L’association « Amel el yatim » au secours des orphelins

L’association « Amel el yatim » l’espoir de l’orphelin qui souffle sa première bougie a tenu samedi dernier au siège de l’association « en naiama »son bilan qui semble très prometteur au vu des résultats obtenus .Parmi les objectifs de l’association on relève l’assistance de l’orphelin démuni au sein de sa famille sur le plan matériel, éducatif et sanitaire , lui trouver si besoin est un kafil qui le prendra en charge matériellement ,l’accompagner dans sa scolarité et essayer au besoin de lui assurer une formation professionnelle qui éventuellement le rendra autonome alors que les plus âgés et en possession d’un diplôme seront soutenu jusqu’à l’insertion dans  la vie active .ces nobles objectifs nécessitent un engagement et un dévouement ainsi qu’une présence permanente sur le terrain pour cibler des orphelins démunis afin de les parrainer après une enquête effectuée au sein des familles a expliqué Mme BOUCHENTOUF présidente de l’association dans son exposé présenté au membres de l’assemblée générale .le parrainage se concrétise par une distribution mensuelle de denrées alimentaires ,le suivi et le soutien scolaire ,l’accompagnement médical et l’assistance administrative et juridique .A l’exception d’une subvention de 5 millions de cts accordée par la direction de l’action sociale( D.A.S ) l’association a jusqu’à présent fonctionner grâce aux dons des bienfaiteurs .A partir du mois d’aout 2010 date de l’acquisition de l’agrément jusqu’au mois de mai 2011 , l’association a réussi grâce au dévouement de ses membres à parrainer une centaines d’enfants qui ont retrouver le sourire en divers occasions à l’exemple de l’aïd el fitr , de la rentrée scolaire et de la journée internationale de l’enfant .Il y a lieu de signaler ce témoignage émouvant au point de faire couler des larmes de cette fillette la dizaine d’années a peine dépassée qui a exprimé sa reconnaissance à l’association qui l’a aidé à manger à sa faim .La petite fille n’est pas arrivée a bout de son témoignage pour pleurer à chaudes larmes en disant « il nous est souvent arrivé de ne pas manger ».Et dire qu’il existe  encore chez nous  des enfants et des veuves qui ne mangent pas à leur faim ? Heureusement qu’il existe de l’autre coté de bonnes âmes « mouhssinines » et des militants qui luttent contre la précarité


le 23 octobre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 octobre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 801
  • 6 828