Hôpital de Sidi Bel Abbes : Le plafond de la salle d’opération s’effondre sur le chirurgien !

Ces intempéries qui se sont abattues sur la wilaya de Sidi bel abbes, ces dernières 24 heures comme d’ailleurs partout sur l’ensemble du pays,  continuent de créer  des désagréments et ce, même à l’intérieur d’une institution bien protégée de ces catastrophes naturelles à l’image de  l’hôpital central, le CHU Dr Hassani Abdelkader de la ville de Sidi Bel abbes, sensé être un lieu sur et protégé de par son infrastructure et édifice imposants et solides … apparemment  niet !. En effet , alors qu’il allait entamer une opération chirurgicale délicate  des seins d’une femme qui était inanimée sur la table d’opération, le professeur Touhami ancien chirurgien de l’hôpital ,exerçant à Paris et dépêché ou appelé ces derniers temps à l’hôpital de la ville  s’apprêtait à exécuter cette opération , il a été surpris ce matin de voir le toit de la salle de chirurgie où il allait opérer son malade, lui tomber sur la tête.Les secours immédiats sont arrivés pour constater et prendre les décisions qui s’imposent.Encore ,faut-il signaler probablement , une défaillance d’étanchéité que les services d’entretien ou de maintenance de l’hôpital n’ont pas décelé à temps s’ils ont en fait un tour sur le toit où … encore un avaloir ou regard  comme en ville , était bouché et permettait une accumulation d’eau sur le toit de la salle de chirurgie et l’infiltration de facto …. Histoire à suivre puisque on signale que cette partie de l’hôpital a subi une rénovation de remise à neuf  pendant plus d’une année !


le 13 novembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 novembre 2012

5 Commentaires pour “Hôpital de Sidi Bel Abbes : Le plafond de la salle d’opération s’effondre sur le chirurgien !”

  1. … [Trackback]…

    […] Infos to that Topic: bel-abbes.info/?p=13866 […]…

  2. zalamite

    si le plafond de l’hôpital ne s’est pas effondré c’est plutôt le ciel de la déontologie et le respect des règles qui s’est effondré..si c’est le plafond ça sera l’occasion de le refaire et de le refaire bien..mais comment refaire une habitude installée chez les formateurs…un chimiste qui ouvre un LMD en pharmacie, un physicien qui ouvre un LMD en Electronique, un biologiste qui ouvre un DMS en médecine, un sociologue qui ouvre un DEMS en médecine du travail, ça devient du n’importe qui fait n’importe quoi…
    jugez vous même

    La deliquissance c’est vrai est un peu partout surtout après la chute e Chadli Benjdid..il y avait vacance de pouvoir que tout le monde a tous les niveaux essayait d’exploiter les uns pour s’enrichir les autres l’occasion rêvée pour mettre a plat ce qui était encore debout après la guerre de l’indépendance…
    Les failles existent encore et les brèches ne sont pas toutes colmatés…le barrage saigne de tout part…
    La première brèche ouverte c’est le placement assez rapide du système LMD qui est exploité d’une bonne et mauvaise manière…
    Le désistement du ministère qui avait octroyé de large prérogative aux wilaya dans la conception des programme a été détourné par certain pour renforcer leurs mises a main sur le les étudiants et les autres l’utilisent pour remplir les poches sans aucun regard sur les objectifs et l’avenir de nos étudiant en l’occurrence les natifs de la wilaya de sidi bel abbes..Au ministère les choses sont claires..chaque wilaya doit s’occuper des ces propres citoyens et Alger ne pourra plus supporter la misère de l’Algérie..si les choses sont comme ça alors on doit rebondir pou faire un mur commun contre tout jeux de l’avenir de nos enfants..si une wilaya voudra jouer avec leurs propres enfants quelle nous jettent pas sa population livrée a la misère et qu’on doit accueillir comme réfugiée..les responsables qui auront la charge de leurs citoyen doivent prendre e conscience et s’endosserez quelques dérives qui menace la population entière..ils seront jugeable devant des instances populaires..on ne demande pas l’impossible a nos responsables on leurs demande seulement d’appliquer le mode de concertation en islam Dieu avait ordonner a son envoyé portant de qualité de ne prendre aucune décision que lorsqu’il prendrait l’avis de tout le monde..le principe de l’avis est garantie….
    L’élite de Bel abbes issus des lycées Azza et el Haoues doivent se porter a la hauteur de leurs tâches qui leurs incombe..Personne ne fera le travail a leurs place et chaque étranger se retournera chez lui pour finir sa vie empochant avec lui la richesse mal acquise a sidi bel abbes, et il y a aussi des étrangers hommes et femmes honnêtes qui n’ont rien prit que leurs propres biens ces gens là on doit au contraire ne pas les laisser aller ailleurs car c’est un trésor à garder…
    Sur le programme un bon nombre d’enseignants dans toutes les facultés ont exploité la brèche pour proposer des programmes qui n’ont rien avoir avec ni avec la spécialité proposé ni avec le marché du travail de la wilaya…
    La plus grande brèche c’est lorsque la wilaya et non le ministère qui laisse un seul enseignant proposer plusieurs LMD a la fois..Certains enseignants n’ont aucune compétence dans le LMD proposé..Ici si un enseignant est sous contrainte extérieur cette contrainte va l’exploiter pour l’obliger a proposer une filière qui l’arrange dans un projet qui elle seule le connait…
    Donc il faut revenir vers cette brèche et la colmater définitivement
    Question qui ouvrira un LMD,, ??
    L’ouverture du LMD est sous la responsabilité de la wilaya puisque Alger s’est désisté de le faire. Donc toute dérive ou toute plongeant des enfants de bel abbes dans le chômage a cause d’une mauvaise formation inadapté c’est la wilaya qui est responsable devant les tribunaux..Si des diplômés en chômage a cause d’une filière mal adaptée ,ces diplômés ont le droit de passer et ester la wilaya devant les tribunaux..a la wilaya de se défendre…
    Avant que cela n’arrive il faut savoir une chose importante que Alger avait dit ou avait cru que les gens le comprenne sans aller le répéter
    ‘’La wilaya c’est le législatif et l’université c’est l’exécutif’’

    Concevoir un programme de LMD et du type Législatif …et le législatif est une affaire réservée aux élus…

    Le programme des LMD doivent être discuté au niveau de la wilaya en plénière..car c’est les élus qui tracent le programme économique de l’année et c’est eux qui votent et repartissent les budgets en fonction de leurs programmes..L’université ne fait pas de programme économique elle exécute un programme de formation qui entre dans le cadre de ce qui a été décidé chez les élus…
    Donc c’est fini les prorogatifs donné aux enseignants de proposer des LMD est révolu a moins qu’il accepte la revers du médaille être responsable des chômages de milliers de diplômés..il doit assumer ces responsabilités devant une plainte collective des diplômés de la wilaya de Sidi bel abbes…
    Alors si les enseignants acceptent cela, l’élite de Sidi bel abbes doit faire actionner les Belabbesiens qui activent au niveau de la justice chez les avocats pour porter les plaintes e ces diplômés devant les juges…
    Que les enseignants fassent attention si pour prendre les indemnités contre l’ouverture d’une LMD qu’ils s’abstiennent..ils peuvent prendre des heures supplémentaire ou même voler du matériel soit pour le revendre soit pour le remettre a une main protectrice, soit a un bras exigeant ou même mentir sur les surfacturation c’est moins grave que de pousser les innocents dans le gouffre du chômage…s’il veulent voler de l’argent qu’ils volent qu’ils ne touchent pas a l’avenir de nos enfants
    ….Maintenant que faire ??
    Premièrement remettre de l’ordre dans les LMD, chaque enseignant qui a ouvert une spécialité qui ne l’a maîtrise pas qu’on lui demande gentiment de se désister…le ministère a proposé le vote d’une loi pour palier a ce problème de compétence en offrant la possibilité de recruter des Associés…La wilaya a le droit de regards en priorité sur ces programme et elle doit installer un spécialiste de la matière sur chaque LMD…Les enseignants qui ont suivi des universités avant 86 et ceux qui ont obtenu des diplômes a l’étranger doivent être rudement pénalisé…car ils savent que l’enseignant n’a pas le droit d’intervenir dans une matière hors de ces compétences..et la wilaya doit pousser l’interrogatoire si c’est pour toucher l’argent c’est d’accord si c’est pour autre chose la composition du programme est révélatrice…
    D’accords les nouveaux enseignants qui sont recrutés après 1990 et qui ont suivis leurs cursus ici en Algérie ces enseignants ne savent pas comment fonctionnent les véritables universités, ils ont une excuse.ils confondent généralement université et lycées…qu’ils demandent pardon et qu’on fasse obliger tous les enseignants de suivre des modules et des série de conférence sur les modalités de fonctionnement des véritables universités..Ces cours seront suivis par des examens et seront comptabiliser dans le parcours des enseignants comme Remise a Niveau …
    Donc arrêt de toute nouvelle proposition de nouvelle LMD jusqu’à ce que la wilaya commencent par installer une commission au niveau de l’APW qui se penchera sur ce sujet très délicats…l’université c’est le partenaire exécutif, qu’elle exécute bien et qu’elle reste tranquille
    Bonne chance

  3. D.Reffas

    Il était préférable pour l’auteur de cet article de se rapprocher du ou des responsables de cette structure pour confirmer ou infirmer les informations rapportées.Souvent le sensationnel décrédibilise l’auteur.Merci.

  4. Mijo

    Hi
    Enlevez l’accumulation de neige ou de la pluit de la toiture

    Avec la pluit qui n’arrête pas de tomber cet dernier jours, il est important de se rappeler que la surcharge d’eau peut provoquer l’effondrement du toit et endommager votre maison.

    Comment les effondrements de toits se produisent??

    La structure des bâtiments détermine la charge qu’un toit peut supporter. Bien que n’importe quel toit, quelle que soit sa pente, puisse s’effondrer, les toits plats risquent davantage d’accumuler de la neige ou de la pluit et de la glace.

    Autres facteurs de risque

    Des drains, des gouttières et des tuyaux de descente pluviale bouchés – Un drain bouché empêche l’eau ou la neige fondante de s’écouler. Après une chute de neige,ou la pluit il se peut que soit retenue sur le toit à cause de drains possiblement gelés ou bouché .Les couvertures qui ont de l’âge se détériorent, les produits d’étanchéité perdent en efficacité et l’eau s’infiltre.heuresement que la salle d’opération etais vide .on demande un peut de serieux pour ne pas que ce genre d’incident arrive.

    • El Abbassi

      Grand merci au Dr REFFAS et a MIJO.
      Le premier pour la reponse succinte;mais co,bien objectve et pointue et le second pour les explications simples mais semblent etre necessaires pour certains pour comprendre.
      Premierement: Le chirurgien en question;ancien chef du dit service n’a jamais exerce a Paris.
      Deuxiement: aucun plafond ne s’est effondre sur lui;ni aucun degats ou autres inconforts n’ont ete enregistres chez un malade.
      Troisiement:Ne jamais oublier que cet espace doit refleter des realites justes;verifiables car il reflete la Wilaya de SBA et donc tous ses citoyens;il ne faut pas y inserer n’importe quoi pour faire du sensationnel ou cibler des personnes au detriment de toute une ville.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00