Sidi Bel Abbés: Première journée sur la formation médicale

L’association AMEL s’investit

La salle de conférences de l’auditorium du rectorat de l’université Djillali Liabés, a abrité, dans l’après-midi d’avant-hier samedi, une journée sur la formation du médecin.
Plusieurs thèmes furent à l’ordre du jour, dont on cite les BPCO, (les Broncho-pneumopathies Chroniques Obstructives). Puis il y eut une présentation du professeur A. Taleb du CHU-SBA. Ensuite, le pédiatre libéral, le Dr D. El Aglia aborda la maladie cœliaque de l’enfant. Pour sa part, le docteur M.I Gharbi, ORL libéral, présenta le thème des adénopathies cervicales, démarche diagnostique, devant une tuméfaction cervicale. Quant au prof L. Belhadj du CHU-SBA, il a exposé son sujet sur la responsabilité médico-légale du médecin. Puis enfin, ce fut au tour du docteur A. Belakhdar. Son intervention a porté sur la dépression nerveuse. Les travaux de cette journée sur le métier du médecin, furent ouverts par le doyen de la faculté de médecine de l’université de Sidi Bel Abbés, le professeur Boublenza, qui salua l’initiative de l’association AMEL, (Association des Médecins d’Exercice Libéral). Il précisa que sa faculté assure une formation initiale aux futurs médecins, qui sont dans l’obligation de continuer leur progression avec ce type de journées. Pour sa part, le professeur Meghraoui cita la renommée de la faculté de médecine, malgré les récentes allégations médiatiques. Signalons, que l’association AMEL est un nouveau-né qui vient d’avoir son agrément au mois de juillet dernier, avec comme président, le docteur A.Z Benkabou.
Selon le docteur Mohamed Reffas, cette journée de formation est une première initiative de l’association, qui sera sans aucun doute suivie, par d’autres colloques régionaux, ainsi qu’une rencontre nationale, d’ici la fin de l’année en cours. 

M.Bekkar

******************************************************************

Les fonctionnaires de la «CASNOS» montent au créneau

Des fonctionnaires de l’agence CASNOS de Sidi Bel Abbès viennent de rendre publique une pétition dans laquelle ils revendiquent un réajustement de leur plan de carrière.

Dans le document, dont une copie a été remise au bureau d’El Watan, les signataires se disent lésés par le statut quo qui caractérise leurs états de services et l’absence de promotion et d’avancement dont ils sont l’objet, en dépit de multiples réclamations restées lettres mortes. Les pétitionnaires qui, selon le document, sont d’un niveau universitaire, font remarquer qu’ils sont dans l’attente d’une éventuelle promotion depuis une douzaine d’années. Ils sollicitent à cet égard l’intervention de la tutelle pour l’examen de leur situation professionnelle.

M.Habchi

******************************************************************

Sidi Bel Abbes : Prolifération croissante de sangliers

Des hordes de sangliers prolifèrent, depuis quelques temps, dans les environs immédiats des communes  de Sidi Brahim , Aïn El Berd et Zerouala, localités situées à quelques encablures du chef-lieu de wilaya.

C’est ce qu’a indiqué à la presse un fermier dont les terres agricoles viennent de subir plusieurs dégâts occasionnés par ces bêtes. Visiblement préoccupé par cette situation, l’interlocuteur a fait remarquer que le foisonnement grandissant des sangliers est d’autant plus alarmant que les communes précitées sont entourées de plusieurs parcelles boisées, de taillis et autres fourrés de broussailles fortement infestés par les bêtes.
Tout en soulignant la menace constante  que constituent ces animaux grégaires pour les plantes et les végétaux, le fermier n’a pas manqué de lancer un appel pressant pour l’organisation de battues dans les différentes zones de prolifération de sangliers.

M.H

****************************************************************