INVITATION A UN ENTERREMENT DE PREMIERE CLASSE

« On ne doit jouer franc jeu quand les autres trichent ».

Par N. Ammouri.

Rendez-vous compte de l’indélicatesse d’une commission paritaire pourtant statutaire qui va requérir l’aide du Ministère pour éclairer sa lanterne sur un dossier que la dernière des chaumières de Sidi-Bel-Abbès a fini par s’en imprégner tant les déviances ont fait scandale. Dans une enceinte où il n’est vie que de raison, il aurait été naturel de s’adosser aux réquisits d’une démarche scientifique pour rechercher une solution à un problème dont l’hypothèse se réduit à une équation simple, les incriminés ayant falsifié leurs diplômes ou non, pourquoi continuer à tergiverser ?

Nous n’avons pas été surpris par cette attitude immature, nous l’avions déjà envisagée dans notre précédent écrit en l’annonçant dans le titre et dans le corps du sujet faisant allusion « au jeu de Paume » qui pouvait être interprété de deux manières : jeu de raquettes avec renvoi de balle et aussi  obligation aux délégués de la Convention de 1789 de n’en sortir qu’avec une décision, après qu’ils aient juré de tenir leur engagement.

Pour gérer une affaire simple, les membres de la Commission à qui incombe la tâche de se prononcer sur un dossier déjà macéré avec ses ingrédients, continuent de faire la moue que n’expliquent ni le oui ni le (ni ni) non. Que faut-il faire alors, continuer à tempérer pour une mise hors jeu qui les arrangerait pour ne pas avoir à s’impliquer et, par voie de conséquence, à se mouiller.

Sont-ils touchés par le syndrome de Peter Pan, comme il semblerait qu’ils aient du mal à gérer leur sentiment au demeurant puéril comme s’ils étaient toujours bloqués dans leur enfance ? Ils se retrouvent donc démunis et angoissés face à l’inconnue du monde des grands et, donc, immatures dans un contexte qui n’a rien de merveilleux.

Trêve de plaisanterie :  que le Rectorat de l’Université de Sidi-Bel-Abbès et le Ministère concerné prennent leurs responsabilités, la gaminerie s’arrête à la sortie d’une crèche ; le monde adulte a besoin de discernement et de fermeté. L’Université doit être la première référence à la probité pour ouvrir la Société à l’intelligence.

Il n’est pas concevable que le malhonnête puisse y accéder, faute de quoi, on pencherait pour le tout-pourri ce que nous n’osons croire pour continuer à vivre. De chrysanthème en chrysanthème on allongerait la procession d’un enterrement de première classe, c’est, en tout cas, ce qu’espèrent les ennemis du savoir qui ne réussissent que dans le trouble et la cécité de l’ignorance.

Plus qu’un combat que nous menons, c’est de vérité à laquelle nous sommes confrontés qui nous assène l’obligation de mettre à bas les fossoyeurs de notre Université d’autant que le mythomane a vocation de faire de son propre mensonge une vérité absolue. L’Université doit faire sienne la citation de Gil BLUTEAU par laquelle nous avons entamé le présent article.

 


le 20 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 mai 2013

13 Commentaires pour “INVITATION A UN ENTERREMENT DE PREMIERE CLASSE”

  1. ibrahim

    Les membres de la commission de discipline ont eu de la pitié pour les trois fraudeurs de la fac des sciences m’a t-on raconté ce matin ? J’ai répondu par un proverbe
    “La pitié n’est peut-être, au fond, que de la lâcheté. “

  2. NADIR

    Au moins s’ils pouvaient exprimer leur indignation
    ” INDIGNEZ VOUS “

  3. Abassia

    Chère madame Le Cygne
    Je ne sais si vous vous rappelez ces quelques propos de Feu Le Président Boudiaf ( Allah yarhmou). Il cherchait à constituer son gouvernement et il disait qu’il arrivait pas à trouver une 60aine de personnes intègres. Ces propos ont eu un écho retentissant à l’échelle nationale.
    Comment alors trouver à l’heure actuelle, quelques personnes intègres parmi la communauté universitaire de SBA? Qui puissent s’indigner contre ces fraudes en série?? Mais cela relève de l’impossible! La preuve, ce scandale à répétition n’a eu aucun effet sur ces universitaires. D’ailleurs , vous les avez déjà bien qualifiés : des ” Oursons en peluche”
    En attendant des jours meilleurs, dites vous??? Pas à l’université, ça j’en suis certaine!

    • le cygne

      Chère Madame Abassia………Vous avez compris…..c’était pour vous dire qu’à l’université, il n’y a pas que ces trois cas de fraude…..”.La Tachkour 3azza 3la Bent Mbarek” (Illa Men rahima Rabbi)……sinon qu’est ce qu’ils attendent pour dénoncer et protester, dans le cadre de la loi, contre cette grande vadrouille…….!!! Chacun ne voit que son intérêt personnel et pour le reste après moi le déluge…….!!! C’est la génération formée par l’ex Ministre de l’éducation……le but a été atteint…….une vague d’intellos à la C………!!!! Heureusement pas tous.

      Maintenant, il ne faut pas oublier qu’il y a certains spécimens qui veulent tirer bénéfice de cette affaire……leur but ce n’est pas d’assainir la situation,……… plutôt en profiter…….vous savez de quoi je parle…!!!!!

      N’empêche, il faut continuer à dénoncer wa law Bi Lissen, à défaut. de ……!!!!

      Amicalement…!!!!

  4. NADIR

    Tu as tout a fait raison SI LE PRINCIPE D’IMPARTIALITE EST VIOLE PAR LA COMMISSION DISCIPLINE il faut laisser la justice faire don travail .Le jour où la vérité éclatera le piège se refermera sur eux .

  5. hak

    Etant donné que les membres de la commission de discipline sont collègues et peut amis avec les accusés .Les membres de la commission sont élus par leurs paires .Il est donc difficile pour eux de prendre une décision GRAVE devant un problème aussi grave de fraudes de faux et usage de faux . Il est peut –être préférable pour l’université de confier le problème à la justice .

  6. le cygne

    Je me pose la question……pourquoi les enseignants , les doctorants, les étudiants ainsi que es agents intègres de l’administration n’ont pas encore déposé un préavis de grève illimitée pour protester contre tout ce qui se passe dans cette Fac de sciences…….et exiger le châtiment approprié aux délits commis par ses faux doctorants….!!!! Où sont les syndicats des enseignants et des étudiants….???? Wala, ils se manifestent uniquement lorsqu’il s’agit de défendre leurs propres intérêts….et encore……Ils ne sont jamais allés jusqu’au bout……Remarque les Oursons en peluche existent partout et à tous les niveaux……!!!!! Enfin, attendant des jours meilleurs …..!

  7. ibrahim

    je crois qu’il s’agit d’une incompétence avouée

    Les tergiversations ,les reports de commission en commission . Cette lenteur ,ces hésitations dans les prise de décision .Tout cela constitue ce qu’on appelle une incompétence avouée .le pire c’est au lieu de voir les preuves de falsification de documents .ils se sont efforcés à trouver les échappatoires,des prétextes, et au lieu d’ instruire à charge ils instruisent à décharge , ils leur trouvent des circonstances atténuantes ,comme s’ils étaient habilité a autoriser ce qui est interdit .

  8. Abassia

    Une question se pose pour ces commissions paritaires : peut-on qualifier ces commissions d’incompétence négative ou d’incompétence positive ????
    Alors voici la définition:
    “Il y a incompétence positive lorsqu’une autorité administrative prend une décision alors qu’elle ne pouvait pas la prendre et inversement, il y a incompétence négative lorsqu’une autorité invoque son incompétence alors qu’en réalité elle était compétente pour prendre la décision.”

    Et enfin, monsieur Amouri, dans cet enterrement spécial , ce n’est pas les fleurs chrysanthème qui seront étalées le long de cette funeste cérémonie mais bel et bien la prière du mort (salât-el-janaza)qu’ ils sont bien capables de la réciter sans âme ni conscience

  9. NADIR

    La commission paritaire est en panne :il s’agit d’une pénurie de bon sens

  10. NADIR

    LA DÉLINQUANCE ASTUCIEUSE

    Nous sommes devant un cas de délinquance astucieuse.Les trois fraudeurs de la facultés des sciences ont commis leurs méfaits dans l’exercice de leur fonction ,ils ont commis plusieurs infractions en même temps et à plusieurs reprises : des abus de confiance, des escroqueries, des abus de fonction , des faux en écriture, des faux certificats et attestations.Tous ces actes sont répréhensibles par l’éthique ,la morale et par la loi

  11. Ahmed Mehaoudi

    Quand les prétextes défient la raison

    La faculté des sciences n’a pas encore atteint l’âge de la raison l’âge auquel on estime que s’éveille la conscience morale. On raconte partout qu’il y a fraude et que les preuves existent ! Les membres de la commission de discipline disent qu’ils leur faut encore des compléments d’informations ? Alors demander au recteur de vous donner ces preuves .Il doit les avoir puisque deux commissions d’enquête ont vu les dossiers et ont reconnu les fraudes et les falsifications .Et soyez a la hauteur de la confiance qui vous a été accordée .Ne vous ne dérobez pas de la mission qui vous a été confiée par votre état via votre tutelle

  12. hak

    DÉFAILLANCE ou PRUDENCE

    On parle de la fuite de responsabilité de certains membres de la commission de discipline dans l’affaire des faux docteurs de chimie
    Ils doivent agir en leur âme et conscience car
    Un jour ils risquent d’êtres accusés d’avoir donné leurs cautions aux malversations

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00