Suicide à SBA : De Filaj Errih à Sidi Yacine !

Il était 16h de cette journée du 14 Octobre ,grisâtre et froide ,le quartier de Sidi Yacine tant cité dans la chanson de “Ya zina diri latay” était ébranlé par une forte présence policière et de sapeur-pompiers devant le magasin très connu de “Boucif” dans la rue de la Marine ,entre les deux mosquées (l’ancienne et la nouvelle) qui portent le même nom de “Fatima Zohra”,juste à quelques dizaines de mètres avant d’arriver à l’école primaire Ibn Beytari, j’étais surpris  de voir une foule compacte aux cotés de sapeurs pompiers et quelques agents de police dominés par un officier à deux étoiles portant un masque et qui semblait avoir du mal à respirer, il ne cessait d’effleurer son nez par ce petit bout de tige fumigène ambifié de “Anbar” ou autre parfum pour dissiper la forte odeur apparemment qu’il venait d’essuyer de ce puits profond où le cadavre y était immergé. La police scientifique était là et on venait tout juste de retirer un cadavre en décomposition avancée d’un puits dans ce “Haouch”. On parle déjà d’un suicide d’un jeune homme , le deuxième du genre après celui de filage Errih, la semaine écoulée qui a coûté la vie à un quinquagénaire père de deux enfants  et qui a fait la une de la presse locale et nationale.Pour celui-ci, voilà plus de trois heures que les sapeurs pompiers s’acharnent à retirer le cadavre de ce puits avec précaution pour préserver et faciliter l’enquête.Et aux environs de 17 heures, tout est redevenu normal dans le quartier de Sidi Yacine. Affaire à suivre !


le 14 octobre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 octobre 2012

4 Commentaires pour “Suicide à SBA : De Filaj Errih à Sidi Yacine !”

  1. Mijo

    Hi
    L’HEURE DE L’AGONIE OU “IVRESSE” (SAKARAT) DE LA MORT

    L’homme voit les souffrances et les affres de l’agonie de ceux qui vont mourir, mais cela ne l’empêche pas de jouir des plaisirs de la terre. Il refuse de prendre conscience de cette chose qu’est la mort et se refuse à en tirer une leçon.
    Lire la suite ICI : L’HEURE DE L’AGONIE OU “IVRESSE” (SAKARAT) DE LA MORT

    • Mehiaoui

      Un Algérien vient de se jeter du Douzième étage en Arabie saoudite, il était en pèlerinage !
      Toute l’Algérie doit méditer ce suicide si réellement , il y a suicide.
      Pour le cas du suicide de Sidi yassine, rien n’a encore filtré de l’investigation de la police sur la mort de ce quadragénaire.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00