Les fleurs du mal

« Hypocrite lecteur, – mon semblable, – mon frère ! »(1)

Dans notre environnement, l’invitation au voyage échappe à Baudelaire car tout n’est pas ordre et beauté. Je ne suis pas surpris du langage de Charles, il l’a bien dit lorsque l’ennui pris place pour l’accompagner loin dans son esprit :

« C’est le diable qui tient les fils qui nous remuent !

Aux objets répugnants nous trouvons des appas ;

Chaque jour vers l’enfer nous descendons d’un pas ;

Sans horreur, à travers des ténèbres qui puent… »

Chacun de nous veut échapper aux remords qui habitent nos âmes et nous lessivent continuellement. Que peut-on faire ? La philosophie des mots cache notre hypocrisie dans l’extase de nos approches quotidiennes du mal et du diable. Nos textes trahissent nos engagements fragiles qui deviennent poussière à chaque mot et phrase lus. Nous pointons le diable sans le désigner. Nous dissertons le mal sans le combattre. Qui sommes-nous ?

Charles l’a précisé bien avant notre production fœtale :

« Serré, fourmillant, comme un million d’helminthes, 

Dans nos cerveaux ribote un peuple de démons,

 Et, quand nous respirons, la mort dans nos poumons descend,

Fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. 

Si le viol, le poison, le poignard, l’incendie, 

 N’ont pas encor brodé de leurs plaisants dessins

 Le canevas banal de nos piteux destins,

C’est que notre âme, hélas ! N’est pas assez hardie. » 

Les fleurs du mal qui empoisonnent et violent notre société méprisent notre hardiesse symbolique autour  mots et des lamentations « intellectuelles ». On cite de « grands noms », on étale de somptueuses analyses pour fertiliser notre « courage » face aux corrompus gouvernants géniteurs des bouffons élus. Puante démocratie, une fleur du mal, nous la respirons  profondément pour s’enivrer et planer dans l’espace privé de l’hypocrisie.

Je reviens à mon chardonneret, l’oiseau libre  ami de la nature saine et plurielle dans son contenu, pour chier sur la cupidité humaine, cette autre fleur du mal entretenue par « le chef ». Ce dernier, du jaccousi des deniers,  contemple fièrement son fils sur un cheval galopant. Pour Charles :

« Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches;
Nous nous faisons payer grassement nos aveux, 

Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux, 

Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches. »

 

 

(1) ver du poème « Au lecteur » de C.Baudelaire.

 


le 04 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 mars 2013

13 Commentaires pour “Les fleurs du mal”

  1. Dr D. Reffas

    Bonjour Monsieur Dziri.

    Je vous remercie de l’estime que vous portez envers ma modeste personne, et je vous prie de me croire qu’il est partagé.Les divergences des idées sur les sujets soumis au débat augmenteront davantage nos relations basées sur le respect à travers cette toile.
    Non, monsieur Dziri je n’ai pas invité Baudelaire au débat, je me suis tout simplement inspiré de quelques vers de son recueil pour affirmer mon idée sur une situation donnée que j’ai bien indiqué à travers un titre bien choisi”Les fleurs du mal”.Je pense que vous êtes de mon âge, et nos études dans le secondaire nous ont permis d’apprécier plusieurs auteurs français à travers leurs oeuvres, entre autre Baudelaire et son recueil les “Fleurs du mal”.Dans mon texte j’ai fait allusion à deux poèmes:”L’invitation au voyage” ou tout n’était qu’ordre et beauté luxe calme et volupté par rapport au désordre que nous subissons dans notre voyage vers le néant et quelques vers du poème “Au lecteur” pour peaufiner mes sentiments.
    Monsieur Dziri, je vous promets que je n’ai jamais fui les débats contradictoires et mesurés.Au contraire,je deviens plus exigeant pour apprendre plus.
    Monsieur Dziri, je n’ai que faire des louanges, car les éloges souvent sont trompeuses pour ne pas dire flatteuses.Je préfère plutôt une expression juste et précise à la limite de la correction.Le développement de rationnel d’une idée dans toute son ampleur est incompatible avec toute étroitesse d’esprit.
    Monsieur Dziri, tout en espérant avoir été clair dans mon approche sur les débats, je vous prie de recevoir mes sincères amitiés.

  2. Dr D. Reffas

    Samam monsieur Dziri.

    Monsieur Dziri, de grâce soyez constructif dans vos commentaires et éviter d’employer des termes qui n’ont rien à voir avec le sujet.La vie privée de Charles Baudelaire ne nous concerne pas autant que celles de Omar El Khayam et Abou nouas et bien d’autres penseurs arabo-musulmans dont j’évite de citer les noms.Un bon musulman respecte la vie privé d’autrui.Je pense que vous êtes un bon musulman et non un islamiste.
    Quant à la démocratie, je suis républicain convaincu qui veut dire tout simplement démocrate moderne et assidu.

    Choukrane.

    • DZiri

      Sallamou Alaykum
      Il est vrai que ce monsieur ne me concerne pas, mais c’est vous qui l’avait invité et mis en débat, ce n’est pas moi !
      J’ai donné mon point de vue sur ce quidam, et sauf avis contraire motivé, il n’y a rien de destructif dans mon commentaire.
      Ceci dit, comme déjà remarqué et évoqué depuis longtemps, lorsqu’on n’apporte pas d’eau à votre moulin, comme toujours avec de faux prétextes, vous fuyez le débat serein.
      En mettant un sujet en débat, attendez et préparez vous aux contradicteurs avec des arguments pour défendre et soutenir vos idées. Ne vous attendez surtout pas seulement aux louanges de vos camarades.
      Pour ce qui des louanges, je vous porte beaucoup d’estime M. Reffas et trouve que vous avez beaucoup d’idées, par contre en ce qui concerne la contradiction, je trouve qu’elle est impérative et nécessaire dans un débat.
      Sallamou Alaykum

    • le cygne

      La Supercherie du siècle…!!! Je parle bien sûr pour les plus fragiles….! Les Américano-franco-sionistes ont bien étudié la question sous tous ses angles et dans ses moindres détails, ainsi que la cervelle des maillons faibles de la chaîne…..Ils ont compris le jeu…alors ils ont su qu’il fallait créer des termes pour faire de la ségrégation entre Musulmans et les noyer dans l’imposture des mots et des synonymes qui en fait sont des homonymes…!!! Le Hic c’est que même eux, ils s’y sont noyés, puisqu’ils reconnaissent petit à petit que les Bouloulous sont de leur pure invention………… !!!
      Tenez par exemple, quelle est la différence entre un musulman et un islamiste pour les Requins tigres et les Ours polaires…??? Eh bien ! Elle est de taille, et ils préfèrent de loin le premier terme comme nos Aras bleus.., parce que pour eux, musulman tout court, veut dire celui qui n’est pas pratiquant ou pratiquant nuancé…….Un musulman vidé de toute âme, celui qui néglige ses obligations et commet des péchés appelés « mignons » par certains…… Ces gens semblent croire qu’il suffit pour être musulman, de l’attester avec la bouche et cela, même si on n’applique rien des concepts de l’Islam. Cette visée est aussi aberrante que de dire qu’on peut être, par exemple, Docteur, simplement en le déclarant avec la bouche, sans même étudier, ni pratiquer quoi que ce soit de la spécialité….Remarque il y a beaucoup de charlatans de nos jours….En tout cas, ce genre de musulman ne gêne pas du tout les amis des trois Nord, au contraire ils les adorent et sont considérés comme leus amis, mais au fond ils les méprisent et ne leur font pas confiance, car ils se diront sûrement, ces gens là n’ont pas de principes……!!!

      Ce qui est marrant, c’est que le mot Islamisme est de création française -(La France pour toujours et toujours la France- et l’usage de ce mot est attesté en français depuis le XVIIIe siècle, où Voltaire l’utilise à la place de «mahométisme» pour signifier «religion des musulmans»..(Le Nom Mohamed lui donnait sûrement la chaire de poule.). On trouve le mot dans cet usage, jusqu’à l’époque de la Première Guerre mondiale… au tout début du XXe siècle, lorsque le développement des études occidentales de l’islam fit la promotion du terme que les musulmans utilisaient eux-mêmes. Le terme «islamisme» avait ainsi complètement disparu de l’Encyclopédie de l’Islam entamée en 1913 et finalisée en 1938. Or, le terme «islamisme» est réapparu en France à la fin des années 1970, comme par magie…..bizarre!!!!! Certains l’ont résumé comme étant “l’utilisation politique de thèmes musulmans mobilisés en réaction à l’occidentalisation considérée comme agressive à l’égard de l’identité arabo-musulmane”, cette réaction étant «perçue comme une protestation antimoderne» par ceux qui ne suivent pas cette idéologie. Alors, ne s’agit il pas déjà, du choc de civilisation, dont a parlé notre professeur Huntington……???? Réaction et contre réaction……!! Que veulent ces gens des trois Nord, qu’on se mette à plat ventre pour leur plaire….?? Regardez, tout le monde parle d’Hugo Chavez comme étant l’homme qui a résisté face à l’impérialisme mondiale, alors pourquoi c’est toujours « Hlal 3lihoum wa Hram pour les autres »……Et la cerise sur le gâteau,est que pour faire peur aux terriens, ils ont décidé de coller l’étiquette de la violence et du terrorisme à l’Islam et aux Musulmans, pour ternir leurs images….Le plus drôle, est qu’ils aient reconnu par la suite que c’était l’œuvre de la CIA et consoeurs….!!! Mais ils prennent les musulmans pour qui…??? Eux qui ont été à l’origine de leur civilisation… Robin Cook, ancien ministre des Affaires étrangères de Grande Bretagne, a déclaré au cours d’une conférence qu’il donna en 1998 dans un centre de Londres : «Les racines de notre culture ne sont pas seulement grecques et romaines, mais aussi islamiques. Notre culture est redevable à l’Islam d’une religion que l’Occident ne doit pas oublier, et c’est au monde islamique que revient le mérite d’une bonne partie des fondements de notre civilisation actuelle».

      Drôle de monde où les plus Aimables Maîtres du monde deviennent les Damnés de la terre…!! Pourquoi d’après vous…??? Moi, j’ai ma petite idée….!

      Bonne Soirée à tous(tes)

  3. Bendida

    Je trouve bien précieuse la prise de conscience des travers qui peuvent être les nôtres. Pourvu, bien entendu, que cela soit le prélude d’une action dans le sens positif. Très souvent, malheureusement, nous nous contentons de nous lamenter ou de sombrer dans le pessisme et la mélancolie. Et c’est pire encore lorsque nous mettons tout ce qui ne va pas sur le compte des autres. Il me plaît de citer ce proverbe chinois: «quand rien ne va autour de toi, regarde-toi dans un miroir!»
    Bonne journée à tous !

  4. DZiri

    Sallamou alaykum
    Je ne sais pas qu’est-ce qu’on fertilise lorsqu’on cite un poète de la pornographie comme Baudelaire, condamné pour atteinte à la Morale Publique et la Morale Religieuse ?
    Je préfère vous citer vous M Reffas, notamment lorsque vous dites, et à raison : « Puante démocratie, une fleur du mal, nous la respirons profondément pour s’enivrer et planer dans l’espace privé de l’hypocrisie ».
    Moi qui vous croyez ardent défenseur de la démocratie, je me réjouis de vous lire sur ce sujet !
    Sallamou alaykum

  5. le cygne

    Oulà ! MR REFFAS, Allah Y3afina, vous parlez d’un sujet très délicat…. !!! L’HYPOCRISIE
    Parfois il faut « monter très haut pour comprendre à quel point on est petit » … Avis pour les assoiffés du pouvoir et de la Chkara…!
    Le problème commence à peser lorsque ce vice passe pour une vertu, et ce qui est encore plus grave c’est quand l’hypocrisie devient un vice privilégié….
    “L’hypocrisie a des alliés et des cautions que la vertu n’a pas.”…Eh oui…!!! Par exemple, le cercle des hypocrites qui gravitait autour de l’ex Wali et qui ont commencé à le critiquer après son départ formera la même chaîne autour du cou du nouveau Wali …Le Roi est mort Vive le Roi!!! Parce que là ” L’hypocrisie est le sentier tortueux qui mène des bas-fonds vers les hauteurs. “…..Mais ne vous en faites pas «Plus on est monté haut et plus dure sera la chute.»
    Dieu, Le Très-Haut a dit : (Annonce aux hypocrites qu’il y a pour eux un châtiment douloureux. Ceux qui prennent pour alliés les mécréants au lieu des croyants, est-ce à la puissance qu’ils recherchent auprès d’eux? (En vérité) la puissance appartient entièrement à Dieu.) (4/138-139)

    Vous savez, en général l’hypocrisie se divise en deux catégories:

    1-/La grande hypocrisie ou hypocrisie de conviction qui fait sortir de l’Islam, et elle comporte principalement
    Le refus des lois de Dieu
    Celui qui ne croit pas au Prophète (SAWS)
    L’alliance avec les mécréants contre les musulmans
    Le découragement des troupes musulmanes, les espionner au profit des mécréants et leur divulguer les faiblesses des musulmans
    Le commandement du mal et l’interdiction du bien
    Alors faisons attention au diable Mr Reffas, car Notre Dieu, Le Très-Haut a dit : (N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi (le Prophète) et à ce qu’on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Taghout alors que c’est lui qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le diable veut les égarer très loin dans l’égarement. Et lorsqu’on leur dit : Venez vers ce que Dieu a fait descendre et vers le Messager; Tu vois les hypocrites s’écarter loin de toi). (4/60-61)
    2-/ La petite hypocrisie ou hypocrisie de comportement qui ne fait pas sortir de l’Islam.
    Selon Abdoullah Ibn Amr Ibn Al As (Que Dieu les agrées), le Messager de Dieu (SAWS) a dit : « Quatre marques, celui qui les réunit toutes est un parfait hypocrite. Celui qui en détient une seule est marqué par l’hypocrisie jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse : Quand on lui confie un dépôt, il le trahit. Quand il parle, il ment. Quand il signe un pacte, il ne le respecte pas. Quand il est en litige, il transgresse les règles de la justice et de la morale » . (Al-Boukhâri, Mouslim)
    Il est obligatoire dans notre religion d’ordonner le bien et d’interdire le mal, mais à bon escient..

    Mr Reffas quand vous dite :, «On cite de « grands noms », on étale de somptueuses analyses pour fertiliser notre «courage» face aux corrompus gouvernants géniteurs des bouffons élus….etc.. », je ne vois pas pourquoi vous prenez ça pour de l’hypocrisie, car en dénonçant ces espèces de vermines et de dévoyés on ne fait qu’appliquer le hadith de notre Prophète (SAWS) qui dit :
    « Man ra’a minkoum mounkaran fal-youghayyirhou biyadihi fa’in lam yastati3 fabiliçanihi fa’in lam yastati3 fabiqalbihi wa dhalika ‘ad3afou l-‘iman ». Ce qui veut dire “Si l’un d’entre vous est témoin d’une chose répréhensible, qu’il l’empêche par sa main, s’il n’en a pas la capacité, qu’il l’empêche par sa langue, et s’il n’en a pas la capacité qu’il la réprouve par son cœur , et c’est le minimum que la foi exige.” (rapporté par Mouslim)..
    C’est vrai que pour le moment, on en est encore au stade de réprouver par le cœur et par la langue, car pour passer au stade d’empêcher le mal par la main ne relève pas de la décision d’un simple citoyen comme vous et moi….surtout que la population des trois Nord, càd, les Requins tigres, leurs frères ennemis les Ours polaires et leurs Armada de Cachalots, de Manchots, d’Oursons en peluche, de Faux bourdons et d’Aras bleus , tous nourris grâce à l’argent de la corruption, n’attendent que ça, afin de faire appel aux hirondelles, pour occuper notre ciel bleu, surtout que nous sommes en plein mois de Mars… !!! Alors voyez-vous les choses ne sont pas aussi simples que nous le croyions… !!!!

    En attendant entretenons la fleur de la patience et de la persévérance tout en croyant pertinemment que:

    « La youghayirou Allahou Ma Bi9awmin Hata Youghayirou Ma Bi Anfoussihim… »

    Salam Amical..!!!

  6. soufiane

    bojor doctor sfizzzef
    j’aurai aimé que tu dises que c’est Omar Khayame qui a dit ce que tu ecris ici et non comme par nostalgie tu l’attribues a un french ..

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00