LE RESPECT DE L’ÊTRE, DU BIEN, DU MILIEU ET DE LA LOI N’INCARNE PLUS UNE NORME DANS LA CITÉ * (2ème Partie)

                             Du laisser aller, de la saleté, de la dégradation au vu et au su des autorités locales qui ne répondent points aux multiples doléances que même  les  médias ne cessent de mettre au point ces calamités qui frisent la catastrophe. Les espaces verts des autres quartiers de la ville  sont infréquentables car ils   représentent plus un espace de saleté  ou la couleur bleue des sachets  prédomine à la place de jolies fleurs que nos enfants ne connaissent guère la valeur naturelle.

                      Le premier représentant  de l’état dans la commune et ce conformément aux dispositions du code de la commune est bien le Président de l’Assemblée Populaire et Communale( PAPC). Il est aussi officier d’état-civil et officier de police judiciaire sans être magistrat de la commune. C’est de son ressort et de son devoir de savoir et de  faire connaitre à la population, les principaux problèmes concernant  l’hygiène et la salubrité se rapportant à  sa commune (l’Hygiène alimentaire, la Salubrité de la cité,   la Dératisation, la Désinsectisation,  la Lutte contre le bruit ,la pollution, la Désinfection, la Maitrise de la population animale( chats, chiens ,volailles, ovins, sangliers…) dans la Ville et la Gestion des déchets, la consommation d’alcool dans les lieux publics, absence de toilettes publiques  au niveau du centre ville et du quartier de la plage qui reçoit des milliers de visiteurs ?  etc… il est de ses prérogatives aussi  d’agir dans le sens de leur éradication selon la règlementation mise en vigueur pour le bien être de la population dans un milieu sain. Il est de son devoir de veiller à la lettre au bon usage de l’ hygiène et la salubrité, sinon sa défaillance pourrait le conduire à l’abandon. L’exemple de l’interdiction  officielle de la baignade à  la plage de Sidi Boucif  polluée mais l’informel casse toutes les décisions règlementaires. A cet effet, l’application saine et la maitrise du contexte règlementaire ainsi que les   procédures en matière d’hygiène et de salubrité publique afin de  préserver un cadre de vie  acceptable pour les habitants de la ville de Benisaf.

                                    Ce qui prime dans une cité dite équilibrée c’est le fait de penser aux mécanismes de   protection contre les déprédateurs, c’est  la un problème  de culture  (un balai actif dans la tête de chaque habitant peut le reconduire en citoyen responsable) se rapportant à l’hygiène et le nettoyage, n’est  en fin de compte  qu’une règle inéluctable. La lutte contre les rongeurs nuisibles  mais aussi  elle concerne les   puces, les punaises, les mouches, les moustiques, c’est une nouvelle  révolution citoyenne d’avenir qui nécessite un déclic de la société civile encore à l’état embryonnaire que les pouvoirs publics ne fournissent guère  l’effort règlementaire, morale, administratif pour améliorer le cadre de vie  des citadins.

                      La désinfection : elle a pour but de  détruire les germes pathogènes partout où ils se trouvent .Les actions retenues:

1*- Bactéricides (tuent les bactéries),

2*- Virucides (tuent les virus),
*3- les Fongicides (qui détruisent les moisissures, les spores ou les champignons)

 

                     Il existe une désinfection sociale encore plus importante qui se rapporte aux  mauvaises affaires publiques, ses germes pathogènes sont :la malhonnêteté, corruption,l’immoralité,les détournements, les malversations, la prévarication, la viciation, la déliquescence, la dépravation, la pestilence. L’ antiseptique pour la désinfection  porte sur  la moralité des affaires publiques, la purification de tous les actes de la société par une impartialité  absolue de la part de la justice.

                   Ceci concerne la commune comme les habitants de la cité mais nécessite une mobilisation via la sensibilisation du danger qui est issu  de la saleté.

                                 La lutte contre la pollution acoustique (motos sans tuyau d’échappement ,les klaxons en plein nuits ,marchands ambulants avec micro, les pétards … et atmosphérique ( poussière de l’ usine de ciment, les odeurs des égouts à fleurs d’eau .): Le bruit est une nuisance très répandue et très gênante surtout pour les bébés , la population active ainsi que ceux du 3ème âge .  Le bruit est une nuisance  ressentie par les algériens dans leur vie quotidienne et leur milieu de proximité. Les sources sont diverses ; le bruit peut provoquer  divers réactions néfastes: (accélération de la respiration,  une augmentation de la tension artérielle,    de la fatigue, diminution de l’attention et du rendement, irritabilité et états névrotiques, nervosité ou courte folie…).

           La propreté est l’image de la netteté de l’âme Proverbe
                Les déchets sont multiples emballés dans des sachets bleus et sont partout ,sur les trottoirs,  au milieux des escaliers ,dans  les rues  sur les routes , devant les bâtiments d’habitations  en face des gargotes dans les jardins publics, à la plage ,au milieu des pinèdes ,sur les flancs des  falaises  etc… enfin il font le décor du paysage Benisafien ….. C’est toute une gamme de déchets qu’ il faut concevoir dans  un dispositif pour une meilleure  et efficace gestion d’enlèvement, de tri, de stockage, de recyclage et de destruction cette conception n’est pas à la mode aujourd’hui aucun système d’enlèvement d’ordure n’est mis en place par les responsables du créneau, croyant qu’avec une benne-tasseuse qui fait la tournée quotidienne selon le bon vouloir du chauffeur et l’heure qui lui convient, alors habitants faites sortir vos sacs bleus à tout moment et les espaces deviennent des dépotoirs ou plus exactement des vidoirs.

                   L’Article 3 «  de la déclaration des droits de l’homme nous indique que tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sureté de sa personne ». « Et que toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a le droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de moyens de subsistance, par la suite de circonstances indépendantes de sa volonté » c’est dit dans son article 25.

L’environnement est la clé d’une meilleure santé et étant la base de toutes les règles d’hygiène .Les solutions envisageables pour conclure portant sur les divers problèmes concernant l’hygiène et la propreté se rapportant à la ville:

                Une analyse de la situation avec l’identification et l’évaluation des risques, la mise en place de moyens matériels adaptés et inculquer la continuité dans un plan opérationnel ciblé. L’environnement  de la cité est devenu aujourd’hui une préoccupation citoyenne  pour ceux qui se considèrent  « citoyen », l’environnement est devenu aussi  une priorité de toutes les institutions de l’Etat que les  responsables des collectivités locales et des structures déconcentrées ne saisissent point l’ampleur des risques de la dégradation du milieu, n’appliquent guère la règlementation mise en vigueur et ne sont point passibles a ces manquements.

BENALLAL MOHAMED


le 08 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
08 octobre 2013

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00