REDA BENKADDOUR “Champion du monde de KUMITE ” – 5ieme Dan KARATÉ SHOTOKAN- Entraîneur de l’équipe nationale Senior KUMITE –

2ieme Partie

Ce champion de karaté qui méritait mieux !

Ce BelAbbésien qui est incontestablement le Champion  d’Algérie, Champion d’Afrique,  Champion Panarabe, Champion Méditerranéen, Champion des Jeux Africains, Champion du monde (Voir palmarès ci-dessous) Donc  l’on deviendrait  des  mauvaises langues en  disant  « laisser passer cela, tournons la page et oublions qu’il fut la gloire très peu commenté ». Cela serait injuste  sa simplicité et de sa timidité, ne peuvent être exploitées de la sorte. Ce Champion est un grand Champion, c’est un Monsieur !  Il mérite mieux que d’attendre se qui devait lui venir de nous et des institutions, sans qu’il ne le réclame. Il s’avère que sa récompense pour tout ce qu’il mérite, est une forme de persécution morale, cherchant à ne pas lui solutionner par exemple certaines situations au niveau local..Puis il semblerait qu’on lui  rende, l’opposé  de se qu’il mérite en réalité, en lui causant des misères qu’il ne mérite pas.

Réda fait partie de ce  nombre très réduit  de ces  grands champions de Karaté de  notre temps  qui mérite beaucoup. « Voila Réda je m’incline Chapeau bas devant ta personne qui le mérite bien ! »

« Il n’y a pas  d’autre enfer pour l’homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables ».

 

D/PALMARES DE REDA BENKADDOUR

 

1°) Résultats Internationaux-Résultats Mondiaux

 

-En 1989  -Coupe du Monde FKM Budapest Hongrie     -Médaille d’Argent    65Kg

-En 1993  -Championnat du Monde Shotoryu Japon       -Médaille d’Argent    65Kg

-En 1993  -Coupe du Monde FKM Alger                           -Médaille d’Or           68Kg

-En 1997  -Coupe du Monde FKM Philippine                    -Médaille de Bronze   68Kg

-En 2000- -Coupe du Monde Shotoryu Japon                   -Médaille  de Bronze  Individuel

-En 2000  -Coupe du Monde  Stotoryu Japon                   -Médaille de Bronze  Collective

2°) Résultats des Jeux Méditerranéens

 

-En 1993     -Jeux Méditerranéens  de Carcassonne (France)  -Médaille de Bronze   65Kg

-En 1997     -Jeux Méditerranéens de BARRI (Italie)              -Médaille d’Or             65Kg

 

3°) Résultats aux Jeux Africains

 

-En 1991       Egypte                                                          -Médaille d’Or     65Kg

-En 1995       Zimbabwe                                                    -Médaille d’Argent en équipe

-En  1995      Zimbabwe                                                     -Médaille d’Or    65Kg

-En  2000      Afrique du Sud                                             -Médaille de Bronze  par équipe

-En  2000      Afrique du Sud                                             -Médaille d’Or    65Kg

4°) Résultats aux Jeux Panarabes

 

-En 1992        Syrie                                                            -Médaille d(Or par équipe

-En 1992        Syrie                                                            -Médaille d’Or Catégorie OPEN

-En 1997        Liban                                                            -Médaille  d’Argent     65Kg

-En 1997        Liban                                                            -Médaille de Bronze par équipe

-En 1999        Jordanie                                                        -Médaille de Bronze par équipe -En 1999        Jordanie                                                        -Médaille de Bronze   65Kg

 

5°) Résultats en Coupe Méditerranéennes

 

-En  1987        Titograd (Yougoslavie)                                -Médaille de Bronze par équipe

-En  1989        Bejaia (Algérie)                                             -Médaille d’Or    65Kg

-En  1990        Montpellier (France)                                    -Médaille d’Or     65Kg

-En  1994        Egypte                                                            -Médaille de Bronze par équipe

 

6°) Résulat du Championnat d’Afrique

 

-En 1994     Médaille d’Or   65kg

 

7°) Résulta du Championnat Arabe

 

-En  1994     -Médaille d’Or    65Kg   en Egypte

 

8°) Résultats des  Tournois Internationaux Classés

 

-En 1988       Bosphore (Türkiye)                             -Médaille d’Or

-En 1988       Sassari Italie                                        -Médaille d’Or

-En1989        Corse  (France)                                    -Médaille d’Or

-En 1989       Sassari (Italie)                                     _Médaille d’Or

-En 1990       Bosphore (Türkiye)                                Médaille d’Or

-En 1991       France Paris berey                              -Médaille d’Or

-En 1997       Istanbul (Türkiye)                                 -Médaille de Bronze en équipe

-En 1997       Istanbul (Türkiye)                                -Médaille de Bronze Individuelle 65Kg 

-En 2002       Coupe de France à Evreux                -Médaille  d’Argent    65Kg

9°) Principaux Résultats Nationaux

 

-30 Fois Champion d’Algérie de 1986 à 2001          -30 Médailles d’Or

-08 Médailles d’Or par équipe (Club Mouloudia d’Alger 1994 à 2001)

 

A travers ce palmarès officiel des différents classements nationaux et internationaux qui se récapitule en un nombre important de médailles, justifie que Réda Benkaddour figure sans doute parmi les plus médaillés en Afrique.

Cette image de jeune homme parfait, au type asiatique, au regard clair, au désir d’affronter l’impossible, se déforme en présence de l’énumération des problèmes, qu’il tente d’oublier en ne parlant que de sport. Réda Benkaddour qui faisait la fierté de son feu père, et continu à faire celle de sa famille et de tous ces admirateurs et de sa, fédération, ne cherche que les moyens pour s’épanouir et faire briller cette jeunesse qui réclame un peu de sa magie.

Oui cet  athlète de haut niveau qui a  aligné les performances jusqu’à devenir presque  le recordman des titres mondiaux de sa discipline, en emportant son  titre de champion  de Kumité ; Ce champion  et le modèle qu’il est.

Cet entraîneur de l’équipe nationale senior, qui sait  mener « ses athlètes » sur les podiums de toutes compétitions  et pourrait obtenir des résultat encore meilleurs, si les moyens pour affronter de grands défis  lui étaient donnés dans les délais et selon les besoins se réclame fidèle à ses principes..

Parmi  les activités que Réda Benkaddour  souhaiteraient voir  évoluer, nous noterons la   réalisation des soirées spectacles, propres au monde des arts martiaux. Ce type de  manifestations, quoique réalisées de temps à autre dans certaines grandes ville du pays, sont quasiment inexistentes à Sidi Bel Abbes :

 « Pour ces circonstances,, et en l’espace d’une seule  soirée, les salles  de sport  pourraient être transformées en dojo géant, ou tous les arts martiaux que nous connaitrons  de réputation  seraient à l’honneur et de la sorte, ces galas seraient un moyen de faire connaitre au public  méconnaissant ces pratiques  sportives, le large panel des arts martiaux internationaux et certains nés dans des régions de notre pays, telles que certaines formes de luttes ou le jeu du bâton par exemple ».

Réda Benkaddour ajoutait : « Le public qui est assoiffé de ces rencontres  ne serait qu’admiratif et les gradins ne seraient que remplis  et, nous pourrons voir défiler toutes les disciplines Ai kido, karaté artistique, judo, ju jitsu, caporola, karaté et king fu :et autres  qui sont pratiquées par des centaines de milliers de personnes  qui cherchent à apprendre des techniques de défense à renforcer leurs corps ou à apaiser leur esprit .Ces nombreuses démonstrations  éveillent sans aucun doutes, des vocations auprès du jeune public »

« De son coté le karaté artistique, qui est un mode d’expression a mi chemin entre les arts martiaux traditionnels et des disciplines purement artistiques comme la gymnastique acrobatique, serait un créneau à développer, qui entrainerait toute une série d’emploi ».

Benkaddour Réda, l’Entraineur National, continuera par nous enseigner que : « le Karaté est un héritage des Maîtres, ou les  katas sont au cœur même de l’histoire de cette discipline. Ils sont l’héritage qu’on  légués  les grands maîtres. Le  kata se présente comme une suite de mouvements toujours exécutés de la même façon et dans les mêmes directions, ils sont destinés à transmettre les principes originels des différents bodos. Les katas sont des exercices codifiés, où on trouvera de 20 à 60 mouvements ou techniques. Selon le degré de difficulté du kata, le karatéka effectue  des techniques qui simulent un combat établi selon un cheminement précis contre plusieurs adversaires.  Ils sont imaginaires, mais chaque mouvement, chaque technique doit être exécutée avec l’état d’esprit d’un combat réel ».

Toujours dans le cadre de ses projets, il envisage  de commencer la rédaction d’un livre  sur l’histoire du Karaté et de son enseignement. Il compte alors  faire une série de photos et de vidéo de l’ensemble des Katas qu’il éditerait pour les amoureux de cette discipline sportive.

E/L’apprentissage

Un kata commence toujours par une technique défensive, ceci afin de rappeler à tous que le karaté ne doit servir qu’à se défendre. Le kihon, l’exercice de base, insiste également sur les blocages qui doivent garder une place primordiale dans chaque entraînement. Il compte toujours un ou deux temps forts où l’on pousse un cri abdominal bref, le kiaï, qui aide à concentrer toute notre énergie…..Bien que le kata soit un exercice formel, il ne reçoit sa signification qu’associé à son interprétation, le bunkaï.

Lors d’une pratique en groupe, les débutants apprennent les nouveaux katas en suivant les gradés et les gradés améliorent leur exécution des katas. Soit le kata est réalisé tous ensemble de manière à ce que les pratiquants puissent s’investir et apprendre les uns des autres, soit il se fait par ordre de grades de manière à ce que tout le monde puisse approfondir ceux de son niveau.

Le kata représente un combat réel contre un adversaire, qui éventuellement peut être imaginaire. Étant codifié de manière rigoureuse, il s’effectue sans surprise et permet notamment de travailler en toute sécurité des techniques qui seraient dangereuses en entraînement de combat, ou alors de travailler dans des conditions plus proches de la réalité du combat.

F/DIVERS KATA DE PASSAGE DE GRADE

Kata Shotokan 1er Dan(Heian-Shodan,Heian-Nidan,Heian-Sandan,Heian-Yodan,Heian-Godan,Tekki-Shoddai)

Kata Shotokan 2Ie Dan(Jion, Empi,Bassai-Dai,Hangetsu)

Kata Shotokan 3ie Dan(Basai-Sho,Gankaku,Kankusho,Jitté,Tekki-Nidan)

Kata Shotokan 4ie Dan(Unsu,Jiuu,Nijushiho,Soshin,Tekki-Sandai)

Kata Shotokan 5ie Dan(Chinté,Gojushiho-sho,Gojushiho-Dai,Meikyo,Wankan)

 « C’est un aboutissement de ma longue carrière d’athlète, où j’ai donné tout ce que j’avais pour honorer le drapeau national. La tâche ne sera pas facile. Mais, je suis super mot »

Réda Benkaddour ira jusqu’ à nous confier, qu’il commence à reprendre espoir et qu’il a confiance  en l’avenir grâce à cette métamorphose qui s’est opéré au sein de la Fédération algérienne de karaté (FAK), qui en ayant fait peau neuve  avec le changement dans la présidence et les améliorations des fonctions du staff technique. En effet le nouveau et homogène président Mr Mekhfi  Boubékeur  a constitué son nouveau  staff, tout en procédant à la répartition  des activités, en désignant  Mr Maiza Tarek en qualité de Directeur Technique National (DTN) , et  quatre entraîneurs nationaux: dont  Réda Benkaddour  (Kumité messieurs), Tarik Admane (Kumité dames), Youcef Djaballah (kata messieurs)  et Amar Lalam (kata dames),

Nous retiendrons dans cet esprit organisationnel que  l’installation officielle de l’ex-champion du monde Réda Benkaddour à la tête de la sélection nationale de karaté (senior) donnera de bon résultat si tous les moyens seraient mis à la disposition de la sélections avant chaque tournoi, pour obtenir des résultats..

Dans le même cadre d’idée, le Collège technique national de la FAK sera mis sous la direction des experts fédéraux tel qu’Omar Mechoud, Kamal Ounedjar, Nacereddine Bennour, Mimoun Benmouffok, le champion du monde Réda Benkaddour et Boualem Allilouche.

Notre Réda Benkaddour, ce Conseiller en sport spécialisé en Karaté, ce champion  du monde de karaté ! Retrouve enfin l’oxygène nécessaire à son ambiance, grâce à l’aménagement des activités dont les répartitions allègent le poids de la responsabilité et permettra de la sorte à obtenir  les résultats qu’il faut. Une répartition judicieuse faite grâce à la compétence et à la bonne volonté de réussir.

On comprend maintenant pourquoi, que Réda  tient aux bonnes choses et à l’organisation parfaite, traduites par les responsabilités individuelles.

En matière de médiatisation, notre champion est quelques peux omis, sinon très peux commenté, C’est vrai ! Un jour je lisais dans une rubrique de sport, le commentaire  qui faisait comprendre le pourquoi que Réda Benkaddour, n’était pas beaucoup vu dans les télévisions  nationales, il tentait d’expliquer que notre champion était timide : Oui il est timide, mais il ne sera jamais contre une couverture que l’on ferait de lui et de ses activités. Ce formidable karatéka n’est pas connu  à la télé parce que l’on ne fait rien pour l’inviter, alors que l’on devrait… : “Réda Benkaddour  n’excelle jamais autant que lorsque ce sont des compétitions sans enjeu…”Autrement, dans la cour de récré il est imbattable, Oui vous l’avez dit et c’est bien cela, mais il mérite quand même que la télé lui fasse appel.

G/Principales Distinctions

En plus de ses nombreuses récompenses Réda Benkaddour, a eu l’honneur d’avoir plusieurs distinctions dont

-Titulaire de l’Ordre du Mérite National décerné par le Président de la République Algérienne

-Meilleurs Athlète d’Algérie en 1990 (Sondage de la Presse Nationale)

-2ieme Meilleur Athlète d’Algérie en 1993 après Norrédine Morsli (Même sondage)

-2ieme Meilleur Athlète d’Algérie en 1994 après Norrédine Morsli (Même Sondage)

Réda Benkaddour, nous apprend que durant l’année 2011 ou il a un  programme extrêmement  chargé avec un objectif majeur, qui est celui  de faire obtenir d’autres titres  à « l’équipe nationale senior » dont il a la charge des titres de champion dans toutes les compétitions  qui auront lieu au niveau International. Notre Champion lance un véritable défi, en tant qu’Algérien aimant passionnément son pays, en tant que responsable d’une mission et en tant qu’individu qui exprime l’envie d’être suivie par tous les jeunes qui se lancent dans ce sport et ses irrésistibles compétitions.

Pour conclure ce portrait, nous espérons vivement que notre champion, nous donne de ses nouvelles, et qu’il soit assuré que  toute l’équipe du Journal électronique  « Bel abbès.info »   restera à son écoute  pour dynamiser l’Association El Abtal. Qui promet être une pépinière de futur champion de Karaté-Dore

 


le 02 août 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 août 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00