Lettre ouverte à Monsieur Michaël QUERNEZ, Maire de Quimperlé

Monsieur le Maire,

A l’occasion de la seconde édition de la semaine internationale –« Regards croisés sur le monde »- que vous organisez du 2 au 8 novembre 2015, nous avons appris par le canal associatif, comme vous l’annoncez sur le site internet de la ville de Quimperlé, que vous vous apprêtez à accueillir une organisation séparatiste d’extrême droite algérienne et son président, Ferhat M’henni.

Nous venons ici, non pas vous exprimez des regrets, mais dénoncer cette initiative malheureuse, qui pour nous, relève de l’ingérence directe dans la politique algérienne et dans la conduite des affaires du peuple algérien, puisqu’en vous associant à une branche de l’extrême droite algérienne, vous démontrez que votre choix n’est pas neutre.

Au passage, nous remarquons que vous n’invitez aucune des centaines d’associations algériennes qui agissent localement, ni aucun des partis politiques de la majorité ou de l’opposition algérienne. Y compris le FFS (Front des Forces Socialistes), parti algérien, qui est pourtant membre de votre famille politique (l’internationale socialiste) et n’est pas convié à votre semaine de solidarité.

Au nom des quimperloises et des quimperlois, vous allez dérouler le tapis rouge au président autoproclamé d’un « gouvernement provisoire Kabyle », sans légitimité aucune (ni historique, ni démocratique, ni morale), qui envisage d’organiser une séparation ethnique entre les Algériens. D’une part, par ce geste, vous encouragez ceux qui prônent la construction de murs, et pas de ponts, entre les citoyens, d’autre part, cette initiative à l’encontre de l’unité du peuple algérien nous amène à nous interroger sur les objectifs poursuivis. Au même titre que personne ne peut envisager aujourd’hui une séparation entre Bretons (Normands, Alsaciens, Bourguignons, Savoyards, Landais, Lorrains, Vosgiens, …etc.) et la France, la scission de l’Algérie ne saurait être à l’ordre du jour.

Au moment où les États, les organisations politiques (en dehors de l’extrême droite française), les associations progressistes, appellent et aspirent à la construction de l’Europe des peuples, le courant politique séparatiste d’extrême droite avec lequel vous vous associez, propose une marche à l’encontre du sens de l’histoire, en séparant les citoyens dans un même pays. Il préconise tout simplement la communautarisation de la société algérienne.

Révisionnisme :

Invité par Eric Raoult, le député de droite qui disait qu’Israël était plus important que les retraites des français, Ferhat M’henni a déclaré que la guerre d’Algérie, est un « … malentendu qui a pu exister hier entre la Kabylie et la France jusqu’en 1962. ». N’est ce pas une insulte à l’histoire, à la liberté, à la lutte anticoloniale, et aussi aux innombrables de morts de cette guerre coloniale ???

Ces propos révisionnistes ont provoqué des réactions, consultables sur la toile, d’une rare mise en cause de M. Ferhat M’henni.

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es :

Le leader du MAK  Ferhat M’Henni, dont les liens avec l’association Riposte Laïque, ne sont plus à démontrer, surfe sur un populisme extrémiste de droite. Pour rappel, en 2012, suite à une plainte de la LDH suivie par d’autres associations dont le MRAP, deux responsables du site d’extrême-droite Riposte Laïque avaient été condamnés pour provocation à la haine envers les musulmans. Suite à la publication le 17 mai 2015, sur le site de Riposte Laïque, d’un article titré «Ce sont les musulmans qu’il faut interner» affirmant que «les» musulmans tueraient père et mère pour leur culte, leur attribuant «troubles mentaux» «misère matérielle» «sexuelle» «psycho affective», le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) a décidé, encore une fois, de porter plainte contre cette organisation liée au MAK –(voir PJ).

Nous ne pouvons passer sous silence l’interdiction demandée par la mairie de Paris, le PG (parti de Gauche), le MRAP, et plusieurs partis politiques et associations progressistes, de l’organisation « des assises de l’islamisation », initiées par « Bloc Identitaire » et « Riposte Laïque » en janvier 2010. Ce qui est donc inacceptable pour nous en France, serait à encourager pour le peuple algérien ?

Par ailleurs, avec un argument historiquement fallacieux, ce mouvement séparatiste d’extrême droite et son leader, Ferhat M’henni, se présentent comme des anticolonialistes, au moment même où ils entretiennent des relations étroites avec le gouvernement colonialiste israélien, lequel vient de rejeter la proposition française à l’ONU, d’envoyer une force de protection des Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées.

Il convient en outre de préciser que la visite en Israël, de Ferhat M’henni et ses ami-e-s, en mai 2012, avait été organisée par Jacques Kupfer, en charge des relations extérieures du Likoud, mais réputé proche de l’extrême-droite israélienne, l’aile la plus ouvertement raciste.

Droit du sang :

Dans une interview donnée au site controversé d’informations en ligne algérien « Algérie-Focus », en date du 19 juillet 2015,  on comprend clairement ses engagements en faveur du « droit du sang », et par conséquent aux idées d’une idéologie d’extrême droite combattue ici et ailleurs.

A moins de vouloir participer à une entreprise à la libyenne proposé par Ferhat M’henni à Eric Raoult (entre 3’41et 4’10), lors de leur rencontre rendue publique le 18 mai 2011, nous ne comprendrions pas le maintien de ces festivités de solidarité internationale, avec la participation de cette organisation d’extrême droite et de son président.

Dans le cas où vous maintenez votre initiative, et pour que la fête soit complète, nous ne pouvons que vous conseiller d’inviter les islamistes algériens, qui constituent l’autre face de la même pièce de l’extrême droite algérienne.

Recevez, Monsieur le Maire, nos salutations anticoloniales.

http://www.quimperle.com/index.php/item/790-semaine-internationale-regards-crois%C3%A9s-sur-le-monde.html

Vous êtes scandalisé par cette malheureuse initiative initiée par la mairie de Quimperlé ?

Vous pouvez signer la pétition ci-dessous:

https://www.change.org/p/afalibres-gmail-com-non-au-extr%C3%AAme-droite-alg%C3%A9rienne-%C3%A0-quimperl%C3%A9

et écrire , avec corrections, directement :

Au maire de Quimperlé :

mairie@ville-quimperle.fr

http://www.quimperle.com/index.php/contact-menubas-174/

Téléphone : 02 98 96 37 37

Fax : 02 98 96 37 39

Au Quai d’Orsay:

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

A l’ambassade d’Algérie,

chancellerie@amb-algerie.fr

Au Consulat d’Algérie à Nantes

https://nantes.consulatalgerie.org/contact

Tél. (0033) 02 72 00 56 01
Fax. (0033) 02 40 74 61 19


le 23 octobre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 octobre 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00