Sidi Bel Abbes : Un constat amer : Nous sommes sales !

Notre environnement immédiat est totalement pollué. Les débris jonchent les rues, c’est devenu tout à fait normal de traverser des monticules d’ordures jetés à même le sol. Les collectivités locales ont montré leurs limites et leur incapacité dans la maîtrise du ramassage des ordures ménagères et il n’est pas surprenant de voir pendant plusieurs jours au même endroit des tas d’ordures, qui prennent du volume, pour être ensuite ramassés, par des pelleteuses mécaniques, c’est désolant à plus d’un titre. Cela fait partie du décor ambiant quotidien, le citoyen ne fait plus attention, à l’environnement perpétuellement agressé par des tonnes d’ordures en constante fermentation, dégageant des odeurs nauséabondes .A un degré moindre ,le centre ville parait plus ou moins épargné, mais les quartiers périphériques ,sont dans une situation lamentable. La sonnette d’alarme est tirée, l’urgence est signalée, nous allons droit vers une catastrophe écologique. De grands centres urbains limitrophes tels qu’Oran, où les services de nettoiement effectuent trois rotations quotidiennes, maîtrisent parfaitement, l’hygiène urbaine. Des cités comme Tlemcen, et Mostaganem pour se limiter à ces villes, sont de loin plus propres, et plus accueillantes. La ville de Sidi Bel Abbes qui en plus de son service  de nettoiement, donne en concession certains quartiers de la ville à des privés qui effectuent très mal  leur travail, avec des moyens rudimentaires, à l’aide de tracteurs et remorques agricoles, qui déversent une grande partie de leur chargement en cours de trajet,sur leur chemin  vers la décharge publique, les cahiers de charge ne sont pas respectés, aucun contrôle  n’est effectué ,malgré les doléances des citoyens. Les responsables de L’APC, parlent du manque de moyens matériels et humains . La concession à montré ses limites. La solution la plus pratique est de décentraliser le service de nettoiement au niveau des six secteurs urbains, en leur octroyant plus de prérogatives et de les doter en matériel roulant et en moyens humains, afin de maîtriser qualitativement ce service public, qui au passage ne peut en aucun cas être substitués par de ponctuelles opérations « folkloriques » de volontariat, qui ont d’ailleurs montré leurs limites. Les diverses opérations de volontariat effectués au niveau du cimetière de Sidi Bel Abbes, n’ont en aucun cas réglé ni, du moins pallié au problème de salubrité du dit cimetière, on ne peut en aucun cas cacher le soleil avec un tamis. L’hygiène publique est un réflexe, en non pas un slogan vidé de son sens. L’incivilité citoyenne, souvent montrée du doigt,elle n’est que la fidèle image des responsables, assurant très mal la gestion de la ville.

Beldjillali@bel-abbes.info

 

 

 


le 18 juillet 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 juillet 2013

10 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Un constat amer : Nous sommes sales !”

  1. le cygne

    Ne profitez pas pour “tirer” sur les Algériens……….Non les Algériens ne sont pas sales…..!!!! Ce sont les Algé—–riens qui ne sont pas propres…….!!!! Si la ville de Sidi Bel abbés ne représente pas le bon exemple de la propreté, cela ne veut pas dire que tous les Algériens sont sales….Ce n’est pas une raison pour coller des étiquettes à toute une nation….., en plus à cause d’une catégorie qu’Ibn Kaldoun a bien décrit dans ses œuvres…..lisez…..et peut être vous comprendrez……!!!!!! D’ailleurs même ceux qui jettent des ordures dehors, ils ont des maisons très propres…..Je pense que le problème réside
    ailleurs……..et en grande partie chez les services concernés…qui concluent des marchés avec des entreprises bidons…….encore une fois, la mauvaise gestion et la corruption qui ne nous laissent pas avancer d’un Iota……Il faut un changement radical…….on en a marre du bricolage…….!!!!!!
    Le degré de saleté ou de propreté, varie d’un individu à un autre, d’une maison à une autre, d’une cité à une autre, d’un quartier à un autre, d’une ville à une autre et d’une wilaya à une autre……….donc, il ne faut pas généraliser..!!
    Même à SBA, il y a des quartiers qui sont très propres, grâce au civisme et à la bonne éducation de leurs habitants et grâce aussi aux comités de quartier qui sont à cheval……..des comités qui travaillent uniquement dans le but de servir et non pas de se servir………………!!!! Soyons plus objectif, quand il s’agit de juger toute une nation…….!!!! Sinon, lisez et vous saurez qui sont les plus grands pollueurs du monde et les plus sales de tous les humains……..en tout cas pas ceux qui font leurs ablutions 5 fois/jour……!!!!!

    Cela ne veut dire que nous devons occulter le problème des déchets de tout genre…….la responsabilité du citoyen et surtout des autorités…!!!

    Où sont les services d’hygiène et sécurité de l’Apc… ??? Au lieu de conclure des marchés avec des entreprises bidons incapables d’assurer 10% de leurs contrats….pensez un peu moins à vos poches, vous n’emporterez rien avec vous……..Ayez une bonne conscience et pensez un peu plus à votre ville et à vos concitoyens, à vos enfants……Dotez chaque quartier ou un ensemble de quartiers d’une équipe pour le prélèvement d’ordures et le nettoyage, fixez des horaires précises pour le prélèvement….choisissez des points appropriés de collecte…..Trouvez le bon moyen pour impliquer le citoyen à respecter les horaires, à accomplir le tri de ses déchets……Mais aussi, à faire payer des amendes à ceux qui ne respectent pas les lois….. !!!!

    A quoi sert une direction de l’environnement à SBA, si rien ne marche……!!! S’il n’existe pas de décharges contrôlées, ni un incinérateur (‘propre’) , ni des usines de recyclages de ferrailles, de cartons, ou de plastiques, pourtant, elles existent dans d’autres Wilayas…?? Où va le budget alloué à cette direction…??? La Wilaya de SBA, la comparant à d’autres Wilayas, se trouve au bas de l’échelle…pour ne pas dire au plus profond des plaines abyssales……!!!!! C’est bien dommage…..!!!
    Savez -vous, vraiment, ce que peut générer le traitement de déchets comme dynamique extraordinaire pour à la fois, éliminer une grande quantité de déchets, produire des composts de qualité qui peuvent être utilisés par les agriculteurs, valoriser l’énergie issue de l’incinération, concevoir des usines de recyclages et le bouquet c’est la création d’emploi……La cerise sur le gâteau serait une ville propre, et un citoyen en bonne santé…!!! Est ce trop demander…?
    Que fait cette police d’environnement et d’urbanisme, elle attend les plaintes paraît il pour pouvoir agir……??? C’est drôle n’est ce pas….??? pourtant, presque, à chaque coin de rue, il y a des preuves..alors…..!!!!
    A quoi sert la direction de l’hydraulique si elle n’arrive pas à bien ficeler un bon dossier pour obtenir une station d’épuration des eaux usées digne de ce nom……car avec un Oued comme Mekkerra , SBA en a vraiment besoin………..Aussi, ils savent bien les risques que peuvent engendrer ces eaux sur les nappes phréatiques, l’environnement et l’homme ;………..L’eau de consommation à SBA est imbuvable…les conduites de mauvaise qualité qui éclatent à chaque coin de rue…. !!!! Qui fait Quoi….dans cette ville… ???? Est ce qu’il y a une coordination entre les différents services…. ???
    C’est un fiasco monumental…à SBA ! Ailleurs, au moins “Raha Eddakhen”, à SBA, “Raha Tafia”……..!!!!! “Hasbiya Allahou Wa Ni3ma El Wakil Fikoum” ya les responsables irresponsables……..!!!! Je ne sais pas comment vous faites pour dormir la nuit…..si vous arrivez à dormir bien sûr….!

    Y a-t- il un commandant de bord………????

    Saha Shorkoum……..!!!!

  2. 21Grammes

    Oui les algeriens sont bel et bien sales,ils puent la sueur,des pieds et de la bouche aux premières heures de la journées .Nos “reponsables” sont sales,ils sont algériens ,donc les algériens sont sales.

  3. hakim

    Il faut mettre les pendules à l’heure,et pour accorder les violons n’en déplaise à personne tout citoyen qui habite ce pays est responsable de ce qui se passe.Dès qu’on mets une tomate pourrie dans une corbeille devinez du reste,le seul moyen c’est que tout le monde doit se mobiliser et nettoyer ce foutoir,comme dit le proverbe on est toujours mieux servi que par soi-même,dixit saleté.

    • oran31

      Salam
      Certes, il y a beaucoup d’incivisme chez les gens, mais cela ne réduit en aucune manière la lourde responsabilité des communes, voire des autorités soi-disant de “tutelle”. Notre culture se base sur l’islam qui est une religion qui encourage la propreté et le respect des espaces. Face à tant d’anomalies choquantes et pénalisantes dont pâtissent quotidiennement les citoyens qui ne savent plus à quels saints se vouer pour que soit mis un terme à ce calvaire, on ne peut que dénoncer le laxisme et la léthargie des responsables de la ville, des élus qui démontrent une fois de plus leur incapacité à gérer.

      SOLUTION, je crois qu il faut organiser des campagnes de sensibilisation plus accentuées via des associations de quartier surtout auprès des plus jeunes car c’est eux l’Algérie de demain, il faut aussi penser a faire des journées spéciales de nettoyage ou les habitants des quartiers descendront nettoyer leurs environnement et les espaces public.
      Aussi je crois qu il est grand temps que l ‘Etat se préoccupe des déchets industriels et des usines polluantes et impose des règles en matière de pollution et des taxes de pollution qui dissuaderont les industriels de polluer l’ atmosphère et la nature.
      Aussi, il serait bien d’ encourager les investissements en matière de recyclage, y a beaucoup de projets qui pourraient voire le jour si l’État encourage par des subventions et des exonérations pour ce secteur.
      Mais avant tout il faut instaurer une culture écologique qui respecte l’autre, son entourage et son environnement.
      Bessaha ftourkoum

  4. kadi

    LA SOLUTION EST POSSIBLE
    Cher frere Beldjillali ,sachant que tu es tres proche en ce qui concerne le probleme de ce fleau que nous subissons depuis une decennie.Et que toi meme en tant que representant de la societ& civile tu as eté temoin de nos denonciations de nos aveux de mea culpa tant en ce qui concerne la gestion de ce service que du deficit enorme en moyens humains et ma&teriels.
    Nous avons interpelé à maintes reprises la tutelle et les ministeres tant au niveau local qu’au niveau national ,avec a l’appui une etude de la situation actuelle et une etude des solutions pour venir à bout de ce secteur nevralgique.Les decideurs ont fait la sourde oreille pretextant toujours du manque de bonne volonté que du laissez aller.On a eu beau à mobiliser toute une armada de personnel et engins de toutes les entreprises renforcé par les volontariats des comites de quartiers le resultat etait toujours le meme.Sachant pertinemment qu”il est inutile de faire vainement appel à la citoyenneté des residents et que la seule sortie de ce labyrinthe etait entre les mains de nos proposiyions celles de creer ni plus ni moins une EPIC (entreprise) à l’image de celle de la capitale NET.COM.Rien n’y fit on s’obstine à nos jours à faire du bricolage et la situation empire.Notre espoir car nous suivons les actualités de notre cité est la derniere décisions du wali qui a exigé un canevas à meme de remedier dans l”urgence cette situation.J”espere que ces decideurs consultent nos reseaux soçiaux et qu’ils respecteront l’avis des citoyens.

  5. Incorruptible

    Nous sommes sales? , mais es ce que c’est notre faute ?,Non ; je ne pense pas lorsque je vois chaque jour, à midi , ce tracteur ramasser les ordures le long de trig el kharoub. Un tracteur en 2013 dans une ville de 260 milles habitants et dans un pays qui jettent des millions de dollars par les fenêtres
    dans des fetes , dans des hopitaux pour soin de nos sommités et surtout un pays qui efface des dettes de quelques pays, non monsieur,nous nous sommes pas sales mais je crois que nous avons des élus qui aiment la saleté et n’aiment surtout pas leurs administrés. Et au lieu de distribuer les richesses équitablement , nos gouvernants préfèrent se servir et non servir.
    Prière de publier la photo jointe

    • zalamite

      très bien l’incorruptible pour cette image..Nous avons une université nous avons une faculté de droit, nous avons tribunal plein de fonctionnaire de juges d’avaocats..le question qui se pose sur le plan juridique est ce cette image ne serait pas jointe comme piece dans un dossier de plainte contre X pour atteinte a l’environnement?? Mais avant qu’arrive ce tracteur a 10 heures du matin au lieu de 05 heures du matin après salate el fajre, qui a déposé les déchets sur la route??
      Donc le dossier de la plante concerte les habitants limitrophe a cette rue, qui seront convoqué par le juge un par un..
      la deuxiemme plainte concerne le ramasseur..une enquette pourra sortir ce qu’il avait encaissé depuis son entrée en activité et les investissements qu’il avait fait pendant toute cette période..en principe et selon les bouches a oreilles les dires font dires aux cafés que l’intéresse encaisse des milliards par ans..”il ne peut acheter d’autre camions fait pour ce travail et payer mieux ces travailleurs?? Il faut seulement reconnaitre au moins une chose +ou – ce privé fait mieux son boulot..Les quartiers sous sa responsabilité sont mieux gérés..avec un tracteur les gens vont du bon boulot reste le manque d’investissement qui leurs empêche de mieux avancer..
      voila la question donc poser..la police et la justice disent et prétende de ne pas recevoir de plainte voici une plainte avec une preuve a l’appuie poster en publique et vue même depuis l’intérieur du l’Amazonie chez les orpailleurs de la Guyane française qui eux déversent le mercure dans le fleuve….
      Alors Monsieurs le juge qu’allez vous faire maintenant contre la caméra des portables des citoyens??
      J

    • BOUBAKAR

      un tracteur pour un grand boulevard c’est insensè! parfois un camion! les èlus doivent rèagir,c’est une question d’engagement “montre moi ce que tu sais faire” !!!

  6. HKM

    arretez une fois de parler de ce phénomène..les choses sont connue depuis l’antiquité..depuis l’antiquité les villes étaient synonyme de pauvreté de délinquance de banditisme de proxénétisme de gangs etc..la ville de Montreal et du canada et nord Amérique et même Moscou Paris, et ailleurs c’est pareil banditisme drogue gangs arme etc…par exemple chez nous dans les début 80, le service de l’urbanisme etait occupé par des étranger des pays de l’EST enfin ce qu’il disaient, car derrière ce staff peut se cacher n’importe qui..Notre habitude ici en algerie on n’a pas la notion de l’habita collectif..chacun construisit sa petite petite soit elle en matériaux locaux pierre calcaire, toub, brique pharaoniens (melange de argile+paille) et ils ont construis des chefs d’oeuvre..la ville de Fes est construite en toube et elle dure encore des siècle et des siècle..Les urbanistes a bel abbes des pays de l’EST de la pologne et ailleur ont produit la mastodonte de la cité le SORECOR..Heureusement que les autorités locaux ont vite anticipé le problème en opérant des changement radicale dans l’urbanisme sinon cette cité auraient produit pire de la Mafia polonaise et nord américaine..On ne comprend pas pourquoi et qui obligent les algerien d’ahabiter ces batiments?? La martiniue et la guadeloupe petite et minuscule ile en manque d’espace et eux n’ont jamais contruit de batiment..chacun habite sa petite maison de 70 m² la

  7. hakim

    Tiens !on se réveilles depuis des lustres que cette saleté inonde le paysage et c’est tout a fait normal pour le commun des mortels.J’ai visité des pays mais sales à ce niveau là impensable si l’inde pour cause de la pauvreté,mais nous? devrai-je dire que c’est dans nos gènes,où un gens-foutre et que le citoyen lambda qui n’a rien vu d’autre depuis sa naissance alors je vous réponds oui!!!Nous sommes atteint d’un mal-être psychologique ou tout parait normal à première vue que nenni le titre de cet article ont dit long sur notre comportement innommable,et anormal comme dit l’adage quant on veut tuer un chien on dit qu’il a la gale,tout le monde accuse tout le monde,concernant la responsabilité de cette situation,les maladies contagieuses frappent à la porte et et ça sera une catastrophe nationale.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00