Démission de Ouyahia : La foule trahit le peuple! *

Peut-on faire du neuf avec du vieux?
La question mérite d’être posée et les baby-boomers style l’ex-inamovible Ouyahia entament allègrement la soixantaine nous ayant fait croire qu’ils gravissaient une montagne alors que on les vus dégringoler d’une colline aux pentes traitresses.
Bien cramponnés à une réputation de technocrate ou de Surveillant Général d’un parti politique tour à tour agonisant ou sphynx renaissant de ses cendres, nos anciens PM interchangeables ont fini par user la formule et jeter un discrédit permanent sur l’alternative entre un moderniste laicard et un religieux caméléon, orfèvre de la langue de boiset friand des déguisements vestimentaires, signes sémiotiques distilles en directions des zaouias ou des mollahs iraniens.
Loin d’être conforté par la percée sénatoriale qui a enrichi le RND de 24 membres (dont notre local de l’étape promu ministre (Mohammed Mébarki),Ouyahia faisait face à une fronde interne, et a été poussé vers la sortie par un quarteron de ‘membres fondateurs’ ayant reçu le feu vert d’en haut, de trés haut.
Cette démission « sortie de route » peut être présentée comme une sortie de crise pour permettre au RND de continuer à faire l’appoint électoral pour quadriller le champ politique avec son compère-concurent le FLN dans une version algérienne du ‘je t’aime, moi non plus »..
Depuis que le système s’est trouvé la légitimité des urnes, les citoyens sont sommés de domestiquer leurs aspirations et de confier leur mandat par défaut à des partis qui n’offrent en réalité aucune offre politique pertinente.
La démission de AO est à relier aux formes de compétition électorale à travers laquelle des apprentis vizirs aspirent à être califes. L’emergence d’homme politiques professionnels de la politique est un non-sens et une confiscation du jeu démocratique et de la représentativité.
Comment cette foule d’hommes (et peu de femmes) co-optés peut-elle postuler à être arbitre de nos destinées alors que la question de la mobilisation électorale reste non résolue et que peu de citoyens se sentent concernés.
A quand un secretaire général pour le vrai vainqueur des élections, celui du Parti des abstentionnistes? Ceux qui ne reconnaissances dans le choix limité des postulants qui briguent et revendiquent les suffrages qu’ils n’expriment pas.La forclusion de la violence repose certes sur un rituel electoral mais encore faut-il qu’il y ait peuple informé et vraix choix.
La foule trahit le peuple!

* Article tiré du commentaire laissé par Smiley le 3 janvier 2013 à 18 h 26 min


le 03 janvier 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
03 janvier 2013

3 Commentaires pour “Démission de Ouyahia : La foule trahit le peuple! *”

  1. Smiley

    Pladoyer pour une INFO de proximité et libre!

    Un site de partage se doit d’avoir la fièvre du débat, la rigueur de l’information, le souci du partage et d’être réactif,différent s’interessant au loin et au proche.
    Il est attendu de ses lecteurs qu’ils commentent, témoignent, décodent, décryptent, s’interpellent et prennent parti et parfois le parti d’en rire (ou sourire!)
    Si nous acceptons qu’un organe d’information fasse voyager les nouvelles, qu’il nous dérange et fasse réfléchir même s’il nous hérisse parfois, alors nous ne risquerons jamais jamais le chant du cygne synonyme de FIN, mais de toujours admirer ses évolutions gracieuses.
    Si vous appréciez ceux qui n’hésitent pas à affirmer haut et fort (avec ou sans masque) leurs valeurs et leurs combats, alors rejoignez nous nombreux pour être chaque jour plus citoyen et propriétaire de son actualité.
    Si, comme nous, vous estimez le don désinteressé et l’urgence de remettre l’homme au centre de tout, alors faisons chemin ensemble et faisons rayonner notre région, notre ville et notre pays.
    En ces temps de crise mondiale et de mutations profondes , sachons rester indépendants du pouvoir politique et des pressions en tout genre.
    Penser local et agir global et bonne année!

    • le cygne

      C’est toujours un plaisir pour moi de vous lire sourire…!!!
      Pouvez vous m’aider, car il y a deux choses qui me chiffonnent en relation avec ce parti des abstentionnistes…..
      1-/Parfois, on donne beaucoup d’importance aux absents, et on risque de s’apercevoir que leur présence ne change rien à l’équation à plusieurs inconnues et/ou à plusieurs variables.
      2-/Tout parti (y compris celui des abstentionnistes) qui cherche à atteindre ses objectifs, doit conquérir d’abord le pouvoir politique pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l’intérêt général.Alors si comme dit le dicton “En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal.” cela voudrait dire que nous ne cesserons pas de tourner en rond, car il y aurait toujours des insatisfaits, et ceux qui étaient présents hier deviendraient des abstentionnistes demain et c’est comme ça à tour de rôle…..!!!On y danse tout en rond…vous savez où..???
      Quelle est la solution ????? au moment où toutes les idéologies politiques qui ont voulu régner sur le monde jusqu’a présent, ont prouvé leurs limites, leurs défaillances et leurs faillibilités….!!!!!Et on tend maintenant vers l’anarchie,bientôt totale…
      Que faire pour que la foule ne devienne pas le peuple et que le peuple ne devienne pas la foule…La spirale quoi??? Drôle de monde !!!
      “Les hommes politiques, c’est comme les trous dans le gruyère. C’est indissociable: plus il y a de gruyère, plus il y a de trous, et malheureusement, plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.” Drôle de gruyère aussi qui attire les souris surtout quand les chats ne sont pas là !!!!
      Gardant le sourire pour ne pas tomber dans le fou rire!!!

  2. le cygne

    Le Sourire qui me fait toujours sourire….!!! Vous posez un autre vrai problème, celui du “parti des abstentionnistes”! malheureusement un parti sans “Leader”..
    Les abstentionnistes ont ils ou n’ont ils pas toujours tort…???? That is the question, To be or not To be…?
    Ce problème se pose même chez les plus grandes -(soi disant)- démocraties de la planète….
    le choix de bouder les urnes est dû à plusieurs facteurs,dont le plus important est l’absence de choix politique tangible et palpable dont cette catégorie elle même se rend compte au fil des années..
    De ce fait, la plupart des citoyens sont convaincus que leur vote ne changerait rien sur le terrain et que les résultats sont ficelés et connus à l’avance..
    La prise de position de cette catégorie d’être à la fois hors jeu et dans le jeu,peut être considérée au delà d’une simple protestation, comme une opposition à un pouvoir défaillant sur presque toute la ligne malgré quelques bons points en sa faveur….
    Il faut noter aussi qu’il y a deux genres d’abstentionniste le premier qui est lié au degré de conscience des citoyens,leur état,leur contexte social, leur âge, leur éloignement des bureaux de vote, leur indisponibilité le jour du vote, au tribalisme, au beni3amisme…etc, …le deuxième est lié à la lassitude des votants devant les mêmes promesses non tenues par les politicards..et leurs certitudes que les programmes (si on peut appeler ça ainsi) et les politiques ambitionnent, en priorité, à satisfaire leurs intérêts et les intérêts de ceux qui votent, c’est-à-dire des plus privilégiés….et nous savons de qui il s’agit…!!!?
    Mais l’autre problème qui se pose c’est que parfois en s’abstenant on peut croire ou faire croire que le citoyen n’a pas voulu faire de choix ??? N’empêche que quelque soit la raison le fossé entre la société et la sphère politique se creuse chaque jour davantage…car ces électrons, même pas, ces orbitons, se prennenr pour un nuage d’astéroïdes, alors qu’ils ne représentent que des trous noirs dans la galaxie,si intense qu’ils empêchent toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper, ils n’émettent donc pas de lumière…..Devinez alors leur impact sur toutes les espèces vivante et leur environnement….surtout les herbes folles Mr Smiley..!!???
    Grave Dilemme et la foule est toujours là!!!!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00