettre en avant d’autres démarches, au cas où leurs revendications ne seront pas prises en compte. Ils revendiquent l’application de la nouvelle loi, ayant trait à la régularisation des échelons, ils réclament le droit à postuler les postes de chefs de départements de trois années et non pas éternellement, comme c’est le cas à l’université Djilali Liabes souligne t on. Les enseignants revendiquent en plus un quota à leur profit de logements (LSP). Enfin les contestataires déplorent l’absence de canaux de communications pour poser leurs problèmes.

Daouadji. M
***********************************************************************
Sidi Bel-Abbès: Des acquéreurs du LSP dénoncent

Des acquéreurs du LSP ayant bénéficié de logements dans la cité des 82 logements «Bouabdallah» se plaignent, par le biais d’une pétition dont une copie nous a été remise, des travaux inachevés notamment dans le bloc «C». Les signataires de la pétition soulignent que toutes leurs doléances auprès de l’entreprise sont restées malheureusement lettre morte. Parmi les doléances portées sur le document mis à notre disposition, on relève l’absence de l’ascenseur dont l’emplacement reste une cavité à risques, la dégradation des rampes d’escaliers, l’absence de l’installation du gaz naturel ainsi que la réhabilitation du réseau d’assainissement apparemment défectueux. Pas moins de 9 points sont portés sur le document, sous forme de mise en demeure adressée au chef de l’entreprise incriminée.

La viabilisation externe du bloc précité a été aussi mise en exergue, dans la mesure où on évoque l’aménagement des trottoirs qui tarde à se réaliser et les travaux inachevés de l’électricité. Encore un autre conflit entre des bénéficiaires du LSP et un promoteur qui vient s’ajouter pour solliciter l’intervention des pouvoirs publics qui, en réalité et dans plusieurs cas de figure, ne disposent d’aucun arsenal juridique pour parer aux dépassements. Bien des conflits, apparus dans le volet LSP, demeurent des contentieux sans solutions dans lesquels des acquéreurs continuent de garder leur mal en patience après avoir usé de toutes les voies de recours y compris celle de la presse.
M.D

 

 

 

 

 

 

 


le 04 octobre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 octobre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00