Algérie poste : un syndicat d’entreprise qui défit l’état

De nouveau, comme si pour bien se faire oublier, le syndicat de l’entreprise des postes et des technologies de l’information et de la communication se comporte comme un parti politique. Il entreprend les stratégies de la scène politique.

Il se fait oublier pour laisser passer la tension et ressurgir après, pour organiser sa reconduction à huit clos. Le mandat à expiré. Les anciennes deux tentatives à Bouhanifia aux frais de la princesse, celle du mois d’avril 2011 qui s’est traduite par un échec a été le berceau qui a enveloppé la colère de celle qui a suivie en manigance du mois de juin 2011.

Cette dernière était la goute de trop, la grève spontanée entreprise par les employés de la poste n’était pas un simple hasard. Les problèmes socioprofessionnels demeurent en grande partie du ressort du syndicat qui s’est fait rejeté par ce mouvement de grève spontané qui a paralysé tout le secteur au niveau national causant une déstabilisation dans les services et un saignement dans les caisses de l’entreprise, sans épargner les douleurs infligés à la clientèle.

Mais, semble-t-il que l’ugta possède bien le pouvoir d’un parti sinon plus. Comme d’un coté le peuple demande du changement faisant allusion aux partis qui se sont implantés comme des oliviers qui ne meurt jamais même dans la sécheresse, les employés demandent, eux aussi du changement dans l’ugta et les syndicats d’entreprise, mais rien à faire, l’état par ses institutions demeure impuissant même devant une tempête qui risque de balayer la sécurité à tout moment le pays.

Cette troisième fois, le syndicat d’entreprise de la poste et vu l’absence ou complicité totale de l’état prévoit un rassemblement à Alger ce 30 du mois en cours auprès de ceux qui gouvernent, défiant ainsi les autorités et la tutelle au détriment de la santé de l’entreprise et d’un personnel dévalué qui ne sera plus disposé à supporté une énième indignation.

 


le 28 janvier 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 janvier 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 3 215
  • 8 381