Telagh : 49 ans,  après les anciens élèves  du C.E.G  « Beghalem Mokhfi » ont célébré leurs retrouvailles Par K.Benkhelouf

La ville de Télagh à l’instar des autres communes de la wilaya, a également concocté un riche programme à l’occasion de la « Journée du savoir » et le CEM« Beghalem Mokhfi » de Telagh a abrité une rencontre des anciens élèves de cet établissement, lorsqu’il était  CEG, qui après 49 ans ne  s’étaient,  presque  plus  revu, et ont décidés, grâce à l’initiative de certain d’entre eux d’organiser, leurs  retrouvailles, à l’occasion de cette Journée commémorative du Savoir. Nous dira le Chef de daïra  Mr Khaloui. Ont assistés à cet évènement, les membres de l’APC, des représentant de l’APW (les V/Présidents Fekkay et Chikhaoui), Mr Malki Coordinateur de

Alors que tout le monde se rassemblait en pleine cour, il était facile de  ressentir la grandeur de l’émotion, de la joie et parfois de la tristesse. Une rencontre  qui s’annonçait émouvante et  indescriptible. En répondant à l’appel des initiateurs, tous ceux qui avaient le CEG dans leur cœur sont, présent venus de différentes localités de la wilaya ou  d’autres villes du pays et ce  après l’avoir quitté il y a quarante neuf  ans maintenant, afin de se ressourcer et de se  remémorer les années de collège, une étape de leur vie qui les a marqués à plus d’un titre. Pour l’écrasante majorité d’entre eux, c’est la première fois   qu’ils se  rencontrent  et tissent leurs premiers liens d’amitié.

Le chef de daïra et les anciens élèves visitèrent certain blocs et l’exposition  de photos, de travaux manuels, de peinture, d’artisanat de brocante, mis en relief par la maison de jeunes Telagh, la chambre d’artisanat, l’association des parents d’élevés et l’Association les Nomades, les anciens du CEG qui ont tous pris de l’âge, se sont regroupés dans la salle des fêtes, ou une collation leur a été réservée. Chacun d’entre eux est marqué par la qualité de l’enseignement et de l’éducation  reçus de la part des enseignants motivés et compétents, qui faisaient leur travail avec amour et dévouement.  Cela leur a donné beaucoup d’espoir et une formation de base solide pour poursuivre, pour la plupart d’entre nous, des études universitaires.

« Cet espace se veut un moyen de se retrouver, de se rappeler « les années passées au  CEG » à travers l’échange de nos témoignages sur les situations de tous genres vécues par les uns et les autres au sein de l’établissement, de présenter des hommages aux enseignants et responsables du CEG qui nous ont marqués par la discipline, la qualité de l’éducation et de l’instruction qu’ils nous ont prodiguées » dira avec émotion l’un des organisateurs. Tout en rendant hommages aux professeurs, ils ne pouvaient oublier, le directeur en tant que chef d’orchestre, qui quoique ayant été sévère, tout le monde se rappelle, qu’il l’était pour leur intérêt. Ils n’oublièrent pas le surveillant général, ceux de l’administration et de service, qui sans exception ont marqué leur passage  par leur rigueur et leur abnégation.

En s’adressant aux élèves de la 4ie année, ils leur demandèrent de  s’inspirer des anciens présents dont certain sont médecins, magistrats, député, avocat entrepreneur, wali etc pour  que le CEM qui porte aujourd’hui le nom d’un valeureux chahid Beghalem Mokhfi, retrouve son rayonnement  d’antan, et à travers vous sauver l’école algérienne et en faire une école moderne et performante. Comme, il est du devoir de chacun de nous, anciens élèves du collège d’enseignement général de «  Ne pas oublier le passé, de reconnaître le présent et enfin de construire l’avenir »

 

18 avril 2018

le 18 avril 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 avril 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 2 174
  • 5 113