Louisa Hanoune : les élections législatives prochaines, «un rendez-vous raté».

La patronne du PT n’est pas partie par 36 chemins. Elle a été bref et claire en ironisant «C’est au président de la République de se prononcer s’il y a ou non changement de gouvernement. Ce n’est pas au ministre de l’Intérieur de le faire», a lancé en bloc hier, Louisa Hanoune, lors de la réunion du comité central de son parti organisée au Centre national d’études et des recherches syndicales à El Achour à Alger.

La déclaration du ministre de l’Intérieur n’a pas été du gout de la seule femme *homme* dans le trône des partis. Louisa Hanoune a refusé de garder sa frustration, elle a jeté par-dessus le mur du silence se qu’elle avait dans le cœur qui est loin d’être singulier. Il s’agit bien d’un peuple et que chacun roule bien ses dires avant de les verser à en décevoir les autres.

La preuve le prochain rendez-vous est qualifié de *raté* par la présidente du PT. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a exclu ce mercredi 25 janvier, tout remaniement ministériel en perspective des élections, comme réclamé par une partie de la classe politique.

Le ministre, qui s’exprimait en marge de la présentation et de l’examen du projet de loi relatif à la wilaya au Conseil de la Nation, a également nié complètement tout report des élections législatives en réponse aussi aux vœux de certaines partis. «La convocation du corps électoral relève des prérogatives du président de la République et intervient 90 jours avant le rendez-vous électoral prévu quelques jours avant le 17 mai prochain», a-t-il rapporté.

Justifiant ses doutes, Mme Hanoune a rappelé que «toutes les lois proposées par les députés à l’Assemblée populaires nationale qui vont dans le sens de la transparence et de l’équité électorales, ont étés refusées a l’exception de quelques changements dans les textes de lois relatifs aux wilayas » tout en ajoutant « Les lois ont été confectionnés suivant leurs intérêts uniquement ne prêtant  aucun souci ni attention aux longues attentes du citoyen et de tout le peuple en terme de réformes politiques et  économiques ».

Mme Hanoune n’a pas omise de responsabiliser le prochain parlement dés maintenant de la lourde responsabilité qui l’attend. «Le prochain Parlement qui sera élu, aura une très lourde responsabilité politique. Le Parlement sera élargi à d’autres voix, les nouveaux élus doivent impérativement apporter du nouveau dans la Constitution, afin de mettre un terme définitif aux pratiques de l’ancien régime de l’ex-parti unique», souligne t- elle faisant allusion au FLN.

« Sinon c’est carrément un rejet catégorique et générale de tous les secteurs, politique, économique et social qui pousse Le peuple à la vengeance à bouder les urnes », a-telle aussi averti.

Revenant sur ses critiques à l’encontre des partis islamistes, Louisa Hanoune trouve l’hardiesse qui lui est singulière: «Nous dénoncerons publiquement tout parti à la solde des orientations politiques américaines et sionistes.» «Ces partis acceptent de jouer le jeu hypocrite, en se soumettant aux exigences politiques occidentales rien que pour accéder au pouvoir aux dépens de la souveraineté du peuple et de l’Etat», a-t-elle formellement averti.

Mme Hanoune n’a pas hésité de donner comme exemple ce qui se passe en Egypte, en Tunisie et à la Libye qui offre de ses champs pétroliers et autres richesses à l’Occident.

Abordant le volet social, en Algérie, elle a estimé que «l’Algérie a un besoin jusqu’à 6 millions logements. Les besoins dépassent très largement l’offre de l’Etat»,

Pour elle, le chômage, les protestations des lycéens et des étudiants, est une véritable bombe qui guètte le pays. «Il faut anticiper tous ces problèmes pourtant bien connus de tous, afin d’éviter au pays, un autre dérapage politique et économique», a fini par alerter Mme Hanoune.


le 28 janvier 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 janvier 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00