Sidi Bel Abbès : 1.685 hectares de terres agricoles pour la réalisation de mégas projets
Pas moins de 1.685 hectares de terres agricoles ont été récupérés par les services de l’administration des Domaines de la wilaya de Sidi Bel Abbés dans le cadre de l’expropriation pour utilité publique. Ces terres ont servi à la réalisation de projets d’autoroutes et autres structures étatiques. Le projet du tronçon de l’autoroute Est-ouest qui traverse la wilaya de Sidi Bel Abbés a nécessité l’expropriation d’une superficie 687,43 hectares, indique une source proche de cette direction. Par ailleurs, 330,2 hectares ont été réservés aux projets de réalisation de deux voies ferroviaires reliant les localités de Moulay Slissen et Saïda. Sur les 1.685 hectares récupérés, une superficie de 464,8 hectares a servi au projet de la double voie électrifiée reliant Oued Tlélat à Tlemcen, souligne la même source. Il est à souligner que l’indemnisation des agriculteurs touchés par cette expropriation, s’est élevée à 49.2 milliards de centimes.
Par ailleurs, la direction des Domaines a récupéré une autre superficie évaluée à 204,50 hectares pour la réalisation de seize (16) autres projets de développement.
Cette expropriation des terres agricoles, menées ces rois dernières années, s’est traduite par la diminution de l’assiette globale des 45 exploitations agricoles collectives et individuelles (EAC-EAI), recensées à travers la wilaya, indique-t-on.

Fatima A.

*********************************************************

SIDI BEL-ABBES: Les doyens de la CASNOS honorés

C’est un geste fort significatif et très émouvant que la direction régionale de la CASNOS de Sidi Bel-Abbès a concrétisé en pensant à honorer cette semaine, à l’occasion de la journée du 19 Mars, les doyens affiliés à la caisse. Ils étaient une dizaine entre hommes et femmes, et le plus âgé d’entre eux était Ami Dahmane qui est né en 1912 pour boucler un siècle de vie et en gardant toutes ses facultés. Ces personnes âgées avaient toutes presque une cinquantaine d’années au moment de l’indépendance du pays et continuent de vivre avec une digne couverture sociale et médicale. A ce propos, le directeur régional de la caisse des non-salariés a évoqué les avantages de la carte «chifa» et a invité l’ensemble des assurés à se rapprocher du service des prestations dirigé par la dynamique Chaffi Amina pour la régularisation de leurs situations. Pour en revenir à la cérémonie, c’est dans une convivialité qu’elle s’est déroulée en présence d’un personnel qui a montré toute sa disponibilité à servir les assurés et en particulier les personnes âgées.

A.Hocine.