«MAIN ÉTRANGÈRE, DITES-VOUS?»

« Souvenons-nous, que les gens contre qui nous nous battons aujourd’hui, nous les avons créé il y a  20 ans. Nous l’avons fait pour faire face aux Soviétiques qui ont envahi l’Afghanistan, de peur  qu’ils ne dominent l’Asie Centrale»

 Le Président Reagan, en accord avec le Congrès dominé par les Démocrates, avait même ordonné qu’on « importe des extrémistes d’Arabie Saoudite et leur mouvement wahhabite ». L es USA ont chargé les Services  Secrets Pakistanais de « recruter des Moudjahidines qui luttait contre le Gouvernement communiste de Najibullah à Kaboul.   A l’époque on disait que ce n’était pas un mauvais investissement, puisqu’on en avait fini avec l’Union  Soviétique, mais soyons prudents avec ce qu’on a semé, parce que nous allons le récolter ».

« Nous avons dit aux Militaires Pakistanais : Débrouillez-vous avec les missiles  Stinger que nous avons laissé un peu partout dans votre Pays et les mines disséminées tout au long de la frontière »

C’est la  révélation explosive faite vendredi dernier par la désormais ex-secrétaire d’Etat américaine aux Affaires étrangères, Hilary Clinton devant le congrès.

En effet, déstabilisée par les  critiques sur la faillite sécuritaire qui avait provoquée la mort de l’ambassadeur américain à Benghazi, Mme Clinton a d’abord accusé le coup avant de lâcher la bombe.

Il est vrai que cette histoire n’est point inédite, il est vrai que c’était un secret de Polichinelle, mais sortant pour une fois de la bouche d’un officiel Américain haut de gamme, dans une réunion non moins officielle, cela à de quoi, mettre fin aux  objecteurs de conscience qui nous accusent de toujours recourir à «la main étrangères» et aux «forces occultes» pour justifier les revendications de liberté.

Les USA ont toujours défini leur stratégie à long terme, s’appuyant sur l’utilisation de la Religion, convaincus qu’elle reste mobilisatrice, fédératrice et surtout constituant une cause indéfectible.

La propagande, élément d’accompagnement, faisait le reste. Chacun de nous se souvient des années 80, en pleine guerre d’Afghanistan, alors que les « Moudjahidines » affluaient de tous les coins du Monde Musulman et convergeaient vers Kaboul, sinuant dans  un réseau bien structuré et financé par la CIA via les Monarchies du Golfe, s’appuyant sur des Fetwas sur commande de la part d’exégètes de service et au service, circulait des histoires abracadabrantes du genre : « Les moudjahidines abattent des Mig russes avec un jet de sable ! »  Cela me rappelle l’histoire du Laser sur le stade du 5 juillet.

Ce recours délibéré à vouloir voir des « miracles » partout pour justifier la présence Divine, est une démarche logique pour les USA, mais complètement débile pour les Musulmans ayant la Foi. Car, les « miracles divins »  se sont éteints avec le Dernier des Prophètes Mohammed (QSSSL) le dernier ayant été le Coran, Livre Sacré et Infalsifiable ! Et on continue à nous servir de «l’araignée qui écrit le nom de Dieu avec sa toile » ! Comme si on avait encore besoin de preuve !

La volonté des USA est de fédérer des personnes autour des objectifs censés être « religieux » mais devant prioritairement servir leurs intérêts.

Alors que les instructeurs de la CIA faisait office dans les camps d’entraînements à Kaboul et Kendahar, les régimes Wahhabites du Golfe assuraient la « formation »  djihadiste et préparaient les rebelles pour des actions futures, une fois la guerre d’Afghanistan terminée.

Les exemples fleurissent ailleurs : La guerre Irak- Iran était également basée sur des stimuli religieux actionnés par les Yankees et notamment le triptyque « Sunnites, Chiites et Kurdes », les objectifs étant double : Sécuriser les intérêts vitaux des USA et discréditer l’Islam qui,  de par son expansion semble faire peur à l’Occident en entier. La Grande Bretagne a eu des sueurs froides en découvrant que pour l’année 2010, le prénom Mohammed est devenu le premier prénom du Pays, alors  – qu’aussi paradoxal que cela puisse paraître – aucune famille royale des Monarchies du Golfe n’utilise ce Beau Prénom. Elles préfèrent de loin celui des animaux, genre Fahd, Sakr….

Le pompeux Printemps arabe n’est pas du reste. De la même manière, mais sous le label de la « démocratie » revendiquée par les Peuples. Le réseau a commencé par les Républiques de l’ex-bloc de l’Est et notamment, la Géorgie. La nouvelle arme redoutable est constituée par les réseaux sociaux et principalement facebook. Des formations sont organisées pour les noyaux qui doivent diriger les « printemps. » Les dernières révélations de Ben Ali où il fait état de la présence de groupes utilisant des véhicules de location et des taxis sillonnant le Pays et incitant les jeunes à la violence ont précédé ce qui est pompeusement appelé «révolution du jasmin» sont édifiantes. Il assure qu’il n’a jamais ordonné de tirer sur les manifestants et que c’est des personnes étrangères qui ont assassiné les  jeunes révoltés.  Cela ne vous rappelle-t-il  pas les prémices d’octobre 88,  en Algérie ?

La méthode est la même. L’objectif est d’en finir avec des dictateurs devenus non « rentables »  pour les remplacer par d’autres « pseudo-religieux »,   mais non moins dictatoriaux. Mais c’était sans compter sur la voracité et l’appétence  de « l’enfant illégitime » de la CIA, El Qaïda.

Rompus à la guérilla, ayant gouté à l’argent, la drogue et les femmes,  les « guerriers » vétérans d’Afghanistan,  ne peuvent lâcher prise et veulent s’approprier le Monde y compris leur père spirituel, les USA. Ainsi, la résurrection de la secte des Assassins par la grâce yankee, se réalise. Tout est permis : les assassinats, les exécutions sommaires, les viols, le commerce de la drogue….

Mais ce qui est plus grave, le plus grave de tout est l’utilisation de L’Islam, Religion sacrée comme fonds de commerce. Je suis resté admiratif devant un commentaire d’une lectrice qui a lancé : « Attention ! Il n’y a pas d’Islam radical ni Islam modéré. Il n’y a qu’un seul Islam ! »   Ceux qui veulent vainement l’utiliser à d’autres fins, utilisent ces termes.

Cela me fait mal de voir que depuis l’Afghanistan jusqu’au Mali passant par l’Irak, l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte, le Yémen, la Libye et la Syrie, c’est toujours des Musulmans qui crèvent, c’est toujours des territoires musulmans qui sont envahis, c’est toujours les richesses des musulmans qui sont spoliées.

Cela me fait mal de voir des chaînes satellitaires supposées religieuses, s’adonner à des « Rokia » à distance à travers les ondes, à proposer des remèdes miracles à toutes les maladies argumentant avec des versets coraniques et des Hadiths.

Cela me fait mal de voir un citoyen arrêté à l’aéroport, à son retour de la Mecque où il accomplissait le Hadj avec l’argent récolté de la vente de la viande d’âne aux Musulmans.

Cela me fait mal de voir le Qatar vouloir me donner des leçons de démocratie.

Quant aux USA, ils défendent leurs intérêts, ce qui vu de leur côté est légitime, mal nous en prend de leur donner alibis et prétextes d’intervention. Chah fina ! (bien fait pour nous !)

 

djillali@bel-abbes.info


le 31 janvier 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
31 janvier 2013

6 Commentaires pour “«MAIN ÉTRANGÈRE, DITES-VOUS?»”

  1. hakim

    Messieurs je respecte profondément vos commentaires d’où qu’ils viennent mais tout ça n’est que philosophie pour les néophytes dont la majorité de BAI font partie mais sincèrement et à mon humble avis on est loin mais Ho!combien loin de notre religion sinon on ne serait pas dans cette mélasse.Je préfère m’abstenir de dire ce que je ressent actuellement je trouve que c’est peine perdu.l’Amour véritable de notre Islam c’est avant tout le comportement de tout musulman et la foi renouvelable à tout moment et faire son autocritique au quotidien mais de nos jours tout est biaisé.La morale de l’histoire la santé est plus précieuse que toutes les richesses des mots qui ne veulent absolument faire avancés nos problèmes et en particulier à l’heure ou je vous écris ces lignes.

  2. Mijo

    Votre chronique c’est Végétal ligneux dont le tronc nu s’ancre profondément dans la terre grâce à ses racines, et qui présente des ramifications recouvertes de feuilles ou d’épines à partir d’une certaine hauteur
    La 3eme tranche d’Hillary Clinton
    En effet, déstabilisée par les critiques sur la faillite sécuritaire qui avait provoquée la mort de l’ambassadeur américain à Benghazi, Mme Clinton a d’abord accusé le coup avant de lâcher la bombe.Il est vrai que cette histoire n’est point inédite, il est vrai que c’était un secret de Polichinelle………
    J’apprécie Hillary Clinton, ses convictions, son courage, son habilité politique…Oui mais on vous préfère ailleurs qu’à la White House. Les démocrates ont raflé la mise 2 fois avec Obama alors le changement c’est pour la prochaine fois et sans vous. Merci.

    Elle représente la gauche du Parti Démocrate et que c’est pour cela : pas assez souple, pas assez de compromis avec les thèses du libéralisme conservateur, qu’elle a subit une campagne très dure dans son parti lors des primaires au bénéfice d’un “petit nouveau” qui avait l’avantage d’être jeune ET noir (oui c’était un avantage car les US étaient enfin prêts à élire un noir (même si pour nous il est “café au lait”) pourvu qu’il s’exprime et pense comme un blanc).

    Alors qu’elle était très populaire, Hillary Clinton a dut subir une campagne des primaires extrêmement dure, menée contre elle sur les fronts de sa prétendue rigidité mais surtout sur le point beaucoup plus insidieux de son age.
    En 2016, elle aura 4 ans de plus.

    Mme Clinton, qui fut «Première dame» du président Bill Clinton, sénatrice de New York et candidate aux primaires démocrates de 2008 contre Barack Obama, a également réussi à éluder les questions sur le scrutin de 2016.

    «En ce moment, je ne pense à rien de tout cela», a-t-elle assuré, disant vouloir «boucler (son) mandat de secrétaire d’État et rattraper (ses) 20 années de privation de sommeil!». Dimanche soir sur CBS, aux côtés du président Obama, elle avait laissé la porte ouverte à sa candidature pour la Maison Blanche.
    Les dossiers que Hillary Clinton laisse à John Kerry
    La Syrie
    Après 22 mois de conflit et au moins 60 000 morts, «les pires prédictions sur ce qui pourrait arriver, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Syrie, font maintenant partie des possibilités», a déploré Hillary Clinton, assurant avoir fait «depuis deux ans tout ce qu’il était possible de faire». Elle a accusé l’Iran d’« accroître son soutien au régime et aux forces armées du président syrien Bachar Al-Assad en envoyant davantage de personnel et […] d’armement». Elle a également montré du doigt la Russie, qui «continue de fournir une assistance financière et militaire» à Damas.

    L’Iran
    Pour tenter de résoudre le casse-tête du programme nucléaire iranien, Hillary Clinton est favorable à la poursuite de la stratégie américaine dite de la «double voie», qui consiste à imposer des sanctions économiques de plus en plus dures àTéhéran tout en essayant de l’amener à la table des négociations. Toutefois, «je ne pense pas que la fenêtre puisse rester ouverte beaucoup plus longtemps», a-t-elle prévenu, sans fixer d’ultimatum aux Iraniens.

    La Corée du Nord
    La menace par Pyongyang d’un nouvel essai nucléaire en signe de défi aux États-Unis constitue «le dossier prioritaire et vraiment inquiétant qui sera sur le bureau de John Kerry à son arrivée lundi», a jugé Mme Clinton. Elle s’est félicitée que les États-Unis aient été «rejoints par la Russie et la Chine pour imposer, au Conseil de sécurité de l’ONU, des sanctions renforcées contre la Corée du Nord».

    Le Mali
    Les États-unis ont pris conscience, depuis l’attentat contre leur consulat à Benghazi en Libye le 11 septembre 2012, de la puissance des islamistes armés en Afrique du Nord et sub-saharienne, surtout d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), et s’inquiètent au sujet du trafic d’armes dans toute la région. «C’est vraiment pour nous l’occasion de réunir autour d’une table les pays d’Afrique du Nord, d’Afrique sub-saharienne, d’Europe et du Golfe, afin d’accroître nos efforts coordonnés», a proposé Mme Clinton. Au Mali, où les Américains soutiennent l’action française mais refusent d’intervenir militairement, la secrétaire d’État sortante s’est félicitée de la «formation d’une coalition internationale».

    L’Afghanistan
    Le retrait militaire américain d’Afghanistan fin 2014 sera l’un des dossiers épineux du second mandat de Barack Obama, et Hillary Clinton s’est engagée à continuer de se battre pour la condition des femmes, l’une des grandes causes qu’elle a défendues à la tête de la diplomatie américaine. «Le bien-être des femmes et des filles en Afghanistan continue d’être une source d’inquiétude pour les États-Unis», a mis en garde Mme Clinton, annonçant qu’elle resterait coprésidente du Conseil américano-afghan pour les femmes, basé à Washington.

  3. Mijo

    .salam Mer djillali
    permettez moi commenter cette tranche
    toujours des Musulmans qui crèvent, c’est toujours des territoires musulmans qui sont envahis, c’est toujours les richesses des musulmans qui sont spoliées.

    La richesse, la gloire et le pouvoir sont ils incompatibles avec l’Islam?
    سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

    La richesse, Musulman et fier de l’être
    Certains milieux s’imaginent qu’un Musulman doit être pauvre, sous développé, avec des comportements arriérés, passifs ou encore être dans un état de renonciation du monde ; ceci n’est certainement pas vrai.

    Lorsque les gens se réfèrent au Coran, cela devient tout de suite clair que l’Islam ne propose pas un tel schéma. Nous pouvons voir cela dans la grande richesse et les possessions qu’Allah a données à Ses nombreux Prophètes.

    Durant des siècles, la richesse du Prophète Salomon(psl) est demeurée un fait légendaire.

    Le Prophète Salomon (psl) est loué dans le Coran pour son comportement exemplaire, et il ne se rattachait nullement à aucune autre croyance excepté la religion d’Allah.

    En effet, avant de posséder cette grande richesse, il a invoqué Allah comme suit :

    Seigneur ! dit-il, pardonne-moi et accorde-moi un royaume que nul autre après moi ne puisse avoir ! Tu es le Dispensateur Suprême.(Sourate Sad, 35)

    Si prier pour la richesse était condamnable, alors le Prophète qui est loué par Allah dans le Coran, ne l’aurait pas fait. En effet, le Coran dit qu’Allah a exaucé sa prière. Comme le verset suivant l’indique, Allah a toujours mentionné le Prophète Salomon (psl) avec zèle.

    Nous fîmes de Salomon un don à David. Et ce fils fut un excellent serviteur d’Allah, toujours enclin au repentir.(Sourate Sad, 30)

    Le Prophète Salomon (psl) n’est pas l’unique exemple car Allah a aussi accordé l’autorité à son père, le Prophète David (psl), et Il a aussi accordé la richesse au prophète Abraham (psl) et à sa famille.

    Seraient-ils jaloux de ceux qu’Allah a honorés de Sa grâce ? Mais n’avons-Nous pas déjà octroyé à la famille d’Abraham l’Écriture et la Sagesse ainsi qu’un immense empire ? (Sourate an-Nisa, 54)

    Comme nous le voyons, Allah condamne tout sentiment de jalousie envers les Musulmans qui ont été dotés de richesse pour toute faveur. Le Coran révèle que le Prophète Mohammad (pbsl) fut également enrichi par Allah. Allah dit dans le Coran :

    Ne t’a-t-Il pas trouvé démuni quand Il t’a enrichi ? (Sourate ad-Duha, 8)

    Pour ce point, la perception des croyants et des incroyants concernant la richesse est mise en évidence :

    Les croyants sont conscients que seul Allah, Qui est l’Unique Détenteur des biens, peut pourvoir, alors que les incroyants conçoivent la richesse comme un bien acquis et rejettent le fait que toutes les possessions et toutes les richesses appartiennent à Allah seul.

    Cette divergence survient également lorsqu’il s’agit d’utiliser les biens :

    Les croyants utilisent leurs biens pour la cause d’Allah, alors que les richesses des incroyants sont exploitées uniquement pour provoquer “la corruption sur terre” (Sourate al-Qasas, 77)

    La richesse, la gloire et le pouvoir sont des bénédictions qu’Allah octroie à Ses serviteurs. L’aspect essentiel ici est d’utiliser ce bien convenablement afin de remercier Allah pour Ses faveurs et se rapprocher ainsi de Lui et trouver des moyens pour Le satisfaire.

    Cependant, nous devons garder en mémoire que cette vie est une épreuve envoyée pour nous par Allah.

    Le niveau d’engagement et de patience que les gens démontrent lorsqu’ils sont confrontés aux difficultés et aux souffrances, est un signe de la profondeur de leur foi sincère.

    Ainsi, Allah peut éprouver les gens avec des difficultés telles que la mort, la peur, la faim, la pauvreté entre autres afin d’exposer son dévouement et d’autres qualités supérieures et pour finalement les récompenser.

    Néanmoins, tout en démontrant de la patience, les musulmans doivent prier constamment pour qu’Allah les délivre, augmente et étende Ses faveurs sur eux.

    De plus, ils doivent demander Ses faveurs non seulement pour eux-mêmes mais pour tous les croyants, et ils doivent demander de grandes ressources afin que le nom d’Allah soit glorifié.

    Ceci est l’attitude qui correspond le plus avec les instances coraniques.

    Cependant, le critère sur lequel on juge les gens n’est pas la richesse, car la pauvreté ou la richesse ne détermine pas le mérite de la personne aux yeux d’Allah.

    Ce qui est important c’est que les croyants dépensent de leurs biens, qu’ils soient abondants ou moindres, pour la satisfaction d’Allah et qu’ils demandent des biens uniquement pour servir Sa cause.

    Les croyants ne conservent pas leurs possessions, car ils évitent le destin de ceux qui le font comme cela est décrit dans le Coran :
    O vous qui croyez ! Un grand nombre de rabbins et de moines dévorent d’une manière illégale les biens de leurs semblables et les écartent de la voie d’Allah. Annonce à ceux qui thésaurisent or et argent, au lieu de les consacrer à la cause d’Allah, un châtiment douloureux. (Sourate at-Tawba, 34)
    Les croyants aiment dépenser dans la voie d’Allah tout comme ils aiment profiter de Ses bénédictions. Donc, à partir de là, prier pour les biens, la possession, la fortune est un acte d’adoration qui apporte des récompenses aux croyants sincères. Allah a promis d’augmenter les biens matériels des croyants à condition qu’ils le remercient et qu’ils dépensent pour Sa cause.
    Et l’autre tranche….
    (Quant aux USA, ils défendent leurs intérêts…)

    La puissance impériale américaine ne repose pas seulement sur des facteurs matériels (capacités militaires et scientifiques, production de biens et de services, contrôle des flux énergétiques et monétaires, etc.) : elle incorpore aussi et surtout la maîtrise des esprits!!!!
    Pour la première fois depuis la fin du XIXe siècle, le déferlement d’une puissance s’accompagne d’un discours explicite légitimant cette force. Par exemple, Charles Krauthammer, un éditorialiste au Washington Post et l’un des idéologues les plus en vue de la nouvelle droite américaine, écrivait en 1999: «Le fait est que, depuis Rome, aucun pays n’a été culturellement, économiquement, techniquement et militairement aussi dominant.» Il ajoutait: «L’Amérique enjambe le monde comme un colosse […]. Depuis que Rome détruisit Carthage, aucune autre grande puissance n’a atteint les sommets où nous sommes parvenus.»
    Paul Kennedy, un historien de renom connu pour sa thèse exposée dans les années 1980 sur la «surextension impériale» des États-Unis, va encore plus loin: «Ni la Pax britanica […], ni la France napoléonienne […], ni l’Espagne de Philippe II […], ni l’empire de Charlemagne […], ni même l’Empire romain ne peuvent se comparer» à l’actuelle domination américaine. «Nous sommes au centre, proclamait le sénateur Jesse Helms en 1996, et nous devons y rester […]. Les États-Unis doivent diriger le monde en portant le flambeau moral, politique et militaire du droit et de la force, et servir d’exemple à tous les peuples.»
    Eric John Hobsbawm:L’Amérique n’est pas seulement un État; elle vise à transformer le monde selon un certain modèle. Ainsi, l’hégémonie culturelle américaine possède-t-elle une dimension politique que l’hégémonie britannique n’avait pas…. Le désir de se présenter comme un modèle universel est inhérent au système américain.Les Américains ont implanté d’importantes troupes militaires dans de nombreux pays du monde, et ce, sur tous les continents. Parmi les 110 pays où il existe des troupes militaires américaines, les plus importants sont l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Islande, la Serbie, le Groenland, Panama, Haïti, la Corée du Sud, le Japon, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, le Koweït, les Émirats arabes unis, la Turquie, les Philippines, etc. Au moins 226 000 soldats américains sont stationnés en dehors de leur pays. Des flottes puissantes patrouillent le nord du Pacifique, l’Atlantique, la Méditerranée, la mer de Chine, etc. De plus, le système de défense s’appuie sur des communications sophistiquées composées de satellites-espions et d’écoutes des signaux radio-électroniques, sans oublier des services de renseignements installés partout dans le monde. Enfin, les États-Unis demeurent le principal fournisseur d’armes dans le monde entier.

    En 2004, les dépenses militaires américaines s’élevaient à 455 milliards de dollars US (plus de 340 milliards d’euros), soit plus que l’ensemble des 32 autres pays qui dépensent le plus pour la défense. Le budget militaire de chacun des trois pays qui se classent immédiatement derrière les États-Unis — le Royaume-Uni, la France et le Japon — ne s’élèverait qu’à un dixième des dépenses américaines. Au total, les dépenses militaires en 2004 ont franchi le cap du trillion de dollars, seulement 6 % de moins que ce qu’on avait recensé au plus fort de la guerre froide. En 2030, les dépenses militaires américaines totaliseraient plus de 800 milliards de dollars, contre 240 milliards pour la Chine (au second rang).

    Or, il existe une relation entre la présence des Forces armées américaines et la popularité de la langue anglaise où elles se trouvent. Par exemple, on se rend compte que le véhicule de communication imposé aux fournisseurs locaux est uniquement l’anglais qui acquiert alors un statut privilégié dans le pays hôte. De plus, les soldats américains disposent presque partout de stations de radio ou de télévision, qui diffusent des émissions en anglais. L’armée américaine embauche pour ses travaux de construction des «autochtones» qui doivent travailler en anglais. Le cas est particulièrement flagrant en Allemagne, au Japon, en Corée, au Panama, en Islande, au Groenland, aux Philippines, etc. Étant donné que l’armée américaine est présente, d’une façon ou d’une autre, dans quelque 110 pays, on peut comprendre l’impact d’une telle politique d’unilinguisme décidé unilatéralement. Évidemment, si un quelconque pays utilisait les mêmes tactiques à l’égard des Américains, ce serait le tollé!
    Les Américains ont implanté d’importantes troupes militaires dans de nombreux pays du monde, et ce, sur tous les continents. Parmi les 110 pays où il existe des troupes militaires américaines, les plus importants sont l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Islande, la Serbie, le Groenland, Panama, Haïti, la Corée du Sud, le Japon, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, le Koweït, les Émirats arabes unis, la Turquie, les Philippines, etc. Au moins 226 000 soldats américains sont stationnés en dehors de leur pays. Des flottes puissantes patrouillent le nord du Pacifique, l’Atlantique, la Méditerranée, la mer de Chine, etc. De plus, le système de défense s’appuie sur des communications sophistiquées composées de satellites-espions et d’écoutes des signaux radio-électroniques, sans oublier des services de renseignements installés partout dans le monde. Enfin, les États-Unis demeurent le principal fournisseur d’armes dans le monde entier.

    En 2004, les dépenses militaires américaines s’élevaient à 455 milliards de dollars US (plus de 340 milliards d’euros), soit plus que l’ensemble des 32 autres pays qui dépensent le plus pour la défense. Le budget militaire de chacun des trois pays qui se classent immédiatement derrière les États-Unis — le Royaume-Uni, la France et le Japon — ne s’élèverait qu’à un dixième des dépenses américaines. Au total, les dépenses militaires en 2004 ont franchi le cap du trillion de dollars, seulement 6 % de moins que ce qu’on avait recensé au plus fort de la guerre froide. En 2030, les dépenses militaires américaines totaliseraient plus de 800 milliards de dollars, contre 240 milliards pour la Chine (au second rang).

    Or, il existe une relation entre la présence des Forces armées américaines et la popularité de la langue anglaise où elles se trouvent. Par exemple, on se rend compte que le véhicule de communication imposé aux fournisseurs locaux est uniquement l’anglais qui acquiert alors un statut privilégié dans le pays hôte. De plus, les soldats américains disposent presque partout de stations de radio ou de télévision, qui diffusent des émissions en anglais. L’armée américaine embauche pour ses travaux de construction des «autochtones» qui doivent travailler en anglais. Le cas est particulièrement flagrant en Allemagne, au Japon, en Corée, au Panama, en Islande, au Groenland, aux Philippines, etc. Étant donné que l’armée américaine est présente, d’une façon ou d’une autre, dans quelque 110 pays, on peut comprendre l’impact d’une telle politique d’unilinguisme décidé unilatéralement. Évidemment, si un quelconque pays utilisait les mêmes tactiques à l’égard des Américains, ce serait le tollé!

  4. le cygne

    Mr Djillali.C Resalam!!!! Je m’excuse mais la prochaine fois quand vous rapportez une phrase d’un commentaire d’un lecteur ou d’une lectrice veillez à ne pas la tronquer car cela risque de modifier tout son sens, qui pourrait induire les lecteurs(rices) en erreur et altérer la réputation de ce participant(e)à la BAI…Alors pour que vous soyez encore plus admiratif, permettez moi de reprendre tout le paragraphe “Lil Amana”, puisque cette lectrice c’est moi….!!! Voici ce que j’ai dit:”permettez-moi de corriger un certain abus de langage, que beaucoup de personnes commettent en disant Islam radical, Islam modéré… etc…… L’Islam c’est l’Islam = Un seul!!!. Celui qui peut être radical, tempéré,pluvieux ou glacial, c’est le Musulman ou celui qui veut qu’on le prenne pour un Musulman (de façade) pour ternir l’image de l’Islam et des Musulmans, ou mieux encore les diaboliser..!! Et vous savez mieux que moi,c’est l’oeuvre de qui et ça profite à qui ???”

    Je ne sais pas si vous saisissez la différence mais pour moi, elle est de taille….!!!
    L’Islam c’est l’Islam, c’est un seul Coran et la Sunna (Essahiha)…Quant aux interprétations de certains fouteurs de trouble pour créer la zizanie entre les musulmans, là on peut parler de radical, de tempéré , de glacial etc…..alors où est le mal dans ce que j’ai dit..?? pour que vous me jugiez en disant: “Ceux qui veulent vainement l’utiliser à d’autres fins, utilisent ces termes”!!! A quelles d’autres fins, vous faites allusion…???? Ou vous utilisez des mots comme ça gratuitement, pour semer la confusion dans l’esprit des lecteurs(rices)…..pour défendre votre point de vue….Argument contre Argument, c’est ça la devise non, et c’est aux lecteurs de se faire une opinion….
    C’est ça la liberté d’expression de votre démocratie..???

  5. le cygne

    Mr Djillali.C Salam!!! Oui, Monsieur la “Main Etrangère”!?Goulha wa 3awadha…”Hadith wala Haraj”..!!! Puisque dans votre intervention, vous venez de rapporter, les aveux des coupables, alors qu’est ce qu’il vous faut de plus…??? Qu’on les traduise en justice, on ne pourra pas, car pour le moment, ils sont les gendarmes et les bourreaux…!! Attendons encore un peu..!!
    Mais Monsieur, je vous assure, que vous êtes entrain de dire la même chose que moi, néanmoins, dans un style un peu plus nuancé…!! Sauf si certains sont du genre…”Ma3za walaw Taret”……
    Vous me rappelez la vision prépondérante pendant la Guerre froide en qualité de laquelle tout était analysé comme la lutte entre des démocraties libérales et le régime autoritaire de l’URSS et de ses alliés. L’URSS évaporée dans la nature, cette vision s’est écroulée, privant les Etats-Unis de sa position de chef du «monde libre». Mais, la thèse de Huntington basée sur le choc des civilisations, est venue encombrer le vide et offrir sur un plateau en plaqué or, aux Etats-Unis, une mission tyrannique et salvatrice à travers le monde. Si vous n’avez pas encore lu ce livre, permettez moi de vous recommander de le faire, pour comprendre un peu la pagaille et la grande vadrouille qui régissent notre pôvre monde……et croyez moi, les Musulmans sont dans l’œil du Cyclone…!!!Ils ont su diviser nos rangs et maintenant ils nous regardent tout en souriant, en nous laissant faire dans nos querelles……!!!Pourquoi croyez vous qu’il y ait tout ce remue ménage, qui est entrain de nous rapprocher chaque jour davantage du bord du précipice…… Allah Yahfad jami3 El Mouslimines….

    Vous dites:
    1-/ “Quant aux USA, ils défendent leurs intérêts”…!! J’ai l’impression que malgré tout le mal qu’ils aient fait, vous leur trouver une raison,..à tort..pour justifier l’injustifiable…!!!

    2-/”Mais ce qui est plus grave, le plus grave de tout est l’utilisation de L’Islam, Religion sacrée comme fonds de commerce”….!! Mais dites nous par qui…??? Par ces Américains et leurs apôtres dans les pays du golf et ailleurs, vous savez pourquoi..??? Car ils ont su toucher à la corde sensible, malheureusement des ignorants et des maillons faibles de la chaîne humaine……d’ailleurs, vous avez la réponse dans votre article: “Les USA ont toujours défini leur stratégie à long terme, s’appuyant sur l’utilisation de la Religion, convaincus qu’elle reste mobilisatrice, fédératrice et surtout constituant une cause indéfectible.”….. Dites- moi où sont nos stratèges à nous…???
    Maintenant si chaque personne qui parle de l’Islam comme étant la seule doctrine que les Musulmans doivent suivre, on la taxe de tous les adjectifs qualificatifs et on lui colle tous les artifices sur le dos…alors là… ???? Par contre, quand le clan de la démocratie et de la laïcité parle de ses fantasmagories, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, on dira d’eux qu’ils sont des gens civilisés, modernes et intelligents et ils n’utilisent pas leurs blabla comme fond de commerce………alors ils l’utilisent comme fond de quoi… ??? Hlal 3lihoum wa Hram 3lina…….…Quand ils veulent nous clouer le bec ils nous bombardent avec toutes les sortes de mots, de termes, d’adjectifs, de leurres, de choux à la crème….pour nous complexer et nous intimider…mais Hélas, Ennass Fa9ou……les Fascistes bleus doivent trouver d’autres ruses, puisqu’eux-mêmes sont entrain d’avouer qu’ils aient échoué…..alors SVP ne soyons pas plus royaliste que les rois……en peluche…
    Au fait les sionistes personne ne les pointe du doigt, sinon elle serait accusée d’antisémitisme…… “Mahgorti ya Jarti”.

    3-/ “Mal nous en prend de leur donner alibis et prétextes d’intervention.”.!! Qui nous…??? Ce n’est pas Nous au majuscule, c’est nous au minuscule….Ce sont justement les manchots et les Oursons en peluche qui sont dans la “Ma3ma3a” et qui tirent les ficelles jusqu’à ce jour, les dirigeants qui veulent garder leurs koursis à tout prix, le pouvoir et la chkara, les bandits et les criminels avec une façade teintée pour faire croire que ce sont des religieux, alors que leur seule religion est l’argent sale….comme au Mali, dont les intérêts se recoupent avec les Ours polaires et les Requins tigres…..etc.

    4-/ “Il est vrai que cette histoire n’est point inédite, il est vrai que c’était un secret de Polichinelle…”!!!!… Ah! Bon, maintenant elle n’est plus inédite, dites le à ceux qui ne voulaient pas y croire, ….d’ailleurs, les choses sont présentées comme si c’était quelque chose de banale, de légitime…Alors que tous les maux de la terre viennent de là…mais c’est incroyable….qu’on prenne des choses aussi dangereuse et complexes à la légère….!!!! Les futés travaillent à long terme, et les déficients encaissent et réfléchissent juste au bout de leur nez….!!

    5-/ “Cela ne vous rappelle-t-il pas les prémices d’octobre 88, en Algérie ?”..!
    Octobre 88 a été un passage obligé, programmé par les Requins tigres avec l’aide de leurs apôtres de Hizb França, pour passer d’un système à un autre, et ouvrir la vie politique à la diversité sur mesure, qu’ils souhaitaient pour casser entre autre le FLN….ils ont utilisé les « islamistes » comme « les rouges » pour arriver à leurs fins….et quand ils ont senti que leur frère ennemi de toujours est entré dans l’arène, alors ils ont décidé d’arrêter le processus électoral et ont même basculer dans la violence sentant que la vache laitière allait passer dans les mains de l’oncle Sam….et nous connaissons la suite…… !!!! Presque la même chose est entrain de se passer au Mali maintenant, sauf que la scène, les acteurs et les moyens sont différents….Le producteur et le metteur en scène sont toujours les mêmes… !!!!

    Oui, Chah Fina, ce qui nous arrive, car après le Coran il n’y a nul besoin de guide.. Utilisez-le comme remède à vos maux et aidez-vous en dans vos difficultés…..

    «Men Yabtaghi El 3izatta Fi Ghairi El Islam Adallahou Allah »……
    « In Tansorou Allaha Yansorkoummmmm »

    sinon barbotons tous ensemle…!!!!!

  6. DZiri

    Sallamou Alaykum M Djillali !
    Je ne peux penser que vous ne croyez pas qu’une main étrangère, criminelle dirige TOUT.
    Si c’est « Nous » comme vous dites qui avons créés « les gens contre qui nous nous battons », c’est sur ordre !
    Si chez « Nous », nous avons annihilé en l’annulant, la volonté du peuple en 1992, c’est aussi sur ordre !
    Il m’a été donné déjà de lire et entendre ce genre d’analyse que personne ne veut plus consommer ni sur place ni emporter.
    Il faut savoir que lorsqu’on accuse, on témoigne, il faut avancer des preuves. Faute de quoi, ce sera insupportable demain.
    En ce qui concerne les USA, vous devez certainement en avoir pour « comprendre la légitimité » de leurs barbaries centenaires. Il mène la Guerre de « 4eme génération » !

    En ce qui me concerne moi, j’ai la preuve que le musulmans doit défendre l’autre musulman, et la légitimé vient d’en haut.
    Le point de discorde entre vous et moi est ce « Nous » !
    Qu’Allah nous guide tous.
    Sallamou Alaykum

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00