L’Algérie entame le processus de fermeture des chaînes étrangères

Selon le site Telecompaper, les chaines privées de télévision qui n’ont pas leur direction (siège) installée en Algérie (comprendre agrées) sont en danger d’extinction suite à la décision gouvernementale de procéder à leur fermeture. FranceInfos TV rapporte que les nouveaux administrateurs de l’autorité de régulation audiovisuelle ont du pain sur le plancher, car ils doivent se prononcer sur la légalité d’exercice de près de 60 chaînes de télévision.

Le Premier ministre Abdelmalek Sallal a déclaré que: «Certains radiodiffuseurs dépensent plus sur la publicité trompeuse, en violation à la vie privée, portant atteinte à la dignité des personnes, désinformant le public et pire encore, s’attaquant à la cohésion de la société algérienne avec des appels à la haine et de régionalisme. Il fait spécifiquement référence à la diffusion de “Fitna”, un film du politicien néerlandais Geert Wilders qui a été très critique envers l’Islam, et insiste sur le fait que ces stations étrangères devront se conformer à la loi du pays.

El Watan TV a cessé la diffusion ,une journée après avoir diffusé un entretien avec un ancien chef militaire islamiste qui a menacé le président Abdelaziz Bouteflika en 2015. Un an plus tôt, Al Atlas TV a été fermée parce qu’elle s’est opposée à un quatrième mandat de Bouteflika. Il y avait une dizaine de stations privées à l’époque. Aujourd’hui, la plupart des 60 canaux transmettent de la Jordanie et appartiennent à des entités des États du Golfe.

Ces mesures de répression sur les TV par le gouvernement algérien découle de l’acquisition de grand quotidien El Watan, par l’homme d’affaires Issad Rebrab. Après avoir perdu une longue bataille juridique pour bloquer la transaction, le gouvernement avait déclaré que ce dernier doit choisir entre les affaires et la politique.

Traduit A. Jabli


le 30 mai 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
30 mai 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00