Mémoires Algériennes : Le Pari risqué de Benjamin Stora (vidéo I et II)

Cette semaine, le café littéraire organisé conjointement par Bel-Abbes info et l’Hôtel Eden de Sidi Bel Abbes s’est axé sur le rapport que vient de remettre M. Benjamin Stora, historien spécialiste de l’Algérie et du Maghreb, professeur à l’université Paris XIII et à l’Inalco, au président Français E. Macron. Ce rapport, ordonné conjointement par le président Français E. Macron d’un coté et son homologue Algérien M. Abdelmadjid Tebboune qui a chargé à son tour M. Abdelmadjid Chikhi archiviste, d’accompagner ce travail touchant la mémoire coloniale.

Il faut dire que le rapport remis le 20 janvier, au président Français a suscité de vives réactions au sein , tout d’abord de l’organisation des anciens moudjahids en Algérie, qui ont dénoncé l’omission dans ce texte des faits et crimes perpétrés par l’armée coloniale alors que de nombreux écrivains et historiens rejettent même cette notion de repentance ou excuse que les officiels ont en fait une fixation pour éviter d’évoquer tous les autres faits et méfaits perpétrés par l’armée coloniale.

“L’histoire de la colonisation et de la guerre ne se raconte pas de la même façon à Alger qu’à Paris”, a écrit El País , quotidien espagnol dans sa livraison du 21 Janvier 2021 et d’ajouter. “Même à l’intérieur de la France, il n’existe pas de récit unifié sur la signification de la période”. Le Quotidien suisse, “le Temps” signale que le rapport Stora “n’est pas de nature à tourner la page de l’aventure algérienne de la France”.“Trop de larmes, de frustrations et de sang versé continuent d’empoisonner cette impossible décolonisation psychologique”, estime Richard Werly, son correspondant à Paris. “L’Algérie est une tragédie française que beaucoup refusent encore de regarder en face”.

Pour rappel, l’Élysée a d’ores et déjà confirmé qu’Emmanuel Macron participerait à trois journées de commémoration du 60ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie (fête de l’indépendance) prévu en 2022, : la journée nationale des harkis le 25 septembre, la répression d’une manifestation d’Algériens le 17 octobre 1961 et les accords d’Evian du 19 mars 1962.


le 03 février 2021


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
03 février 2021

2 Commentaires pour “Mémoires Algériennes : Le Pari risqué de Benjamin Stora (vidéo I et II)”

  1. Memoria

    Prière de corriger “”d’ailleurs le Docteur et historien Mr Berreffas jette un pavé dans la mare…”” par “”d’ailleurs Mr Reffas Mohamed médecin et historien (UDL) jette un pavé dans la mare…””, avec toutes mes excuses à l’intervenant ainsi qu’au Dr Reffas Driss le modérateur du Café littéraire de Belabbès.info !

  2. Memoria

    Salam !
    Après visionnage des deux parties de ce Café littéraire “Mémoires algériennes ” et le “rapport” de Benjamin Stora ,historien français et non moins médiateur très académique, sur une nouvelle géopolitique économico-financière de l’urgence entre les deux pays ennemis hier et partenaires instables aujourd’hui,…il y a lieu de délocaliser les lectures de la problématique qui ne peut se suffire de l’hypothèse/analyse française qui se limite formellement-il faut le souligner-à un rapport interne de la partie française d’une commission Algéro-Française à son Président de la République en l’occurrence Emmanuel Macron ! Aussi une lecture Algérienne et non …Algérianiste s’impose dans cette analyse participative de nos invités sur le plateau de l’Hôtel EDEN ; D’ailleurs Mr Reffas Mohamed médecin et historien (UDL) jette un pavé dans la mare ” l’école historique algérienne qui n’existe pas à ce jour sauf dans les postes universitaires bureaucratisés” en dénonçant l’occultation/disparition de 90 P/cent des corps des martyrs de la zone 5 /Wilaya 5….jusqu’à conseiller aux archives françaises de rester consultables là où elles sont ! Son inquiétude est la nôtre sous réserve qu’elles ne soient pas piégées post mortem en France ou détournées et maquillées en Algérie ! Là sont interpellés nos chercheurs(Ils existent) car à trop attendre le rapport Chikhi et sa commission d’historiens , la zone “franc” risque” de se formaliser dans les semaines à venir avec l’oubli de l’opérationnalité d’une ligne aérienne Alger-New York qui n’a jamais existé bizarrement ! Stora aura réussi à faire fructifier son rapport sans arriver à “faire suer le burnous” de nos commissionnaires…Bravo au coordinateur/animateur émérite de ce café littéraire,le Dr Reffas !

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 6 361
  • 7 117