Les syndicats de l’éducation,décident de poursuivre la gréve,et accusent les collaborateurs du ministre de “sabotage”

Les algériens et en particulier les parents d’élèves, qui se sont réjouis de la fin de la grève dans l’Education, après la rencontre mardi entre le ministre et les syndicats, en seront pour leurs frais. Pour la simple raison que la grève n’est pas encore finie. Et à partir de demain, elle entamera sa troisième semaine. Du jamais vu ! C’est que les syndicalistes considèrent que la rencontre de dialogue, mardi denier avec les représentants du ministère comme un échec.

UNPEF, SNAPEST et CNAPEST accusent les collaborateurs du ministre d’avoir rédigé de façon unilatérale un PV qui a sanctionné la rencontre. Selon eux, ce PV fait l’impasse sur un certain nombre de revendications qu’ils considèrent comme « non négociables.

Sadek Dziri, lors d’un point de presse s’et félicité de l’implication du Premier ministre en personne pour le règlement du conflit, mais en même temps,il accuse les collaborateurs du ministre de saboter le dialogue. « Certaines parties veulent casser les négociations pour faire perdurer la crise et pousser les grévistes à investir la rue. Il y a manœuvre et le gouvernement devrait réagir cette fois-ci pour l’ouverture d’un dialogue sérieux et non une occasion pour redorer leur blason », dénonce t-il.

Le même Dziri reproche aux responsables du ministère d’associer le syndicat UGTA à la négociation alors qu’il n’est pas partie prenante de la grève. Pour lui, « c’est encore une manœuvre ». Devant ce qui semble être une impasse avec le spectre d’une année blanche qui se profile à l’horizon, les syndicats grévistes ont décidé de s’en remettre au parlement.

Une délégation doit se déplacer samedi au siège de l’APN pour  rencontrer les parlementaires en vue d’une médiation. Pour sa part, le ministère, tout en rejetant la balle dans le camp des syndicats, menace d’appliquer la loi, particulièrement faire des retraits sur salaires pour les journées non travaillées.

Lila ghali  (Algérie1)


le 14 février 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 février 2014

3 Commentaires pour “Les syndicats de l’éducation,décident de poursuivre la gréve,et accusent les collaborateurs du ministre de “sabotage””

  1. zalamite

    Mr khalifa
    ce que vous dites est mus sur les palettes de la balance y’a du vrai chez les enseignants y’a aussi des situations intenables pour la majorité.
    Il ne faut jamais, je dis bien oublié que le Parti Satanique Algérien existe mais je vois que les gens ne lui accorde pas trop importance. ce partis travaille afin d’affamer les gens. Chez ce parti satanique son ennemie numéro un c’est un Algérien qui réussit de réer de la richesse par lui même. Et un algérien ne pourra le créer que s’il a reçu une formation de base. Voila donc pourquoi l’école était un ennemie a abattre..
    ce partis satanique n’agissait pas que depuis hier mais il a déjà fait ravage chez les juifs en les occupant dans le commerce et dans la tenue de café et de bars., là il ne pourra rien apprendre.
    Doucement ya pas le feu.
    premièrement il faut revenir a l’ancien système de logements de services. l’enseignant aura enfin la paix pour bien travailler. certain enseignant sont dans une situation intenable, il font des navette chaque jours sans véhicule sans rien. vivent dans appartements avec leurs parents comment voulez vous qu’ils corrigent leurs copies s’ils n’ont même pas une table ou un armoire personnel pour mettre a l’abri leurs copies??
    Une fois dans le logement de fonction le salaire sera moins difficile a négocier car l’enseignant est a l’abris il pourra ”comprendre la situation du pays et différer soit peu ces exigences qui sont légitimes au vue de la sitation qu’un simple KMS fait une recette mensuel de 60.000 da avec un 20% de gain faite vos calculs pour trouver qu’il fait au minimum 20.000 da par mois.
    l’enseignant est sous payé dans un pays très très riches comme le notre ou la nourriture peut âtre produite a profusion toute l’année ,nous ‘avons pas de problème de froids comme celui des pays européens ou chez eux rien ne pousse.
    Pour savoir le rôle du soleil faite enseigner la physiologie végétale pour s’ouvrir les yeux. Mettez un pots de plante dans un fut et fermer et observer ce qi arrive a la plante. Elle peut plus aspirer l’eau, elle finira par se coucher pour ne plus se relever. ici a bel abbes vue sa richesse en terre fertile, si la wilaya est occupé par des producteur et non par des Parleurs qui ont eu comme maitre un grand haddare Boumedienne et qui a laisser une règle dans ce pays, le poste sera occupé par un grand haddar un gros parleur au lieu d’être occupé par un gros producteur. Ces parleurs sont partout.
    le poste sera pour celui qui sait yahdare qui sait parler.
    Si les producteurs sont au commande de ce pays je vous le jure personne ne mangera les cuisses de poulets ils seront jetez pour les chiens qui les renifle et les abandonne tellement ils sont bien nourries. je connias personnelemnt un gestionnaire qui lui est bouché il ne peut parle pas surement les allés l’ont trouvé grdant un troupeau lui monté une cravate et l’ont intronisé gestionnaire. et vous savez que les bergers les sentinels et les chauffeurs longue distance perdent leurs langage faute de discussion. On est dans les extrêmes dans ce pays soit parleur soit bakkouche et entre les Deux Satan nous prends pour des cons est entrain de faire des ravages.
    sur tout le monde juif et chrétien compris car ils n’ont pas encore eux aussi compris que Satan les a eux..
    Appelez sidi oucha3 pour envoyer des dindes du ciel..

  2. kalifa

    j impute ces actes a la tutelle qui n a pas pris precaution aux lendemains nefastes de la part de ces enseignants sans scupules avides de biens financiers et pourtant bien renumeres et dansleur majorite vehicules loges et exercant en couple soit un salaire moyen mensuel de 10 millions de centimes que veulent t ils de plus sans contrepartie aucune verifiez par vous meme le niveau scolaire . certains ont meme profite de la greve pour assurer des cours supplementaires . il est temps pour la tutelle de brandir le baton et de ne plus tendre la carotte que chacun prend ses responsabilites et paie de ses mefaits on implore l executif a assurer la releve par des suppleants qui n attendent que le feu vert. une defalcation de leur salaire pour les journees absentes licencies certains meneurs qui serviront de guide auc futures enseignants pour non respect des clauses et contrats et d ou l enfant est otage nous parents d eleves on se demarque d eux . ces sangsues venus d une autre planetre qui presente la paresse dans les classes en s adjugeant un salaire mensuel sans contrepartie intellectuelle mais soif de donner des cours supplementaires sans charges fiscales en leur domicile en plusieurs groupes et cours speciaux ( soit un montant global mensuel de 90000 a 150000) sans leur pecule alors que dire il faut leur barrer la route mettre fin a leurs agissements pour des positions tres severes de la part de la tutelle et des services financiers direction des impots pour les controler ils sont au dessus de la loi ils agissent librement sans etre inquiets et profitent de la situation que vit l algerie . le ministere doit les interdir d enseigner hors cadre en dehors des etablissements publics et combler ce manque de niveau et assurer des cours supplementaires au niveau des enceintes educatives. un boumedienniste qui sadresse a vous c est pour cela qu on veut un changement radical du pouvoir en place plutot un militaire general toufik mediene plus particulierement de la trempe de feu boumediene et l introniser dans les arenes du pouvoir. car un civil ne fera jamais l affaire devant un peuple sans foi ni loi hypocrite materialiste mecreant dans son ensemble a l image de ces enseignants que meme en greve ils veulent que leurs salaires ne soient pas amputes des journees non travaillees ils ne font qu avaler a eux et leurs progenitures de la nourriture sale et non gagnee a la sueur de leur front. les oulamas ont tranche et ils ne veulent rien savoir. pauvre de vous vous seriez tous seuls dans vos tombes et vous repondrez par vos actes . quel corps soyons unis pour les bannir totalement .

  3. zalamite

    ces syndicats sont devenues un véritable danger pour le pays, du moment qu’ils sont ouvert a toute sorte d’intrusion et d’infiltration sans parler du niveau de leurs dirigeants.
    au lieu de militer pour le rétablissement de la réglementation qui régit tout secteur dite ”publique ”et financé par la communauté qui donne de l’impôt et qu doit exiger les comptes sur le devenir de l’argent publiques.
    L’enseignenemt publqiue a té considéré comme un corps d’éats qui ressemble a celui de la justice de la police de la gendaremrie et des militaires. Chaque école doit avoir ses logements de fonction meublés. l’enseignants est sous le coup de la nomination et là ou il sera affecté il doit y aller.
    une fois l’age de la retraite approché, il recevra une indemnité qui lui permettra d’acheter un logement et libérer ainsi le logement de fonction.
    comme le policier l’enseignant chez le publique n’a ni le droit de quitter son poste ni de faire grève, il a le droit seulement de négocier son affectation ou son transfert vers d’autres régions d’autres villes.
    question ou sont passés les logements de fonctions appartenant au ministère de l’éducation national et celui du ministère de l’enseignement supérieur??
    Qui a changer leurs statuts et qui a vendu ce patrimoine??
    Les archives existent que le ministère va plus loin pour publier la liste des logements en question.
    En principe le ministère des finance celui est charger de collecter les impôts doit faire une mise en demeure a es ministère celui de l’enseignement supérieur de la formation professionnelle et celui de l’éducation de restituer le parc immobiliers a la collectivité locale car c’est avec l’argent du contribuable que ce logements avaient été construit. c’est du détournement des deniers publiques..
    questions maintenant cours pédagogiques le ministère demande ”des cours de rattrapage. cette manière de faire n’existe qu’en Algérie, on n’a jamais entendu un cas pareil même dans les tribus reculées africaine ou l’indigeanat sévi encore contre les noirs dite nwagras..
    l’élève a un charge qu’il ne pourra dépasser. ce rattrapage consiste a une charge supplémentaires.
    Mais les criminels de l’inconscience vont rétribuer l’élève en lui collant de bonne note. un autre massacre qui sévi au sue et au vu de tout le monde.
    c’est un crime de donner une bonne note a un élève sachant qu’il ne mérite aucune note et que cet élève nécessite tout une prise en charge parallèle.
    c’est crime contre l’humanité de tromper un élève..
    Ils le font pourquoi??
    Moi je vous le dit, Les judéo chretiens etaient en nombre minoritaire et qui fasse tantôt les romains tantôt les arabes tantôt les maures, ils ont fait entrer dans la tete de certaine tribus qu’ils sont des Juifs en allant leurs faire croire que Moise et el khidre se sont rencontrés pas loin de nedroma, et que sur Mascra la Mecque avait plané fois avant d’aller enfin atterre a la Mecque. N’en parlant pas se qui se dit ailleurs dans les tribus montagneuse au alentours de Constantine tizi ouzou etc..
    les gens de certaine région sont ”bourrées de croyance” et ce considère de haut niveau donc ils seront pédagogiquement ”obstrue devant la demande de connaissance”.certain qui prétendent être juif et ça leurs regarde se croit Savant inné. recruté sous le base et critère du régionalisme et tribalisme ils finissent au sommet et dans les circuits qui gangrène l’état algérien.
    Allez y voir la catastrophe. non seulement il faut le faire comprendre qu’il est ignorant et en plus de lui enlever les croyances des khidres de sidna moussa et la de Mecque qui a plané qui volent dans le ciel et qui marchent sur les eaux ….
    ils ne savent pas qu’un juif ou un romain catholique s’il n’apprend rien Dieu et les anges n’ont rien a faire d’eux. c’est une charge a nourrir a vêtir a transporter et le pire a convaincre de se taire et se tenir tranquille.
    a la prochaine

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 1 852
  • 6 829