Quand le Raï déraille à Sidi Bel Abbès

“Le festival du Raï”, comme mentionné sur les banderoles au niveau des artères de la ville ,est à sa cinquième édition. Est-ce un festival tel que défini dans le langage culturel universel, ou ce sont des nuits récréatives pour dissiper les chaleurs estivales. De l’argent pour ramener un “chanteur” de basse moralité à coup de millions (400 millions de centimes semble-t-il), et des jeunots qui s’embrouillent dans les paroles des coins de rues et dans de la musique sans clef de sol. Il semble qu’il faut  assurer le divertissement obligatoire pour calmer les esprits à la veille du cinquantenaire. Le demi-siècle, il faut le fêter et à n’importe quel prix et surtout à l’heure où la sonnette d’alarme d’une crise aigu, retentit du coté du ministère des finances. (voir chronique de notre ami Djillali C.) Les élus en fin de course , doivent assurer le départ pour la prochaine course. Il faut plaire au public qui va se “prononcer” très prochainement sur les “élus” de la base. Il faut créer de  l’ambiance “festive” enrichie d’un jeu de lumière artificielle dont le prix dépasse le cachet  du “rossignol” aux frasques qui n’honorent nullement la communauté culturelle, et particulièrement ceux de la vraie voix.  Tout est à revoir, tout est à balayer  pour voir, voir plus clair et sentir les odeurs d’une vie culturelle qui jadis était au summum. L’activité culturelle saine Bélabésienne rayonnait sur toute l’Algérie. Les hommes étaient à leurs places,  avec des capacités intellectuelles qui pesaient sur l’environnement. Aujourd’hui, on bricole, parce qu’on arrive pas à avoir des idées. On ne gère pas la culture comme on gère une benne d’ordures. Regardez autour de vous, et constatez la saleté qui nous accompagne quotidiennement.Pas très loin du centre ville et en cette canicule, on ramasse un jour sur deux, les déchets ménagèrs. HCHOUMA. L’activité culturelle est saine, elle ne  peut être conjuguée avec le désarroi .


le 06 juillet 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
06 juillet 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00