La sûreté de wilaya sensibilise sur les mécanismes de lutte contre l’escroquerie relative au commerce électronique

La sûreté de wilaya de sidi bel abbés a organisé ce jeudi 21 mars 2019, au centre de formation et de l’éducation professionnelle sis à la cité Bouaza el gharbi, une journée d’étude sur les mécanismes de lutte contre les infractions liées au commerce électronique.

La journée a été animée par des magistrats, des professeurs de l’université djillali liabes, des officiers de la SW et de l’école de police Taibi Med, ainsi que ceux du groupement de la gendarmerie, experts dans le domaine. Ils ont discuté à tour de rôle de diverses transactions financières effectuées via les relais électroniques et les cadres juridiques régissant ces transactions par la loi 18-05 du 10 mai 2018 relative au commerce électronique. Ils ont expliqué comment protéger le citoyen de se constituer victime de vces pratiques informelles, sachant que les service de la police enregistre plusieurs affaires relatives à ce type de crime.

Les participants ont fait plusieurs recommandations, notamment:

* Sensibiliser les citoyens sur les méthodes idéales relatives à l’usage rationnel de l’internet, évitant les transactions commerciales (vente/achat) sur les sites internet et les réseaux sociaux, et à la nécessité de vérifier le cas échéant, les sites, qu’ils soient sécurisés ou non. Mener des campagnes de sensibilisation au niveau des cybers pour réduire la cybercriminalité et Intensifier les journées afin de sensibiliser d’avantage les citoyens sur le Cyber-crimes et le commerce électronique. En fin, amender et enrichir la loi 18-05 en impliquant tous les acteurs dans le domaine des transactions commerciales électroniques.

Djillali Toumi

Facebook Comments
24 mars 2019

le 24 mars 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
24 mars 2019

1 Commentaire pour “La sûreté de wilaya sensibilise sur les mécanismes de lutte contre l’escroquerie relative au commerce électronique”

  1. b200

    il faut tout d’abord faire comprendre a la poste qu’il ya une diference entre la carte magnétique qui remplace le chéquier papier, et la carte commerciale.

    une fois que la carte commerciale comme la visa sera émise chez nous, il ya séparation des compte..chacun peut acheter une carte deja remplie par une somme detrminé 500, 1000. 5000 10000 ..ces cartes commerciales seront disponible partout pour payer tout via internet et ne pas se déplacer…
    ici les compte bancaire et postale seront séparé et inaccessible..

    avec le haut débit ya aucun probleme l’achetur peut voir le produit a travers son telephone portable . le vendeur es tenu de débaler et montrer le produit
    a travers sa camera en direct et meme montrer son visage .. les deux l’acheteur et le vendeur seront face devant la camera..
    le retour du produit sera moins important. l’acheteur a bien vu le produit avant de l’acheter..et le vendeur a bien vu l’acheteur..cela ne conserne que les produits rare mais sinon les grandes marques électroménager y’a aucun problème..au tout pour tout le commerce électronique ne va concerné que les produits de marques emballé dans leur emballage d’origine
    l’acheteur peut exiger la facture d’achat du produit..donc le vendeur doit tenir les facture de livraison sans tenu de reveler la facture d’achat car c’est confidentielle. le fournisseur n’a pas l’obligation de vendre partout avec le même prix, il peut faire des rabais pour certain vendeur qui les trouvent coopératif avec lui car ils participent a écouler bien sa marchandise. donc le vendeur doit exiger le bon de livraison du fournisseur..bon si l’acheteur a l’habitude de travailler avec un vendeur y’aura installation de la confiance mutuelle libre a lui de ne pas l’exiger, mais pour les premiers contact le vendeur doit fournir toutes les assurance car cela va de sa réputation.
    plus il ya la confiance plus il vendra plus..

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 2 769
  • 4 788