BAI a souvent relaté les désagréments subis par les automobilistes dus à l’absence de feux tricolores engendrant des embouteillages monstres «égayés » par des interminables altercations. C’était notamment au niveau de Maconnais, Gambetta, Fbg Perrin et la Bremer.
Un grand soulagement a soudain régné au sein des usagers en constatant la remise en état. Cependant, des fuites (organisées) font état de beaucoup d’anomalies qui ont présidé à la réalisation de ces travaux.
En effet, il semble que l’appel d’offres a été unique avec les mêmes couts et le même cahier des charges. Mais, ce qui a été réalisé est complètement différent. Qu’on en juge :
– Celui de Maconnais : C’est le seul qui a respecté le cahier des charges : Installation des feux tricolores avec minuterie d’avertissement et renouvellement de l’ensemble des câblages. La seule réserve qu’on pourrait faire, c’est le revêtement du sol après installation des nouveaux câblages qui n’a pas été refait. Mais le cahier des charges le prévoyait-il ? On ne le sait.
Ceux de Gambetta et Fbg Perrin, il n’y eut que l’installation de nouveaux feux tricolores classiques sans minuterie visuelle et sans renouvellement des câblages, pourtant contenus dans le cahier des charges. Quand on sait que ceux-là ont des durées de vie, gageons que dans peu de temps, les pannes reprendront. Pourtant, c’était au même coup que celui de Maconnais.
Quant à celui de la Bremer (Carrefour de la maternité) il y eut juste réparation des anciens feux et ce n’est pas la première panne.

Les mauvaises langues disent que le marché des feux de Maconnais a été octroyé à un professionnel d’Alger, alors que celui de  Fbg Perrin  fut confié à un élu qui aurait bénéficié des largesses de ses pairs, alors que celui de Gambetta fut hérité par l’industriel   qui a déjà acquis la réalisation du plan “lumière” de la Ville.  Ceci expliquant cela……

One thought on “S.B.A. DES FEUX TRICOLORES A TROIS DIMENSIONS”

Comments are closed.