IN AMENAS….LE JOUR D’APRÈS

Les grains de sable du désert, soulevés par la violence de l’évènement n’aident pas à la visibilité. Avec le passage du temps, ils ont eu le loisir de se déposer pour obéir aux lois de la pesanteur et pour permettre peut-être d’y voir plus clair. Le bilan définitif semble ne plus craindre de réactualisation et
s’élever à 38 otages  et 20 terroristes tués. Une communication gouvernementale balbutiante et peu fiable qui a escamoté les questions essentielles et l’admission “d’erreurs” (dixit Medelci) dans la gestion de la crise à Davos sèment le trouble. D’où venaient les assaillants et de quelles complicités
disposaient-ils;  car de nombreux témoins rapportent leur connaissance
parfaite des lieux, ainsi que le port de tenue de l’armée? N’appartenant à aucune officine et ne prétendant pas nous ériger en spécialiste de la question sécuritaire, nous nous faisons un honneur à ne solliciter que des informations ouvertes et un peu de jugeote pour essayer d’y voir un peu plus clair et de passer par un questionnement légitime. Quelle est l’identité réelle de ces multiples groupes qui nouent des alliances de circonstances et se jouent de frontières qu’on pensait sous haute surveillance. Le nom de Mokhtar Belmokhtar, “Mondo Belmondo” pour saluer la trouvaille sémantique de Daoud est avancé dont on ne sait plus si ce personnage est ascendant djihadiste global ou traficant, ‘saigneur de guerre’.. On connaîssait le cowboy Malboro, à la photogénie planétaire qui a aidé à la prolifération du cancer chez les fumeurs et voilà que l’on brandit Le “Borgne Malboro”, sa version dite islamiste et le
propulser ennemi public number one. Le jour d’après, on réalise que la bande sahélienne et les limites sahariennes sont devenues des “zônes grises” qui démentent la fiction sécuritaire et l’illusion que tout est sous contrôle.
Une société anglo-saxone, spécialisée dans l’étude des risques géo- stratégiques annonce qu’elle avait prévenu de l’imminence d’une attaque majeure contre les sites pétrolifères et gaziers dès février de l’année dernière en se basant sur l’occurence d’incursions terroristes à Ouargla, Tamanrasset et nombre de tentatives avortées. Plus récemment des diplomates algériens
négociant avec Ansar Eddine ont été pris en otage et le black-out total s’est abbatu sur leur mission et leur sort. Les vieux réflexes ont la peau dure.
On dit les finances de la nébuleuse à sec ce qui aurait poussé au passage à l’acte au coeur du ‘réacteur’ algérien, son artère vitale et sa machine à cash.En effet, il faut arroser tout le monde et tout le monde et il est de connaissance notoire que l’entourage du président malien ‘putshé’ touchait 500.000 euros sur chaque rançon payée. Il est également connu que le régime malien a financé avec l’argent de la drogue des groupes ifoghas opposés à la revendication
touarègue piègée dans des alliances avec les groupes islamiques. Et si la réponse était tout simplement l’échec des politiques de développement qui permet à une matrice idéologique de prétendre être habilitéé à exercer l’usage de la violence au nom du Ciel. Quel leurre! Si Mister Malboro non photégénique voulait gagner le ciel, il aurait plus de mérite à convertir un otage kafir, et
obtenu plus de battage médiatique que d’exiger le paiement de rançons à hauteur de 5 millions de dollars. Sous le slogan, l’Islam est la solution c’est la matrice néo-libérale et le ‘bizniss’ qui entrent dans la cité avec les Frères Musulmans, l’Egypte et la Tunisie en étant les dernières illustrations. Chez nous ce sont les commanditaires de l’économie informelle qui ruine le pays et le prive de recettes fiscales!!!
Caressez un cercle et il devient vicieux et l’on voit des états africains faillis contraints de faire appel à l’aide extérieure de l’ancien colonisateur validant de ce fait les charges initiales d’incompétence et d’illigitimé. L’échec des projets nationaux des élites indépendantes a essaimé sous le coup de l’autoritarisme, la
corruption et le bradage des ressources stratégiques. Il est dès lors aisé de faire paraître un assemblage hétéroclite de personnes désoeuvrées pour une contestation qui fait peser une menace globale, alors qu’elle ne fait que tenter de s’inviter au partage de la rente. Le dinar et l’euro ont “réconcilié” chez nous
bien de barbus! Bonne indigestion!
Les algériens continuent aussi à être dans le déni pour ne pas admettre que la hériarchie militaire des terroristes est née du drame algérien qui continue de diffuser dans la zône grise, vaste et incontrôlable.
Qu’est-ce qui a provoqué le changement de paradigme quand on garde à
l’esprit qu’au cours de la décennie sanglante aucun groupe contestant la violence légitime de l’état ne s’est risqué à toucher aux installations d’hydrocarbures, peut-être dans l’espoir des les contrôler un jour?
La succursale voulait-elle détrôner la maison-mère orpheline de son barbu des grottes de Tora Bora et utiliser le Sahelistan comme rampe de lancement du Djihad global qui sait tout mais ne peut nommer ses commanditaires.
Zawari a echoué dans sa stratégie;  car ses Frères egyptions lui ont démontré que les urnes et l’opportuniste étaient le plus court chemin pour devenir Calife à la place du calife.
Et si la cible était BP plus que l’Algérie pour la punir d’avoir signé des contrats faramineux avec l’Iran, éloignant en cela le risque de frappe militaire contre ce pays malgré les appels hystériques d’Israel qui craint de voir le programme nucléaire iranien installer ce pays DANS LA ZONE D’INVULNERABITE que confère la
détention de l’arme atomique.Le Pakistan a montré la voie!
Et si l’Algérie, touchée par des idiots utiles n’était qu’une
victime collatérale.
Nous n’avons pas les réponses mais nous pensons que les questions
sont parfois plus importantes!
Les cartels de la drogue déversent dans le sahel 10 milliards de
cocaine et la vraie alliance stratégique est celle de narcos et de
bandits auquels il faut enlever le faux nez et la prétention
d’incarner l’Islam.
Celui qui a tué un seul musulman a tué l’humanité!!!!!!!!


le 01 février 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 février 2013

1 Commentaire pour “IN AMENAS….LE JOUR D’APRÈS”

  1. Smiley

    Prière de lire:
    abattu, arroser tout le monde tout le temps,et egyptiens

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00