CIMETIÈRE DU M’CID: Une traçabilité historique

Dans le cimetière ce sont d’énormes pulsions collectives qui sont enterrées. Ce qui explique la violence des passions lors qu’il est question de “toucher à nos morts”. Les attitudes collectives, les croyances ancestrales, l’histoire nationale et les luttes sociales se lisent dans la situation des cimetières. Le cimetière peut être assimilé à un livre d’histoire, où chaque sépulture indique une ère, un passé rattaché à une civilisation. L’épitaphe dans sa forme et son fond, résume des signes identitaires. Sinon, pourquoi symboliser une sépulture par une épitaphe, si ce n’est pour sacraliser une existence ravagée par le temps. La sépulture dans sa conception, détermine l’existence de rites liés à une société dont seul le temps étale l’appréciation. 

20411_891168637591230_4652894363972789747_n

 

On fait une lecture juste du temps dans un cimetière. Au même titre que le mont du Tessalah, les bains romaines de Sidi Ali Benyoub et de Tenira, le cimetière du M’cid en est un exemple qui étale sur toute son étendue l’histoire de notre région. L’histoire de Sidi Bel Abbès est rattachée à ce site qui évoque plusieurs présences humaines antiques et contemporaines. Du peuple berbère, symbolisé par la religieuse et la tribu des médiouna, à la conquête arabe identifiée par l’invasion des banou hillal dont l’empreinte est bien imprégnée par les Ouled Slimane des Béni-Ameurs. Les cheurfas des Idrissides, eux aussi se sont installés dans cette vaste plaine pour apporter leur savoir faire en agriculture. Les M’Hadjis d’El Gâada sont répertoriés à partir de la deuxième partie du 19é siècle par les koubas de leurs saints dans ce cimetière où reposent en paix nos valeureux ascendants. Le pistachier de l’Atlas, cette entité naturelle, plusieurs fois centenaire , ombrage le lieu sacré pour préserver la sérénité divine de nos aïeuls. Les photos prises par notre ami Ourrad Khaled consolide les étapes de l’histoire inscrite au cimetière du M’cid ou « Ecole ancestrale ».

Talha Djelloul: Président de l’association pour la sauvegarde du patrimoine Architectural,culturel et Environnemental de la wilaya de Sidi bel abbes.

 


le 12 juin 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 juin 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 1 799
  • 6 084