Une catastrophe écologique au lac de Sidi mohamed Benali?

 

GetAttachment (3)GetAttachment (5)GetAttachment (4)

La nouvelle est rependue comme une traînée de poudre , des dizaines de personnes se sont précipités vers le lac de Sidi Mohamed Benali .ll y a du poisson à profusion .Tout le monde a ramassé des pièces énormes de poisson ,inutile de pécher , c’est le poissons qui venait à l’homme. Nous avons constaté de visu en cette journée du dimanche  du 29 novembre 2015  des bancs entiers  de poissons d’eau douce qui se sont échoués sur les berges du lac. Ce phénomène inhabituel ne présage rien de bon. Ce sont des pièces énormes dépassant les dizaines de kilos,  sous forme de suicide collectif sont sortis de l’eau. La sonnette d’alarme a été à mainte fois tirée sur les menaces pesant sur  le lac , la couleur inquiétante  et la qualité de l’eau,  la pollution , sont autant de facteurs entre autres qui menacent toute forme de vie aquatique , et c’est malheureusement ce que nous avons constaté de visu aujourd’hui. Les spécialistes sont plus que jamais interpellés  sur cet état de fait . Dame nature ne saurait mentir, l’oxygénation de l’eau du lac ne se fait plus naturellement à travers les lâchés provenant de l’oued Mekerra  c’est cela surement ce qui explique ce dérèglement écologique  qui favorise la condamnation , et certainement la disparition  de toute vie sous marine en ce lieu qui a longtemps fait rêver des générations de Belabesiens.


le 29 novembre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 novembre 2015

1 Commentaire pour “Une catastrophe écologique au lac de Sidi mohamed Benali?”

  1. Université 22

    Bonjour mon ami Beldjillali.

    Merci pour cet article “Alerte” sur la perturbation de l’écosystème. Sur les photos on constate de gros poissons qui par manque d’oxygène sont sortis de l’eau. Un geste de “survie naturelle”, mais fatal pour le poisson. Gros poisson veut dire tout simplement une demande importante d’oxygène.
    Concernant le “LAC” comme nommé par nous même, il est judicieux de rappeler que cette retenue d’eau n’est pas un lac , avec les caractéristiques qui lui incombent. Aucune étude n’a été faite sur cette étendue d’eau pour apprécier sa surface, ses profondeurs et les types de végétation (flore) qui se trouvent aux alentours et en profondeur. Concernant la faune , mis à part une ou deux semences effectuées par le service de la pêche, on a aucune idée sur la faune qui existe en profondeur. Dernièrement, une équipe de plongeurs a ramené à la surface de grosses moules non domestiques dont l’identité et les caractéristiques demeurent inconnues.
    Je ne pense pas que cette retenue d’eau est assez profonde pour distinguer les trois étages naturels d’un authentique lac à savoir:
    1- Epilimnion, l’étage supérieur où l’eau est bien oxygénée avec une flore spécifique à une température élevée. Sa profondeur varie entre 15 et 30m (selon la profondeur de l’étendue d’eau). Aussi, elle est plus bioproductive
    2-Thermocline ou métalimnion, l’étage intermédiaire avec le saut thermique vers le bas. Plus froide et généralement plus ou moins anoxique
    3-L’hypolimnion, l’étage le plus profond et le plus froid, à 15 m sous le Métalimnion, donc le plus anoxique.
    Es ce que le plan d’eau de Sidi Mohamed Benali est aussi profond pour distinguer les trois étages naturels destinés au lac. Je dirai tout simplement non, car l’étendue d’eau est assimilable beaucoup plus à un étang ou l’eau doit être suffisamment renouvelée pour garantir la biodiversité. Ce qui veut dire tout simplement que la température est presque identique entre le premier et le dernier étage.
    Ce phénomène écologique peut apparaître selon les données naturelles de l’environnement immédiat à savoir:
    a)- Vu le réchauffement climatique, et vu que notre plan d’eau est presque stagnant et ne subit pas un renouvellement naturel ou provoqué, traduit automatiquement l’absence d’une circulation suffisante des eaux, qui amène les bactéries à épuiser l’oxygène des couches des eaux profondes. Cette situation oblige la faune existante à regagner l’eau en surface ou le phytoplancton toxique absorbe à son tour l’oxygène de surface, car sa multiplication est intense et elle provoquée par l’apport d’éléments nutritifs déversés par les eaux de ruissellements provoquées par les pluies torrentielles. Dans ces eaux de ruissellements on y trouve le phosphore et l’azote. Dire que notre étang est entouré de terres cultivables enrichies aux engrais. Le soleil permanent à la température inhabituelle(élevée) de saison sur une étendue d’eau peu profonde ( peut-être surpeuplée par la faune), non renouvelable de façon continue provoque une eutrophisation par l’eau des pluies torrentielles qui se déversent par ruissellement encourageant de facto la prolifération de phytoplanctons toxiques qui absorbent l’oxygène de surface tout en libérant la couleur rouge brunâtre. On peut dire que l’étang par manque de suivi scientifique est entrain de vieillir. Un commentaire à débattre.
    Mes amitiés Beldjillali et bravo pour cette alerte qui prouve encore une fois que l’environnement est une question de protection permanente et non une projection hasardeuse vide dans son contenu scientifique. Sidi Bel Abbès à besoin d’un “FOCUS MILITANT PERMANENT” et non de discours vides et démagogiques.Merci Bel-abbès info.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00