La presse: “La réplique de la statue retrouvée” ; ” 4000 logements LSP distribués” ; “Une chute de pierre fait dérailler le train” ; “Des élèves gèlent de froid” ; “Des éleveurs fournissent la matière première pour le tissage”

La réplique de la statue «L’esclave rebelle» retrouvée
La direction de la culture de Sidi Bel Abbès vient de prendre possession de l’unique réplique de la fameuse statue «L’esclave rebelle», une œuvre réalisée, en 1514, par le sculpteur italien Michel Ange.

La copie que d’aucuns croyaient fatalement disparue vers les années 1990, était, en fait, «conservée» anonymement dans une cave appartenant à la Coopérative de céréales et légumes secs (CCLS) de Sidi Bel Abbès. Selon une source locale, la mise à l’abri de la réplique dont l’original est exposé au musée du Louvre en France, a permis de la prémunir contre le sort réservé, à l’époque, à plusieurs œuvres restées jusqu’alors introuvables, à l’instar des prestigieuses statues illustrant «La chute d’Icare», «Orphée expirant», «La caresse du faune», et d’autres. Des œuvres d’une grande valeur artistique qui gagneraient grandement à être récupérées et intégrées dans le patrimoine de la cité de la Mekerra.

M. Habchi (El Watan du 01/03/2016)
*********************************
Le wali de Sidi Bel-Abbès préside la cérémonie de distribution : Les bénéficiaires des 4.000 logements sociaux locatifs reçoivent leurs clés
Pleine comme un œuf, la salle omnisports du « parc du 24 février » de Sidi Bel-Abbès a vécu, hier mardi 1er mars, des moments de joie et liesse à l’occasion de la distribution des titres d’attribution et des clés de pas moins de 4.000 logements sociaux locatifs réalisés en un temps record par les nouvelles autorités locales dès leur prise de fonctions.
Ces 4.000 bénéficiaires, accompagnés le plus souvent par un nombre double de membres de leurs familles respectives, ont apporté une atmosphère de fête à la cérémonie marquée par la présence du wali, Hattab Mohamed El
Amine, le président d’APW, Omar Berramdane, du conseil exécutif de wilaya, de maires, de chefs de daïra et des principaux représentants des organismes et services concernés.
Jamais vécue auparavant pour un nombre aussi élevé de logements prévus à la distribution en l’espace d’un jour,
force est de dire que l’évènement est à marquer d’une pierre blanche pour la wilaya de Sidi Bel-Abbès qui recouvre
ainsi son statut d’antan de “wilaya pionnière” de la plupart des programmes d’habitat lancés en Algérie.
Lors de la remise symbolique des premiers titres et clés au groupe de premiers bénéficiaires, choisis parmi les
catégories dites aux « besoins spécifiques », le premier responsable de la wilaya n’a pas manqué de le rappeler en
termes forts, soulignant bien à propos que cette opération se veut aussi une lettre d’espoir pour les citoyens en attente de logements qui ont toutes les raisons de patienter et de voir s’accomplir « un droit naturel et social », celui de disposer, eux et leurs familles, d’un abri décent dans le cadre des programmes en cours de réalisation à travers la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

A la fin de la cérémonie, une standing ovation a été réservée par les milliers de citoyens présents au premier responsable de la wilaya et ses collaborateurs pour les efforts qu’ils ne cessent de déployer dans le cadre du développement multiforme de la wilaya, en particulier le secteur de l’habitat, qui enregistre un état d’avancement notable de ses programmes, toutes formules confondues. Le cas se présente en l’occurrence pour la résorption de l’habitat précaire, la réhabilitation du bâti ancien, l’habitat rural, le LPA, le LSL, le LSP et l’AADL dont tous les programmes sont en voie de réalisation à travers la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Cela sans oublier cette tendance à la recherche de l’excellence à l’image du projet d’éco-quartier et du nouveau pôle d’habitat pilote qui se développe à proximité de la rocade Sud de la ville où sont actuellement en cours d’achèvement les 1.500 logements de l’AADL

Mir Mohamed (La voix de l’Oranie du 02/03/2016)

********************************
MOULAY SLISSEN (SIDI BEL ABBES) : Suite à la chute d’une grosse pierre, le train déraille

Le train des voyageurs venu de Bechar en destination de la ville d’Oran a connu, ce lundi, une situation angoissante par sa sortie des rails non loin de la localité de Moulay Slissen située au sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès. Selon nos échos, une chute d’une grosse pierre des hauteurs d’une montagne avoisinante était l’une des causes principales qui a provoqué le déraillement de ce moyen de transport. En effet, même si la panique était ressentie sur les lieux, les voyageurs sont sortis heureusement indemnes de cet incident inattendu. Vite alertés, les éléments de la protection civile et les services de la sécurité se sont dépêchés sur les lieux pour apaiser la tension qui régnait au sein des passagers affolés.

B.Abderrahmane (Réflexion du 01/03/2016)
*****************************************
Sidi Bel Abbès : Des élèves gèlent de froid

Les élèves de l’école primaire Mohamed-Abdou située sur l’avenue Aïssat Idir au centre de Sidi Bel Abbès ont observé dimanche un arrêt des cours, pour dénoncer le non branchement de leur établissement au réseau de gaz naturel.
En colère, ils ont refusé de rejoindre leurs classes et de continuer à supporter le froid glacial qui règne dans leurs salles de cours. Des salles où les chauffages ont été mis en place, mais qui ne sont pas fonctionnels pour autant. Les élèves, aidés de leurs parents, n’ont pas hésité à exprimer leur ras-le-bol de ce provisoire qui a trop duré, surtout en cette période hivernale.
Contacté, le chargé de communication de la direction de l’éducation, a tenu à préciser que le raccordement au gaz naturel dans les écoles, relève des compétences de l’APC, qui n’a pas assuré sa mission. Finalement les élèves ont fini par reprendre les cours, suite à la promesse du directeur de l’établissement de résoudre ce problème en urgence.

S.D (Le temps d’Algérie du 01/03/2016)
*****************************
Artisanat: un éventuel accord pour la fourniture de la matière première pour le tissage

SIDI BEL-ABBES- La ministre déléguée auprès du ministre de l’Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, chargée de l’artisanat, Aicha Tagabou a évoqué, lundi à Sidi Bel-Abbès, la possibilité d’une convention avec la Confédération nationale des éleveurs, pour fournir aux artisans la matière première de qualité pour le tissage.

En marge de sa visite dans la wilaya, la ministre déléguée a déclaré à la presse “nous avons tenu dernièrement une rencontre avec la Confédération nationale des éleveurs où nous avons débattu de la possibilité de signer une convention à l’avenir en vue d’assurer la disponibilité de la matière première à l’activité de tissage, dont la laine de qualité”.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des démarches de son département ministériel visant à réunir tous les moyens et conditions pour relancer l’artisanat, a-t-elle souligné.

Mme Tagabou a indiqué que ses services oeuvrent à soutenir et à encourager les artisans pour diversifier leurs activités artisanales, tout en affirmant que cette stratégie est susceptible de rendre le secteur capable de contribuer à la redynamisation de l’économie nationale.

“Notre politique consiste à soutenir la commercialisation des produits artisanaux en encourageant la qualité et l’exportation”, a encore souligné la ministre ajoutant :”nous allons faire appel à des expériences nationales en matière d’exportation des produits en les développant selon les exigences du marché international dans ce domaine”.

La ministre a visité une unité de production des tapis traditionnels dans la commune de Mostéfa Benbrahim, relancée il y a quelques mois. Cette unité était à l’arrêt depuis 1996 après 26 ans de service.

Mme Tagabou a promis d’accorder une aide à cette unité industrielle artisanale réputée dans le passé pour l’exportation de variétés de tapis traditionnels de qualité produits par le métier à tisser. Relevant auparavant du secteur agricole, elle a été relancée par l’APC de Mostéfa Benbrahim.

La ministre a présidé ensuite l’ouverture d’une journée d’étude sur les assurances professionnelles dans le domaine de l’artisanat et des métiers, exhortant à cette occasion la nécessité de faire bénéficier les artisans des avantages relatifs à la sécurité sociale.

Elle a aussi remis des arrêtés de locaux à usage professionnel et des diplômes et des prix aux grands artisans de la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

En outre, elle a présidé une cérémonie de signature d’une convention de coopération entre les chambres locales (artisanat, commerce et industrie, agriculture et la pêche).

Mme Aicha Tagabou a visité des structures d’artisanat où se tiennent des expositions de produits locaux et nationaux.

APS du 29/02/2016

***********************************
SIDI BEL ABBES : 9 nouveaux bureaux de Poste en cours de réalisation

Selon nos échos, la direction des PTT a prévu la réalisation de 9 nouveaux bureaux de poste éparpillés au niveau de quelques localités à la wilaya de Sidi Bel Abbès. Cette opération sera évaluée financièrement à 131 50 0 000,00 DA. Cette démarche entrera dans le cadre de répondre aux attentes des citoyens notamment issus des zones déshéritées et dans le besoin d’une amélioration de prestation de service en conformité avec les exigences du rapprochement de l’administration au citoyen prônée par la tutelle dans une vision d’une poste de proximité. Alors que certains bureaux de poste existants seront inscrits dans le programme du réaménagement, d’autres nouvelles infrastructures seront en cours de réalisation dans les communes d’Amalza, Bir El H’mam, Titen Yahia, Ouled Ali, Sfisef, Sidi Lahcèn et trois autres dans la périphérie sud de la ville de Sidi Bel Abbès. Par ailleurs, il est à signaler qu’au cours de l’année écoulée, trois nouveaux bureaux de poste ont été réceptionnés au niveau des communes de Bordj Djaâfar, Louza et au niveau de l’école de police Taïbi El Arbi de la ville de Sidi Bel Abbès avec à la clé un équipement consistant en vue de satisfaire la clientèle.

B. Abderrahmane (Réflexion du 29/02/2016)


le 02 mars 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 mars 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00