Les Walis instruits pour la prise en charge des migrants subsahariens

L’Algérie ne ménagera aucun effort pour la prise en charge des migrants originaires des Etats du Sahel, a assuré , la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem Si Amer.

“La politique de l’Algérie avec ses voisins a toujours eu la solidarité comme fondement et elle le restera comme tel”, a indiqué la ministre, en soulignant à cet égard qu’elle ne ménagera aucun effort pour prêter aide et assistance à ces personnes.

Interrogée sur les modalités de la prise en charge de ces migrants, la ministre a fait état de “l’initiation d’une action de solidarité” menée conjointement avec d’autres secteurs, tels que le ministère de l’Intérieur et des collectivités localeset celui de la Santé et de la population, “pour la prise en charge des migrants issus du Mali et du Niger”.

“Des instructions ont été données à l’ensemble des walis pour consacrer , impérativement des espaces, au niveau de leurs circonscriptions respectives pour la prise en charge de ces migrants “, a t-elle souligné en précisant que que l’opération “bute sur des contraintes liées au refus de ces migrants de se regrouper sur un seul site”.

La ministre a assuré, par ailleurs, que le secteur de la Santé “veille à réunir les meilleures conditions nécessitées par la couverture sanitaire de ces personnes déplacées, après qu’elles aient refusé d’aller dans des structures de santé disponibles à travers le territoire national”.

“Nonobstant ces contraintes, l’opération de solidarité poursuit son cours pour profiter à des milliers de personnes déplacées issues des Etats du Sahel “, a ajouté Mme Meslem.

Selon le rapport 2014 du département de Kerry, il est précisé que « généralement parmi les les Subsahariens qui entrent en Algérie volontairement mais illégalement dans le but de rejoindre l’Europe certaines femmes se retrouvent obligées de se prostituer, de faire des travaux domestiques ou de mendier ».


le 01 juillet 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 juillet 2014

1 Commentaire pour “Les Walis instruits pour la prise en charge des migrants subsahariens”

  1. tlscontact

    on ne comprend pas. au Niger ils ont le troisième fleuve de l’afrique avec 4000km de longueur. et les gens sont en état de mendicité…
    l’algérien les agropastoreaux ont tout ravagé avec leur moutons. les colons bien que mal ils sont préserve l’ouest algérien du surpaturage. apres leurs sortie, les gens de tiaret de sougueur de laghouat surtout ont laché leurs moutons de 65..en 1970 ils ont terminé avec le tapis végétale ce qui a conduit a une sècheresse par défaut de saturation d’aire en eau qui se transforme en brouillards toute l’année ..ils sont venu comme des immigrés de Tiaret de laghouate ils ont détruire leur milieu et ils ont finit par détruire le milieu des autres communes et maintenant ils font de l’agitation politique pour avoir des logement et de la nourriture..va te faire foutre tu as tout détruit alors maintenant meurt de faim..Normalement si le Khalifa islamique était la il l’aurait condamné a 100 coup de fouet pour être tenue devant les études scientifique qui sont anonyme devant le rapport sécheresse et perte de tapis végétale et en plus 100 coup de fouet pour destruction et 100 coup de fouet pour manifestation et 100 coup de fouet pour devenir des mendiants..au totale 500 coup de fouet..on les enterre et on n’a pas perdu Einstein..
    il faut aller au Niger contacter les homme boulitique cravaté leur remettre leurs cargaison au bord du fleuve et leur conseiller de retenir leur main d’œuvre et s’il ne savent pas exploiter la main d’œuvre pour créer de la richesse qu’ils se retire il ya de grand producteur et créateur de richesse partout même en Algérie mais les crabatés sont partout..el makla trafique et nfakha gouhalle ignorant hautain et qui ne servent a rien qu’a faire du trafique.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00