UNE JOURNEE DE L’ENFANT, C’EST QUOI?

En 2012, on a enregistré 535 cas d’enfants en situation de “danger moral” (fugues, abandon de famille….) 950 cas de victimes de violences corporelles et 13 000 cas d’agressions sexuelles.

Depuis le début 2013, 157 cas de violences corporelles ont été enregistrés chez les enfants. Et encore, c’est ce qui a pu être déclaré, ceux qui ne l’ont pas été sont certainement beaucoup plus nombreux que ça.

Alors, si l’on constate que la journée internationale de l’enfant passe inaperçue chez nous, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Car en fait, célébrer quoi? Célébrer ces mômes qui se mettent au travers des chaussées qu’il vente, qu’il pleuve ou que le soleil assomme, juste pour vendre qui des galettes, qui des figues de barbarie, qui des oiseaux comestibles? Célébrer ces enfants déguenillés qui, qu’il vente, qu’il pleuve ou sous un soleil qui assomme, n’hésitent pas, au risque de leur vie, de parcourir des kilomètres pour chercher le savoir, salutaire pour un futur hypothétique?

Notre société a perdu ses repères depuis longtemps; cela on le savait. Mais on ne se doutait pas que cela pouvait aller aussi loin, atteindre ce seuil terrible, qui est l’avenir de la génération entière, de la Nation, j’allais dire. Les enfants, ce futur du Pays, sont exploités, terrorisés, kidnappés et assassinés,  agressés sexuellement. Avec quoi sera fait l’avenir du Pays? Avec des adultes que les séquelles d’enfance inhibent?

Passe la décennie noire et son lot d’enfants du maquis, d’orphelins ayant assisté à l’assassinat atroce et cruel de leurs parents,  on se disait que cela est fini. Que non! Cela continue et plus douloureusement.

Quand les services de sécurité recensent entre 10 000 et 11 000 enfants qui sont poursuivis annuellement pour divers délits, il y a sérieusement de quoi s’inquiéter. Face aux multiples agressions, les enfants se défendent. Ils se défendent comme ils peuvent. Ils agressent et volent à leur tour. La boucle est bouclée. Alors, parler de la journée internationale de l’enfant, ce serait trop démagogique.

 

 


le 02 juin 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 juin 2013

2 Commentaires pour “UNE JOURNEE DE L’ENFANT, C’EST QUOI?”

  1. le cygne

    « La journée de l’enfant »…… !!!! En principe, dans un pays musulman qui se respecte, cette journée n’a pas lieu d’être célébrée car dans “le règlement familiale”, puisque la famille est le logis naturel de l’enfant et l’environnement vital à son éducation ;c’est la première école où l’enfant est élevé et est absorbé de valeurs humaines, morales, spirituelles et religieuses, on trouve tout une partie sur les droits et les devoirs de l’enfant qui est une richesse divine et une revendication naturelle…..!!!! Si tout a été appliqué à la lettre , on aurait pas connu les fléaux que nous sommes entrain de vivre et qui risquent de nous anéantir complètement si rien n’est fait pour remédier à la situation…..!!!! « La vérité religieuse et la vérité morale, sont indissociablement liées, et il ne serait y avoir d’éducation valable sans une formation de ce genre » ( cité par Dominique Sourdel )
    En général, tous les articles mettent en exergue le constat et les conséquences de ces fléaux, mais ne parlent jamais des causes…… !!!!

    D’ailleurs, Mr El Hanif vient de mettre en ligne un beau récit qui a réveillé en nous la nostalgie et l’amertume à la fois….Il nous a rappelé comment nos grands parents (Allah Yarhamhoum) ont vécu heureux malgré toutes les misères, les difficultés et les souffrances qu’ils ne nous montraient jamais,……au contraire, quand ils nous parlaient de leur époque, ils étaient tous contents, (et parfois ma grand-mère avait les larmes aux yeux)…….Nous leurs petits enfants n’avions pas besoin qu’on nous rappelle nos droits…car nous étions aimés, équilibrés, bien élevés, bien propres, bien protégés, respectueux….etc……Tous les maux sociaux dont souffre la société actuellement, n’existaient pas ou très peu……car la famille était unie et jouait son rôle pleinement, la mère surtout était présente et affectueuse, les voisins, l’instituteur, la société qui tenait à ses valeurs et à ses bonnes traditions……Tout le monde jouait son rôle sans tricher, sans jamais avoir démissionné comme on l’a fait de nos jours…c’est pour ça que ‘’Denya Sabet’’…. !!!! Car au lieu de nous accrocher à nos valeurs, certains nous ont enseigné les orientations modernes des manifestes des trois Nord, qui conduisent directement à la désintégration de la famille et qui, d’une famille aux divers rapports, biologiques, sociaux, humains et sentimentaux incorporés, ayant des obligations et des devoirs mutuels, en produisent une famille conçue par le lien biologique seulement, en exhortant les parents au désengagement vis-à-vis de leurs gages envers leurs enfants…et c’est de là, que viennent tous les dangers…!! L’Islam veut que l’enfant grandisse au sein d’une famille qui a des liens prolongés qui le préservent, le soutiennent et le cultivent comme une plante….. !!!!

    D’habitude, on parle trop souvent des devoirs des enfants envers leurs parents et on a tendance à oublier de dire que les enfants ont aussi des droits sur les parents. Il s’agit de pourvoir à leurs besoins aussi longtemps qu’ils dépendent de nous, de leur inculquer les convenances, en leur donnant une bonne éducation, de leurs présenter aussi la bonne voie vers des comportements dignes, des traits de caractères nobles et de belles vertus… Le tout en les prémunissant et en les protégeant de ce qui s’oppose à cela….. En Islam, il est même du droit de l’enfant dès qu’il naît de bien lui choisir un beau prénom, de manifester la joie pour sa venue et de commémorer sa naissance…. !!!! Les parents doivent également être juste et de ne pas favoriser un enfant sur un autre…..Toute négligence de notre part, mène tout droit au fiasco monumental….. !
    Dans notre religion, l’éducation est un aspect très important, elle est le fondement, l’assise même sur laquelle notre communauté va se reposer pour se constituer en diffusant nos valeurs et nos concepts de générations en générations………Malheureusement, on constate avec amertume qu’il existe des déficiences sur le plan relationnel dans notre société et à tous les niveaux, le non-respect de l’enfant, la dissimulation des sentiments, le manquement à son éducation, le manque pour ne pas dire l’absence de communication, le non-respect à l’égard des parents, des enseignants……etc…

    El Ghazali entre autre, philosophe arabe du 12ème siècle, affirme que «l’enfant est un dépôt confié aux parents, son âme pure est une substance précieuse, innocente, dépouillée de toute inscription ou image. Elle reçoit tout ce qu’on y grave, elle s’incline là où on l’incline » (cité par Gardet )

    Ibn Khaldoun va dans le même sens en affirmant qu’apprendre pendant le jeune âge, c’est comme graver sur du marbre. En effet, rien ne s’enracine plus fortement dans l’esprit que ce qu’on a appris dans son enfance : tout le reste se construira là-dessus.»…. Avis aux ‘Maçons’…. !!!

  2. BOUBAKAR

    c’est une journèe normale comme les prècèdantes;seulement en ce premier juin,on active un peu pour faire amuser un peu les enfants;thèatre,kermesse etc… et puis c’est TOUT! l’enfant a besoin de nous toute l’annèe pour le prendre en charge totalement! malheureusement;les PAPAS dans les cafès ,les MAMANS devant la tèlè! et les enfants? ils jouent et qu’ils nous cassent pas la tète!!! nouis sommes responsables de tous:èducation,habillement etc…nos enfants ont besoin de nous toute l’annèe!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00