Les Archives de Bel-Abbes.info

NOBLESSE DE L’ÂME, LES COQUINS ET MENU FRETIN

“Ô VERTU DES GRANDS CŒURS! QUE SONT DEVANT TOI TOUTES LES AGITATIONS DE L’ORGUEIL ET TOUTES LES PRÉTENTIONS DES PETITES ÂMESCitation, fragment d’un discours de ROBESPIERRE cité par SCHMIDT

Vous avez beau tenté de mettre de la marge  ou de la distance entre vous et la rumeur; Elle vous assaillira et poursuivra , même si elle devait prendre la voie des airs ou des contours jusque-là insoupçonnés . La rumeur , fruit des salons où on fait et défait le monde et où les cancans de province sont entretenus par des Écoutes apparemment respectables ayant l’outrecuidance de n’étancher leur soif que dans les sources du “qu’on-dira-t-on”, réputées de Hautes Montagnes et indiquées pour leurs bienfaits thérapeutiques et dont le “bouche à oreille ” en a fait une manne miraculeuse .

Ce n’est évidemment pas à la portée du commun des mortels , quelques privilégiés en font leur “choux-gras” . On associe souvent ” Cancans ” et ” flans- flans” (entendu des bals musettes) , à juste raison , car c’est dans les mêmes lieux que la rumeur prolifère et prend son envol à une allure vertigineuse. Son ampleur peut détourner ou dévier le cours des choses , qu’elles soient politiques, affectives, matérielles ou sociales. Les nantis , les nouveaux-arrivés , les mal-intentionnés, les sans-grades , les désœuvrés et les opportunistes de tous-bords sont tous mus par un seul vice qui, n’est rien d’autre que l’intérêt personnel qu’il est vain de vouloir contrecarrer ou combattre . Le ” synopsis “, de “la Fable des Abeilles” de Bernard de MANDEVILLE , est éclairant à ce titre en précisant que cette dite Fable : ” est une allégorie vantant les avantages sociaux des actions intéressées comme l’avarice , la cupidité et les autres vices traditionnels . C’est parce que chaque abeille poursuit son intérêt personnel égoïste, que la ruche prospère .” fin de citation.

La Vérité , chez l’homme, est une qualité à la fois simple et complexe, elle ne s’accommode que de la vertu et , elle exècre le vice qui la dénature de son essence propre . Bien entendu, nous n’aurions pas dégagé une morale universelle , si nous nous éloignons de la couleur locale , signe distinctif de chaque Cité désignée et située dans son propre environnement . Chacun entretient son jardin secret, avec ses moments de bonheur , de plaisirs et de doute, et aussi des temps peu reluisants et moins cléments , avec plus de malheur , voire de noirceur , car c’est la vie avec des Hauts et des Bas , après la tempête , on aspire fatalement au calme salvateur des flots inquiétants .

Si un sage politique ou un homme d’influence , puissant de surcroît savent user du relationnel à l’appui de carnets d’adresses étoffés , ne différenciant ni le juste de l’injuste, allant du démoniaque à l’angélique et à ” l’homme inférieur et opprimé de sa condition servile” (expression empruntée à Christian JAMBET) , se faufilant , encore et encore, dans les arcanes du monde religieux pour ouvrir les portes à une distinction majeure, prolongement de laquelle , ce type de Dandy cultivé par BYRON , escompte une reconnaissance ultime et prestigieuse pour lui et ses proches, la filiation en priorité .

La société civile est hautement concernée , présider une Association sans objectifs respectés , accélère le voisinage des autorités et décideurs , puis élargir sa toile aux conseils spirituels pour s’assurer une attention et une focalisation des esprits sur SOI . VOLTAIRE a bien résumé l’idée à l’article “Abeille” dans son Dictionnaire Philosophique où il cite Bernard de MANDEVILLE !—!— prétend que les Abeilles ne peuvent vivre à l’aise dans une grande et puissante ruche  sans beaucoup de vices. Nul royaume , nul État , dit-il , ne peuvent fleurir sans risques. Ôtez la vanité aux grandes dames , plus de belles manufactures de soie , plus d’ouvriers ni ouvrières en mille genres !—-! . Ôtez aux négociants l’avarice , les flottes anglaises seront anéanties !—-! VOLTAIRE.

La nature a doté le Caméléon d’une originalité qui le fait se confondre avec la couleur locale , en conséquences de quoi l’Antichambre de la Grande Mosquée , ou ” Maqsoura ” ( appellation consacrée en Arabe) , peut, comme il en était du temps de la splendeur de TALLEYRAND dans son salon de la rue du BAC à Paris, servir ainsi de miroirs rayonnants aux ” M’AS -TU -VU ” s’étalant de tout leur soûl dans ces lieux bénis par les prières journalières et sublimés ( les lieux) par la Grande Prière du Vendredi .

Pour conclure, il ne m’est permis d’esquiver ce commentaire d’un éditeur anonyme, à propos de la VERTU MORALE: “En réalité , ce que MANDEVILLE appelle” vice” n’est rien d’autre que ce qu’on appelle les passions ou encore l’intérêt personnel qu’il est vain de vouloir combattre“.  Il est même de bon ton de faire figurer sur les artères ou le fronton des édifices scolaires etc , de notre cité , le nom d’un parent illustrant ainsi , son dévouement hors du commun à SIDI-BEL -ABBES et la noble cause du Premier Novembre 1954. Et pourquoi donc , en catimini? Peut-être que dans leur repos éternels , ces élus à titre posthume , n’admettraient guère leur distinction  par humilité et n’accepteraient aucunement de voir ressurgir leur mémoire par la vanité des vivants .

Que voulez-vous , c’est ce que je crois être l’état d’âme d’une société civile encore en constitution , elle s’agglutine autour de ceux qu’elle pense être de bons conseils affichés , l’alcôve à l’occasion pourrait prendre la forme d’une MAQSOURA , ce n’est assurément pas que ????? Oui, oui les pourvoyeurs en vent sont légion m’a -t-on dit ! . J’aurais voulu être moins médisant et ne plus me morfondre avec cette idée d’élire ” un comité des sages” dont l’appellation , elle même , est réductrice . Il aurait fallu , en dernière suggestion proposer “un conseil de Sage” , les mots ont malheureusement une signification. Il ne serait pas inutile de rappeler , de temps à autre, que l’Adventicité ( la non éternité) n’est pas de ce monde et que l’homme , quel qu’il soit , quels que soient son âge et son œuvre , laisse derrière lui UN SENTIMENT D’INACHEVÉ , et les cimetières de tous horizons sont surchargés de gens qui croyaient être indispensables à la société.

À contrario, Je le dis et je l’affirme avec force, calme et sérénité que souvent , dans notre pays , les itinéraires de vie active pour les plus-valeureux de notre élite , sont anormalement comprimés ou abrégés , le Sage n’a rien y voir , c’est son “AGORA” qui est discutable.

ABDELHAMID ABDEDDAIM

10 décembre 2017

le 10 décembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 décembre 2017

Les commentaires sont fermés

Visites :

  • 1 065
  • 5 863

TRAIN

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h35 - 08h58 (*)
07h00 - 08h00 (**)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h10 - 18h20
19h40 - 20h50(***)
22h00 - 23h10(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar

SBA - ORAN
05h40 - 07h00
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com