La quatrième édition du festival « lire en fête » à sidi bel abbes

La quatrième édition du festival « lire en fête » à sidi bel abbes : Collégiens et lycéens à la conquête des ouvrages

La quatrième édition du festival « lecture  en fête » qui   s’est ouverte à sidi bel abbes , et qui s’étalera jusqu’au 23 du mois en cours  ne cesse de drainer un nombre important d’enfants.

Cette manifestation marquée  par  de nombreux titres et livres littéraires, scientifiques, cours scolaires, exercices etc. se veut une occasion pour les parents afin d’inciter leur progéniture à la lecture pour élargir son horizon intellectuel

Selon les organisateurs, le festival  s’inscrit dans le cadre de  faire revivre la lecture  à sidi bel abbes , qui a perdu de sa vocation. Durant la vie de cette manifestation culturelle les organisateurs tenteront d’expliquer d’avantage les biens de la lecture loin des écrans et de la toile(Internet)  et que la bibliothèque est perçue avant tout comme ce complément essentiel de l’école. « Prendre le temps de lire, c’est prendre le temps d’apprendre, de faire des découvertes, de se faire plaisir. » a-t-on souligné.

En marge de cette édition un programme a été élaboré entre autre des ateliers de dessein, d’arts, d’écriture et de lecture, conférences, tables rondes ,contes animés pare le conteur Mahi Seddik, des marionnettistes, des clowns et un magicien,

Et comme cette manifestation coïncide avec la rentrée sociale, les organisateurs ont mis en place des bibliothèques  ambulantes pour cibler le maximum d’écolier et collégiens a travers les communes de la wilaya de Sidi Bel abbes .

Il est important de souligner qu’un important volume d’investissement a été accordé à Sidi Bel Abbes  pour la réalisation de nombreuses bibliothèques  afin de contribuer  à la politique et au développement culturels  et la promotion de la culture et la lecture.

En effet chaque commune dispose actuellement de sa bibliothèque. Tout simplement  comme disait Chevalier de Méré« Trois choses font un savant homme, la lecture, la conversation et la rêverie; l’une enrichit la mémoire, l’autre polit son esprit; et la dernière forme son jugement »

En effet les bibliothèques, peuvent contribuer de façon indubitable, à une lutte contre les processus d’exclusion et de relégation…Aussi c’est parce que, dans les bibliothèques, les jeunes peuvent majorer un « capital » scolaire et culturel qu’ils tenteront ensuite de négocier sur le marché de l’emploi. Et c’est peut-être avant tout parce qu’en faisant leurs des textes, des images qu’ils y trouvent, certains élaborent une intelligence de soi, de l’autre, du monde, une distance critique, qui leur permettent de sortir des places………..

Aussi sur le plan éducatif, la bibliothèque est perçue avant tout comme ce complément essentiel de l’école, où ils se réchauffent le cœur auprès de ceux qui leur ressemblent. S’ils s’aventurent dans les rayons, c’est essentiellement pour chercher des documents en rapport avec le devoir ou l’exposé à préparer. Or sur terrain la réalité est amer, car pour revaloriser ces infrastructure, afin que le livre puisse trouver sa place dans le domaine culturel, c’est tout un effort qui devrait être fourni, autrement, rien ne sera changé.

Docn les festivals de lire en fete , les salons de livres , les bibliothèques contribuent à la politique et au développement culturels  comme elles répondent aux besoins de recherche et de connaissance, offrant  de ce fait information et divertissement tout en faisant la promotion de la connaissance sur la littérature, la musique, les arts, l’histoire et d’autres aspects de la culture…

Le livre n’est autre qu’un miroir, les livres nous réfléchissent. Le livre nous laisse  happer par le flot des mots, des images en cascade que nous offrent les écrivains. Enfin, nous aurons le temps de nous baigner dans cette douceur, de jeter les amarres sur des terres inconnues. Malgré des prix élevés, on ose acheter le titre recherché, et au niveau des librairies, et tout au long de l’année, les livres se succèdent, bien en place sur les rayons. Là, à attendre les beaux jours, ils ont patienté jusqu’à ce que le temps permette qu’on ne les néglige plus ou qu’on ne les consulte plus qu’à la sauvette.

Ceci dit que la  littérature et ceux qui la font fascinent. La fiction réinvente le monde, le regarde à la loupe et repousse les frontières. L’initiative de la lecture pour tous, est l’une des initiatives culturelles et sociales les plus importantes dans la vie des citoyens, qui depuis ces dernières années a compris le rôle de la lecture, facteur qui a donné un poids considérable à la diffusion de la lecture, et à son développement au sein de la société …….

 


le 14 septembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 septembre 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 6 677
  • 6 829