Les dirigeants de l’USMBA ne s’attendaient sûrement pas à une telle «sortie» des supporters, lesquels, après avoir remarqué que leur club est dans l’impasse, ont décidé de faire entendre leur voix, dans leur doléance de voir l’actuel comité quitter l’équipe dont ils n’ont d’yeux que pour elle. Ce qui s’est passé jeudi passé où des centaines de supporters ont observé un sit-in pacifique devant le siège de l’USMBA, sis à la place Carnot. Une parfaite illustration du ras-le-bol des inconditionnels bel-abbésiens dont l’équipe est devenue un motif d’angoisse et d’interrogations.Une montée au créneau attendue
Il faut dire que l’opinion sportive bel-abbésienne ainsi que les fans vert et rouge ne sont pas restés insensibles au scénario catastrophe qui a frappé de plein fouet l’USMBA cette saison, alors qu’on est à l’orée d’un nouvel exercice . Très nombreux sont ceux qui ont trouvé du crédit dans cette initiative et ont manifesté leur soutien et solidarité en rassemblant des centaines de signature voire des milliers. C’est dire que les responsables de l’USMBA ont essuyé la foudre des supporters qui ne veulent plus d’eux. A l’unisson, à Bel Abbès, tout le monde crie haut et fort sommant l’actuel comité de laisser l’équipe et partir. Dans leurs doléances, les supporters ont réclamé l’intervention du wali pour sauver le club de la dérive.

L’étau se resserre sur les dirigeants
Décidemment, Djillali Bensenada et son bureau ne sont pas au bout de leurs peines. Et pour cause, on veut ce cumul de problèmes infinis qui s’abat sur eux. Alors qu’il y quelques jours, le président de l’USMBA était à la LNF pour défendre le dossier des arriérés des joueurs qui se sont plaints à la commission de résolutions de litiges, voilà qu’un autre problème vient de surgir dans le même contexte. En effet, d’autres joueurs viennent s’ajuter à la liste des plaignants. Ainsi, Slimane, Bounoua et Benmoussa ont imité l’action de leurs compères pour réclamer leurs droits.

Une réunion pour contenir la crise
Pas au mieux, l’USMBA qui vit une crise de résultats est au bord de l’implosion et son avenir est on ne peut plus flou. Le club est dans le rouge. Reste désormais à trouver des solutions idoines pour faire sortir le club de sa détresse. Aux yeux des dirigeants, l’implication de l’ensemble des forces vives et des enfants de l’USMBA réglerait assurément la situation en apportant leur contribution. C’est d’ailleurs dans ce contexte singulier qu’une réunion est envisagée.  Le hic réside, cependant, dans les visées des uns des semblent partagées et l’indifférence des autres. Chacun tire de son côté et, entre eux, le consensus est difficile, voire problématique, chaque camp se rejetant la responsabilité de la situation actuelle. Un état de fait qui confirme, d’une manière ou d’une autre, les désaccords sont monnaie courante dans la famille USMBA.

 PAR M. O. NOUREDDINE : le buteur