Lettre ouverte aux sénateurs et aux députés ! *

        Monsieur le Recteur : Peut-on avoir raison contre des faits ?

Le comportement irresponsable du recteur a abouti à un blocage au niveau de la fac de médecine et  va surement  s’étendre aux autres facultés avec paralysie de l’activité universitaire, au mépris de l’intérêt général des étudiants, des universitaires et   de la ville. Cet entêtement à nier les faits a tout paralysé  même notre espoir en notre pays .

j’ai lu dans un article concernant l’université de Sidi Bel Abbès qui disait  «il y a  le feu en la demeure» Oui l’université  brûle, on ne peut en aucun cas dire qu’elle  ne brûle pas puisqu’elle brule est sous les feux médiatiques.  Les journaux ont publié des dizaines d’articles accusant l’administration et les professeurs de malversations graves dans différentes facultés. Malgré les accusations des étudiants  et des travailleurs, il n’y a eu aucun démenti. Pourtant les sanctions ont étés prises contre certains. Des magisters annulés, les PV faits et refaits , a tel point que l’on arrive plus a reconnaitre le vrai PV  du faux PV , le  vrai-faux PV  du faux-vrai PV. La confusion est totale. Le problème des fraudes à Sidi Bel Abbès qui  était  un problème local est vite devenu  un problème national, et il est en train  de devenir  un problème international. Le pourrissement est généré par l’obstination et le manque décision. Il ne s’agit pas d’une  première affaire. L’université  avait déjà été ébranlée par des affaires de fraudes, elle est maintenant rattrapée  par des affaires  corruption.

Ces scandales à répétition jettent une lumière soupçonnée sur le système de gestion de l’UDL. Après les étudiants c’est maintenant les travailleurs qui accusent et dénoncent le népotisme et la corruption (article de la voix de l’Oranie 3/12/2011)

L’université est devenue depuis un mois le lieu d’une  agitation permanente et fait l’objet de dénigrement et de médisance.  Le citoyen   désire savoir  la vérité; cela signifie qu’il est inquiet du devenir et de l’avenir de nos enfants . Personne n’a le droit d’houspiller l’université lieu sacré du savoir. …… Nous sommes troublés par ces accusations anonymes, par ces  déclarations  syndicales qui nous bombardent chaque jour de révélations graves  …mais que malheureusement  les faits confirment.  Nous sommes outrés par toutes ces salissures. Et nous avons de la peine à croire l’état dans lequel de trouve nos institutions. Pour ne pas avaler tout ce que la presse nous concocte chaque jour, pour ne pas semer le doute dans les esprits; qui est en mesure de nous informer et  nous éclairer sur ce qui ce passe à L’UDL  sans parti-pris sans partialité? La représentation nationale est la mieux placée pour apaiser, tempérer, et faire la part du réel  et de l’invraisemblable.

Messieurs les  sénateurs, Messieurs les députés  vous êtres nos  représentants, pour cela nous vous transmettons   nos  inquiétudes , nos  impatiences pour vous demander   d’intervenir dans   les débats qui ont lieu en ces moments difficiles, en ces circonstances  malheureuses qui  frappent  l’université.   MM. les sénateurs et députés  vous avez  la confiance  totale que le peuple vous  a accordé. Vous avez  non seulement  le droit mais surtout le devoir de venir porter aide et assistance  aux étudiants et à toute la communauté universitaire qui vit le calvaire depuis plus d’un mois  dans l’indifférence  totale des autorités politiques et judiciaires . Vous devez  apaiser nos incertitudes en veillant  à la constitution d’ une «commission spéciale de médiation »chargée de s’enquérir de la gravité de la situation, qui  aura pour mission d’écouter ,d enquêter , s’assurer de la véracité des accusations portées sur l’administration universitaire et sur certains professeurs .Elle veillera à collecter les informations, à  suivre et évaluer constamment  les situations relatives à ces  évènements qui portent préjudice à la morale et à l’éthique . Elle consultera  les différents acteurs impliqués dans ces affaires. Vous êtes  les médiateurs de la république en quelques sorte. La surveillance parlementaire est l’un des trois rôles  fondamentaux des parlementaires. Votre médiation aidera certainement à lever le blocage, à aider à faire  émerger la vérité et à sauver ainsi les institutions dans l’intérêt supérieur de la nation.

Votre médiation sera surement la résolution de ces problèmes, elle  sera aussi interprétée comme un signe de bonne santé de nos institutions républicaines. Elle sera appréciée aussi comme aide et un  soutien  psychologique aux étudiants qui se sentent lésés dans leur droit en attendant le verdict de la justice

A. Abdelhak

* Cette lettre ayant atterri dans la partie «spam”, nous nous excusons de la publier tardivement.

La rédaction


le 20 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 décembre 2011

1 Commentaire pour “Lettre ouverte aux sénateurs et aux députés ! *”

  1. Meliani M.

    Monsieur A. Abdelhak
    Je vous remercie beaucoup pour votre lettre ouverte aux représentants de la société civile. Vous avez bien raison car cette interpellation est notre dernier recours citoyen, notre dernier cri de détresse. A tant que parents, nous attendons avec grand espoir leur engagement national pour la résolution de ces problèmes très graves qui désespèrent et dépriment les étudiants.
    On ne peut que constater, HELAS, avec beaucoup d’amertume qu’aucune autorité officielle n’a eu le courage de sanctionner les fraudeurs et leur complice, ces terroristes du savoir afin de stopper cette escalade de magouilles et de corruption qui déshonore l’université de Sidi Bel Abbès

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00