Les samedi se suivent et se ressemblent au siège de la mouhafadha FLN

Au moment où le pays vit des heures difficiles avec un climat politique délétère et incertain,les militants de la mouhafadha FLN de Sidi Bel Abbes contestent ouvertement le leadership du mouhafedh inamovible local. Le sit-in que les militants du parti organisent chaque samedi depuis bientôt trois mois rappelle que leur mouhafedh,membre du comité central et député aux quatre mandats est indésirable et n’est maintenu que par la volonté des ses parrains et surtout par un jeu de coulisses obscur pour ses raisons que personne n’ignore. Outre le népotisme,et le clientélisme adopté comme méthode pour perpétuer son influence  sur les destinées du parti local. Sa longévité lui a permis d’asseoir son autorité sur tous les parrainages des candidats pour les élections tant locales, que nationales . Les rumeurs insistantes et persistantes évoquent depuis des années des tractations financières considérables, pour avoir droit à figurer dans une liste soit APC, soit APW, soit APN. Les signes extérieurs de richesse ne sont pas peu dans le désagrément de la base militante et ce d’autant que les protestataires parlent d’analphabétisme de diplômes galvaudés,voir mêmes d’études douteuses.Les critères de choix des candidats n’obéissent aucunement à un engagement militant,ils restent à l’appréciation outrancière du seul mouhafedh,qui  entre temps a entretenu une chaîne de béni oui oui à sa merci rappelant les méthodes bien connues des bachaghas pour enrôler les adeptes obéissants,évidemment dans un intérêt mutuellement accepté. Au moment où le parti semble être moribond, les protestataires estiment qu’il est temps de procéder à un nettoyage revivifiant pour éviter un lâchage fatal des adhérents du parti. Les militants de base croient en tous cas à un soubresaut salutaire,exprimé à travers *les rassemblements du samedi * qui sont un signal de ras le bol , d’une situation , allant à l’encontre des vœux de la base militante du vieux parti, et par là même  sur le choix des hommes qui président à la destinée des institutions élues.


le 26 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 mai 2013

1 Commentaire pour “Les samedi se suivent et se ressemblent au siège de la mouhafadha FLN”

  1. hak

    Je vois une grande similitude entre ce mouvement du samedi à Sidi Bel Abbes et le Mouvement des Mères de la place de Mai ses femmes en Argentine .Tous les deux sont victimes de la dictature.Si tout le monde est au courant des ces malversations pourquoi le FLN n’ouvre pas une enquêté pour confirmer ou infirmer les accusations graves portées contre le Mouhafed . Il y va de la crédibilité du parti FLN et de celle de l’état algérien .

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 1 097
  • 6 230